dimanche 3 septembre 2017

Sex-toys et gays plaisirs


 Des sex-toys, on en trouve de toute sorte, pour tous les goûts et à tous les prix dans les sex-shops. On peut aussi s'en fabriquer soi-même pour pas bien cher, ou encore détourner à des fins sexuelles des objets usuels destinés initialement à d'autres fins.


Godemichet, vibromasseur, boules de Geisha, anneau pénien, masturbateur, stimulateur prostatique, que pensez-vous des jouets sexuels ?
Aimez-vous cela ? En utilisez-vous et dans l'affirmative les utilisez-vous pour vos jeux en solo ou aussi pour jouer avec d'autres ?
Pensez-vous que ces accessoires peuvent procurer autant ou même plus de plaisir qu'une vraie bite, qu'un bon cul chaud et humide, une bouche gourmande ou une simple main humaine ? ...




















Bonne semaine de plaisirs gays et juteux à tous !

24 commentaires:

  1. Même quand je me branle tout seul, je n'utilise pas ce genre d'objet pour me stimuler. Philippe non plus. D'ailleurs, nous n'en avons pas à la maison. Et nous ne détournons pas nos légumes non plus pour une telle utilisation.

    Philippe et moi pensons que rien ne vaut le naturel. Mais on ne sait jamais ! Peut être que dans des rencontres avec d'autres mecs, il s'en trouvera un ainsi équipé et qui nous donnera l'envie d'utiliser son matériel d'amusement.

    Mais une chose est sûre, nous n'allons pas dépensé de l'argent nous même pour acheter ce genre d'ustensiles.

    La semaine qui arrive, je devais être de repos jeudi et vendredi prochain. Pas en même temps que Philippe, du fait.
    Mais mon chef a remanié le planning. Du coup, je suis de repos demain (lundi) et samedi. J'aurais donc samedi avec Philippe. Par contre je n'aime pas avoir les jours de repos séparés. Je préfère quand ils sont collés.
    J'aurais quand même un jour avec Philippe, c'est déjà çà.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, Corentin et Philippe, et merci pour votre avis sur ce sujet. Je vois que nous avons une approche fort semblable, y compris la curiosité qu'on pourrait avoir si des amis nous proposaient de jouer avec les leurs.
      Deux jours collés pour les congés, ça fait finalement la même chose qu'un week-end, sauf que tu n'en profites pas en même temps que les autres. C'est bien que ton chef à remanié l'horaire en t'accordant un samedi de congé car je suppose qu'entre deux jours collés et un jour en même temps que Philippe ta préférence est vite faite.
      Bonne semaine à vous deux.

      Supprimer
    2. Je préfère carrément avoir les deux jours de repos en même temps que Philippe soit samedi et dimanche.
      Un jour, c'est déjà bien mais ce n'est pas toujours le cas. Mon chef fait en sorte, dans la mesure du possible, de nous faire un planning où nous avons nos deux jours de repos collés. Mais ce n'est pas toujours possible. C'est pour çà que les jours de repos ne sont pas fixes.
      Parfois, il remanie le planning en fonction du travail. Vendredi soir, il y a un gros banquet (100 personnes) qui est réservé. Comme je suis surtout rattaché au service banquet, mon chef me veut sur ce service. Il a confiance en moi et m'a à la bonne. D'où le changement de jours de repos pour moi.

      J'ai de la chance, car il me donne régulièrement des samedi et dimanche mais il ne peut pas me les donner tous. Déjà que certain(e)s collègues trouve que j'en ai déjà trop. On ne va pas attiser la jalousie.
      Cela dit, avec tous les banquets et séminaires, je suis un de ceux qui accumulent le plus d'heures supplémentaires. Ces heures supplémentaires sont rarement payées, généralement, elles sont récupérées. C'est pourquoi, j'ai parfois des jours de repos en sup.
      Mais cela aussi attise aussi la jalousie de certains même s'ils font beaucoup moins d'heures sup que moi.
      Tout çà mon chef le sait, alors il adapte les plannings en conséquence et il gueule quand il estime qu'il doit remettre les pendules à l'heure.

      Un autre qui gueule, c'est Philippe. Il vient de se réveiller et s'est aperçu que j'étais devant l'ordi, alors que je bosse demain.

      Bisous

      Supprimer
    3. Je parie que les collègues qui rouspètent le plus vite sont ceux qui en font le moins.
      Bisous et bonne nuit à vous deux !

      Supprimer
  2. pas d'intérêt pour les jouets sexuels! Mais je dois rappeler qu'au moins tous les dimanches je m'amuse bien!

    bonne semaine nouvelle les gars!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, oui, nous savons comment tu t'amuses chaque dimanche. Pour les jouets, ils ne sont vraiment pas nécessaires vu que la nature nous a dotés de tout ce qu'il faut pour bien s'amuser entre hommes.
      Bonne semaine à toi.

      Supprimer
  3. Pas fan de ce genre d'objet , comme dit si bien Corentin rien ne vaut le naturel, l'on m'avait offert un god et un masturbator je l'ai pas gardé , pour moi aucun intérêt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait ta position, L-J.

      Supprimer
  4. Azerty:
    Bonjour à tous,
    N'ayant jamais tanté l'expérience avec un homme, je dois avouer que de temps en temps, suivant l’excitation, j'aime jouer avec des sex toys.
    En général alors c'est le naturel ^^
    Bonne semaine à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, Azerty, et merci pour ta participation à cette discussion. Je comprends qu'on peut avoir besoin de matériel qui ressemble fidèlement en forme et en dimension à un sexe ou à un cul d'homme quand on n'a pas l'occasion d'en rencontrer un en chair et en os. Je me demande toutefois si la sensation peut être la même car des matières synthétiques n'ont quand même rien de comparable avec la chair humaine.
      Bonne semaine à toi.

      Supprimer
    2. AZERTY:
      Bien entendu, rien ne vaut la chair de chair par apport au synthétique. Je le ressens tout simplement avec Mme.
      Quand je parle sex toys, c'est cockring (comme bcp apparemment). Le reste je ne connais pas et n'utilise pas. Je suis plus "actif".
      Merci pour ce blog :)

      Supprimer
    3. De rien (ou bienvenue, comme on dit au Canada) !

      Supprimer
  5. A part le cockring, que je trouve fantastique en tant que passif (et mon homme adore en tant qu'actif), on n'emploie pas de sextoy. Comme dit plus haut : rien ne vaut le naturel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il y a aussi le cockring auquel je n'avais pas pensé comme jouet sexuel, pas plus qu'au piercing et autre prince-albert, sans doute parce que je les voyais plus comme des parures que comme des jouets sexuels. Mais, leur évocation dans les jouets sexuels se défend.
      Bonne semaine à toi.

      Supprimer
    2. Comme quoi ;)
      Par contre, mon homme refuse que je le prenne avec ledit joujou : trop peur...

      Supprimer
    3. Il ne faudrait pas lui blesser les fesses :o)

      Supprimer
  6. Bjour à tous, je suis d'accord avec vous dans vos commentaire, mais dirait quelqu'un: il faut de tout pour faire un monde (ça c'est bateau, je le sais) Mais que d'imagination pour créer ce genre d'accessoires, comme dit Phil, le seul qui en vaille la peine est le cockring, j'adore.
    Gros bisous à tous et bonne semaine
    Philippe ô bord du Léman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, Philippe, quand il s'agit de faire du commerce, l'imagination humaine n'a pas de limite :o)
      Je suis pour ma part subjugué par le petit cul rebondi de la photo 4 mai il ne me viendrait jamais à l'idée de m'en acheter un pareil.
      Bisous et bonne semaine sur les bords du Léman.

      Supprimer
  7. Je m'en fous un peu des sex toys !
    J'ai vu des mecs qui amènent les leurs sur les lieux de dragues. C'est ridicule !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut de tout pour faire un monde mais je trouve quand même curieux d'emporter avec soi ses jouets pour aller sur des lieux de drague. Personnellement, je ne serais pas attiré par ce genre de mecs.

      Supprimer
    2. Moi non plus, je ne rechercherais pas ce genre de mecs.
      Mais Vianney a raison. Avec Philippe, nous avons vu une fois un mec avec ses ustensiles à la plage du Porge.
      Philippe avait plaisanté en disant que c'est çà que nous aurions dû amener à la place de notre pique-nique.

      Supprimer
    3. Avec ces ustensiles à la place de votre pique-nique, vous seriez rentré le soir chez vous complètement affamés car je ne pense pas que vous auriez pu attraper de gros poisson pour vous rassasier à midi avec de tels objets :o)

      Supprimer
  8. Je trouve que l'utilisation de sex toys de temps en temps permet des jeux de plaisir supplémentaires. Avec Yarlaith nous en utilisons un pour par exemple pratiquer la position de la photo numéro 13. Toutefois, utiliser des sex toys tout le temps rend l'acte sexuel trop artificiel. Le naturel, c'est quand même mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il faut pouvoir varier les plaisirs dans les couples pour ne pas tomber dans la monotonie.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.