samedi 1 juillet 2017

Rencontres inattendues sur un lieu de drague


 Quand on voit sur un lieu de drague quelqu'un qu'on connait et qu'on ne s'attend pas à rencontrer là, on peut être tenté de s'esquiver en espérant n'avoir pas été vu ou au contraire se réjouir de cette opportunité inespérée. Cela dépend sans doute des circonstances. Voici le témoignage que Vincent nous a envoyé en utilisant le formulaire de contact qui se trouve dans la colonne de droite de ce blog.


Hello

Merci pour ce site qui me comble.

Je suis un habitué des lieux de drague, à la recherche d'hommes matures et j'ai souvent discuté avec ceux que j'y rencontrais des relations intrafamiliales. Si j'y ai entendu pas mal de fantasmes, j'ai aussi écouté des récits plus véridiques.

De mon côté, il m'y est arrivé 2 histoires vraies et pas banales. Voici la première :

Je fréquente donc pas mal d'aires de drague, parking, aires de repos, parcs, bosquets, plages, et un jour je tombe sur un de mes cousins (on a la quarantaine) mais que je n'avais pas vu depuis nos 25 ans environ. Panique, je m'enfuis. Puis avec le temps qui a passé je l'y ai recroisé 2-3 fois. Je me planquais plus ou moins quand je le revoyais en me posant beaucoup de questions. S'il était célibataire, il n'était pas du tout réputé pour être gay.

Un jour il m'a croisé sur un chemin mais il a continué. J'en ai déduit qu'il ne m'avait pas reconnu. J'étais soulagé, tout en m'étonnant car je ne pensais avoir tant changé que ça. Bref, un autre jour arrive, et, sur une petite aire de drague peu fréquentée, on se retrouve tous les 2 sur le parking dans nos voitures. Je prends mon courage à 2 mains et m'éloigne vers la partie discrète et il me suit. Arrivé dans un coin tranquille, rituel classique, il me met la main au paquet et on s'embrasse bien comme il faut. Je m'arrête là un moment. Mon cousin est dans la moyenne, il n'est ni très laid, ni très beau mais comme je fantasmais sur le fait de coucher avec quelqu'un de ma famille, l'occasion était enfin arrivée. On a continué et je dois avouer que malgré mon fantasme ça m'a un peu coupé mes effets et je bandais à moitié. Mais il a pris les choses en main et m'a enculé. Très bien d'ailleurs. J'ai pris mon pied. J'ai réussi tout de même à jouir à mon tour et on s'est séparés sans un mot. J'avais le cœur qui battait et je n'arrivais pas à croire qu'il soit si peu physionomiste. On s'est revu en famille bien des mois plus tard. Il est resté de marbre mais m'a posé une question sur ma voiture,  celle que j'utilisais pour aller sur les lieux de drague. Il avait repéré ce truc là ! On n'a rien parlé de plus, comme si on n'avait rien fait. Depuis, le temps a encore passé sans que je le revoie. Des fois je me dis que j'aimerais bien remettre ça ...

La deuxième histoire est celle où j'ai rencontré sur un lieu de drague mon instit de primaire. Choc, car il était marié et avait des enfants qui étaient avec nous à l'époque. J'avais 25 ans quand on s'y est croisés et donc lui entre 50 et 60 ans. On a passé un bon moment dans les sous-bois. J'étais là complètement excité par la situation car il n'était pas top physiquement (ni horrible cependant).

Cordialement,

Vincent.


Un grand merci à Vincent pour ce témoignage.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog d'une expérience que vous avez, que vous avez eue ou que vous aimeriez avoir avec un autre homme de votre famille, ou avec un homme beaucoup plus jeune ou plus âgé que vous, ou des sentiments que vous éprouvez pour un tel homme, vous pouvez envoyer un message à l'aide du formulaire de contact qui se trouve à droite. Merci de préciser que vous acceptez la publication de votre témoignage sur le blog car nous ne révélons rien de ce qui nous est confié en privé sans l'accord de la personne concernée.









Bon week-end à tous !

16 commentaires:

  1. Superbes photos de couples.
    J'aime particulièrement la deuxième photo.

    J'aime bien le témoignage.

    J'en ai marre de ma semaine de boulot. Heureusement je suis de repos demain dimanche pour être avec mon chéri. Si le temps est aussi pouri que pendant la semaine, on restera à la maison à faire des câlins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La deuxième photo est en effet très belle tout en restant suffisamment prude pour qu'on puisse l'imprimer et l'afficher chez soi.
      J'espère que ce dimanche s'est bien passé en gros câlins amoureux.
      Bon courage pour une nouvelle semaine de travail que je te souhaite moins pénible que celle qui vient de s'écouler.

      Supprimer
    2. Je te remercie.
      On ne s'est levé qu'à 11h pour cause de câlins prolongés. Après on a pris notre douche pour quelques câlins supplémentaires.
      On a reçu un coup de téléphone de Franck qui voulait savoir si je travaillais et si on voulait les rejoindre à Bordeaux avec Roman, Enzo et Chris.
      On a dit non car on était déjà en train de préparer notre repas.

      On a un peu regretté de ne pas avoir pas prévu d'aller à la plage car il faisait meilleur que nous l'avions pensé.
      On s'est contenté d'une petite promenade de d'un peu plus d'une heure avant de rentrer regarder des séries sur le net pour finir la journée avec quelques câlins.

      Ma semaine va être surchargé car on est débordé en ce moment. Beaucoup de banquets et séminaires. Mais cela devrait se calmer du côté des séminaires. Généralement, juillet août ne sont pas trop la période pour çà même si on peut en avoir un peu.

      Et puis, il y a bientôt le 14 juillet. Philippe fait le pont et je me suis arrangé avec mon chef pour le faire aussi. C'est pourquoi, je cumule les heures sup et que je n'ai eu qu'un seul jour de repos cette semaine.
      Nous partons a Prague en République Tchèque ce weekend là. Une ville que je rêve de découvrir. Philippe a dit que le weekend du 14 juillet était idéal pour çà.

      J'ai un homme de rêve, tu ne trouves pas ?

      Supprimer
    3. Le week-end du 14 juillet ne sera donc pas de tout repos non plus mais ça te changera les idées et c'est ce qui compte. Et puis, ça devrait être beaucoup plus calme au boulot après le 14 juillet. Tu as raison, Philippe est un ange.
      D'ici là, bon courage pour cette semaine surchargée.

      Supprimer
  2. la chance d'aller à mon club de sexe tous les dimanches rend inutile le besoin de rencontres en plein air. Mais les photos sont captivantes!
    Bonne dimenche, les gars

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est vrai. Mais as-tu déjà rencontré dans ce club de sexe quelqu'un que tu connaissais et que tu ne t'attendais pas du tout à rencontrer là ?

      Supprimer
  3. Hello,
    Merci pour le témoignage de Vincent.
    Il m'est arrivé l'identique avec un ami du Choeur, 2 amis pasteur, tous les 3 mariés et père et grand-père, ceci s'est passé dans un sauna de Lausanne que je fréquente; il n'y a pas eu de panique de part et d'autre, mais une connivence entre-nous, car nous avions notre par de mystère. Bravo pour les photos et comme Corentin une préférence pour la 2.
    Bons baisers depuis les bords du Léman et bonne semain
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, Philippe.
      Quand on se rencontre de cette façon, ça peut créer une connivence plus particulière car on se rend alors compte qu'on partage quelque chose en commun, et bien sûr, comme vous êtes tous mariés et pères de famille, vous savez que vous pouvez compter sur votre discrétion mutuelle.
      Bisous amicaux et bonne semaine sur la Riviera Vaudoise.

      Supprimer
  4. c'est toujours le risque dans ce genre d'endroit , de même qu'on ma reproché de me montrer sur ce blog a visage découvert , il faut assumer et ce dire que les gens qui te voient sur le net ou dans ce genre d'endroits c'est rarement par hasard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, LJ, si quelqu'un te voit là, c'est qu'il s'y trouve aussi. Il n'a donc pas à te demander de te justifier d'y être sans avoir à s'en justifier lui-même.
      Je me souviens avoir rencontré au sauna un collègue de travail (un homme marié avec des enfants). Il m'a dit être venu là parce que quelqu'un lui avait parlé de l'endroit mais que c'était une erreur et qu'il n'y était pas à sa place. Je lui ai répondu que j'y étais en toute connaissance de cause. Ce qu'il ignorait, c'est que je l'avais vu dans le hammam et qu'il semblait y être tout à fait dans son élément. Il y était trop occupé pour me voir :o)

      Supprimer
    2. C'est idiot de réagir comme çà.
      J'aurais été à ta place, j'aurais fait remarquer au mec que je l'avais vu très occupé pour qu'il arrête de me prendre pour un con.

      Supprimer
    3. Non, il ne me prenait pas pour un con. C'était non seulement un collègue de travail mais aussi un ami avec lequel je m'entendais très bien (et encore maintenant). Il m'avait choisi comme témoin pour son mariage. Je m'étais toujours douté qu'il était attiré par les hommes mais sans pouvoir franchir le pas. Là, j'avais la confirmation mais je n'ai pas insisté pour ne pas le mettre plus mal à l'aise qu'il l'était déjà.

      Supprimer
  5. quand on rencontre une connaissance dans ces lieux, ça reste discret,chacun y vient pour la mème raison ! de mème pour les plages naturistes. nous en avons une ,entre 2 villages, lelong d'une rivière,partie famille, partie hétéro et plage des gays, avec clairière assez chaude dans le bois voisin. il y a quelques années, au travail, j'avais un jeune stagiaire qui habitais le village de la zone naturiste. un jour, je lui demande si il connait. il m'a dit = je suis allé une fois avec 4 copains de mon village,de 15 à 16 ans, (des hétéros qui voulaient surtout voir des filles nues) arrivés sur le début de place, tous se déshabillent, un peu stressés, ils avancent, et la, l'un d'eux se retrouve nez à nez avec sa grand-mère ! grosse rigolade ! la fille nue, oui, mais un peu agée ! on ne connais jamais les personnes de notre entourage complètement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah ! Ça doit faire un drôle d'effet de se retrouver à poils devant sa grand-mère complètement nue :o)

      Supprimer
  6. Bonjour Damien , Bonjour Jean

    Très intéressant ce témoignage

    Je pense que tous ici avons retrouvé sur les lieux de drague , plages naturistes etc des collègues , voisins voire familiers

    Personnellement j'ai souvent rencontré des mecs gays se disant fidèles et des mecs soient disant hétéros sans la bobonne ça va de sois !

    Ce qui est assez jouissif c'est la contenance que les mecs prennent lorsqu'il te croise plus tard lorsqu'ils sont avec leur compagnon , compagne et la marmaille !

    Merci pour le choix des superbes photos , j'ai testé la baise sur la glacière celle-ci semble plus solide mdr...

    Merci à Vincent pour son récit

    Agréable semaine à tous les deux ainsi qu'à vos visiteurs

    Amicales pensées - Patrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice.
      Oui, cela m'est aussi arrivé de rencontrer un collègue de travail sur une plage naturiste (un autre que celui dont j'ai parlé plus haut). Nous nous y sommes revus plusieurs fois ainsi que dans différents saunas. A chaque fois on discute un peu mais chacun vaque à ses "petites occupations" de son côté.
      Bonne semaine.
      Bisous amicaux.

      Supprimer