vendredi 13 octobre 2017

Il aimait baiser avec les hommes devant sa femme


 Initié à la partouze bisexuelle par son prof de judo quand il avait seize ans, Aloïs aimait baiser avec les mecs sous les yeux de sa femme pendant que celle-ci se masturbait. Aujourd'hui, il est en couple avec un homme. Voici le témoignage qu'il nous en a fait dans les commentaires de l'article du mardi 24 janvier.


Le 1 février, Luigi écrivait :

  • "J'adore baiser entre bonhommes devant les gonzesses. Et elles adorent voir des mecs baiser entre eux."


Le lendemain, Aloïs répondait en donnant le témoignage que voici :


Je vois que je ne suis pas le seul. Je faisais cela aussi dans ma longue période bisexuelle.

J'aimais le mélange entre hommes et femmes. Avoir des rapports sexuels les uns devant les autres était particulièrement plaisant. J'aimais regarder les hommes avec les femmes, les hommes entre eux et les femmes entre elles. J'aimais pouvoir être en train de prendre une femme tout en me faisant sodomiser et tout autre mélange.

J'ai fait ma première partouze bisexuelle à l'âge de seize ans. J'avais séduit mon prof de judo et il était le premier homme adulte avec qui j'avais des relations sexuelles. Il avait trente-trois ans.

Avant lui, je n'avais pratiqué qu'avec des gars de mon âge. Mon prof de judo était bisexuel. C'est lui qui m'a emmené avec lui à ma première partouze bisexuelle. C'est comme cela que j'ai sauté ma première femme qui était pratiquement quadragénaire. Les participants, hommes ou femmes, avaient tous dans la trentaine et la quarantaine à part moi et un autre gars qui devait avoir dix-sept ans. Un gars du judo lui aussi qui est mort du sida il y a quelques années.

Quand je me suis marié, ma femme n'était pas bisexuelle mais savait que je l'étais. Elle adorait me regarder baiser avec un mec ou plusieurs. Et j'adorais qu'elle me regarde faire. Généralement, elle ne participait pas, se contentant de regarder en se caressant ou en se godant avec un vibro. Surtout si le ou les gars étaient gays.

Si le ou les partenaires étaient bisexuels, elle participait parfois. Quand nous rencontrions des hommes et des femmes, elle refusait de faire quoi que se soit de lesbien, mais voulait bien avec les hommes. Moi, je passais de l'un à l'autre sexe.

Un jour, elle n'a plus voulu de cette vie. Elle ne voulait plus accepter mes relations masculines. Elles voulait que notre relation devienne exclusive entre elle et moi. Je ne pouvais pas. A la limite, je voulais bien ne plus avoir de relation avec d'autres femmes si cela pouvait lui faire plaisir, mais je ne pouvais pas supprimer mon côté gay. J'étais bisexuel. Alors, on s'est séparé. On ne vit plus ensemble depuis neuf ans mais nous n'avons jamais divorcé.

Je suis en couple avec un homme depuis six ans et je vis avec lui. Il est bisexuel. Paradoxalement, nous avons assez peu de relation avec des femmes. Je pense que bientôt, nous n'en aurons plus du tout.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog d'une expérience que vous avez, que vous avez eue ou que vous aimeriez avoir avec un autre homme de votre famille, ou avec un homme beaucoup plus jeune ou plus âgé que vous, ou des sentiments que vous éprouvez pour un tel homme, vous pouvez envoyer un message à l'aide du formulaire de contact qui se trouve à droite. Merci de préciser que vous acceptez la publication de votre témoignage sur le blog car nous ne révélons rien de ce qui nous est confié en privé sans l'accord de la personne concernée.






Bonne journée à tous !

20 commentaires:

  1. Superbes les photos.
    Je me rappelle bien de ce témoignage. Je l'avais beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet un témoignage que tu avais lu et commenté au mois de janvier, Corentin.

      Supprimer
  2. Un jour, j'avais eu un plan chez un mec de 50 ans. Quand je suis arrivé chez lui, j'ai été étonné qu'il ne soit pas seul (il y avait une gonzesse qui était là).
    Il m'a dit qu'il aurait voulu que je le suce devant elle. J'ai refusé, parce que j'ai été vraiment surpris et un peu désarçonné. Mais depuis l'idée a fait son chemin et maintenant je me dis pourquoi pas ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es gay, c'est normal d'avoir refusé. J'avais moi aussi eu une proposition du même styles il y a plusieurs années. C'était la femme qui m'avait abordé pour me demander si je ne voulais pas baiser avec son mec et j'avais bien sûr refusé. Si c'était à refaire, ma réponse serait toujours la même. En fait, je ne sais pas si elle voulait participer, seulement regarder ou intercéder pour un ami gay trop timide pour m'aborder lui-même. Peu importe, dès qu'une femme se pointe, je me tire ;o)

      Supprimer
  3. Superbes photos. J'ai eu un collègue de travail pratiquement dans la même situation. Aujourd'hui, il est en couple avec un homme et divorcé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il a bien fait de divorcer pour se mettre en couple avec un homme ;o)

      Supprimer
  4. Bonjour Damien , Bonjour Jean

    Pas envie d'épiloguer sur le sujet , moi les gonzesses c'est pas mon truc

    Bon weekend ensoleillé à Tous

    Ici déjà 21 à l'ombre

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice.
      Comme je te comprends !!! Pour moi non plus, les femmes ne sont pas mon truc. Je n'en veux même pas pour faire mon ménage.
      Bon week-end et bisous amicaux.

      Supprimer
    2. Pour faire le ménage, je m'en fous. Mais pour baiser, certainement pas.
      Philippe confirme, ce qui me fait rire, vu qu'il en a sauté pas mal sans compter son ex femme.
      Il me dit de préciser que maintenant, n'importe quelle bonne femme voudrait baiser avec lui, ce serait non. Ou plutôt NON !!!
      Il dit qu'il pense qu'une femme n'arriverait plus à le faire bander. Pourtant, il bande très bien avec moi ou avec d'autres mecs !

      Supprimer
    3. Même pour le ménage je ne fais pas confiance aux femmes. Avec leur manie de mettre leur nez partout et avec leur langue prompte aux commérages, on saurait vite dans tout le village et même au-delà tout ce qui se passe chez moi :o(

      Supprimer
  5. Je ne me vois pas faire comme ce mec.
    Toutefois, quand j'enrage contre Maryse, je me dis que je devrais baiser avec un mec devant elle pour lui faire fermer sa gueule.

    Je me le dis, mais je ne le ferais pas. Je ne veux pas tout mélanger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé, Vianney, tu serais bien embarrassé que ta vie secrète soit dévoilée à la gente féminine ;o)

      Supprimer
    2. Vianney n'a pas besoin de çà. Les mecs, c'est son éléments maintenant, comme mon Philippe.
      Maryse n'est pour lui que le restant de son hétérosexualité. Mais pour moi, Vianney finira complétement et définitivement pédé un jour. Maryse ne fera plus le poids.

      Pour le moment, il la supporte parce qu'elle n'empiète pas sur son autre vie. Mais si elle devient trop envahissante, ce sera bye bye Maryse !!!
      Il ne le cache d'ailleurs pas vraiment dans ses écrits sur le blog. Il ne m'en voudra donc pas de le préciser.
      Je me rappelle par ailleurs que sur un de ses commentaires, il disait lui même qu'il sera probablement complétement homo un jour.
      Mais ne l'est-il déjà pas déjà ?

      En fait, pour moi, Vianney est un homo qui a aussi une relation hétéro. C'est tout.

      Je t'embrasse Vianney et toi aussi Bisounours

      Supprimer
    3. OHH !!! Bisounours !!! N'importe quoi !!!
      Je voulais dire Kalinours bien sûr !

      Supprimer
    4. Tu as parfaitement raison Corentin !

      Je vous embrasse en retour toi et ton copain ainsi qu'à.....Bisounours !!!! (LOL)

      Supprimer
    5. Bisounours, ça me va très bien aussi, Corentin, bien que je ne sois pas bi !
      Cela dit, un homo qui a aussi une relation hétéro, même occasionnellement, j'appelle cela un bi. Dans le cas de Vianney, c'est sans doute un bi en passe de devenir complètement homo ;o)

      Supprimer
  6. En étant 100% gay, j'ai du mal à comprendre la joie et le plaisir de la bisexualité. Je sais qu'elle est bien répandue et que je respecte cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal, Xersex. Si on comprenait la joie et le plaisir de la bisexualité, on ne serait certainement pas homo mais bi ;o)

      Supprimer
    2. C'est juste une question d'attirance. Certains peuvent avoir des attirances pour les deux sexes. Ce n'est mon cas.

      Supprimer
    3. Oui, c'est bien cela, si on était attiré par les deux sexes, on ne serait pas homo mais bi.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.