samedi 24 juin 2017

Un printemps de glace


 Dans la rubrique "Cinéma gay", je vous ai proposé le 11 février dernier "Philadelphia" en vous disant qu'il s'agissait du premier film hollywoodien traitant de l'homosexualité, de l'homophobie et du sida. Ce n'était toutefois pas la première production américaine sur le sujet car d'autres producteurs s'y étaient essayés bien avant que les grandes entreprises hollywoodiennes s'y risquent. L'un des premiers sinon le premier a avoir abordé ces questions avec bonheur est la chaîne NBC qui a diffusé le téléfilm "Un printemps de glace" le 11 novembre 1985, soit quatre ans après l'apparition de l'épidémie et huit ans avant "Philadelphia".


A l'époque de sa première diffusion, le téléfilm s'inscrivait dans une campagne d'informations sur le SIDA et notamment sur les moyens de transmission. En effet, les malades étaient souvent discriminés car beaucoup, y compris dans les milieux hospitaliers, pensaient que la maladie se transmettait par simple contact physique.


Michael Pierson est un jeune avocat homosexuel. Quand il apprend qu'il a le SIDA, il doit faire face à la réaction de son ami Peter et surtout de ses parents à qui il n'avait jamais avoué son homosexualité. Alors que sa mère se montre compréhensive, sa sœur enceinte refuse de le voir par peur d'être contaminé. Son père est quant à lui tiraillé entre son amour pour son fils et son homophobie. Michael lui-même est en proie au doute : après voir vu son ami Victor mourir à l’hôpital, il se demande s'il a une chance de survivre et si le combat en vaut la peine.



La personne qui a posté ce film sur YouTube nous prévient qu'il l'a enregistré en VHS à une époque où c'était une pratique courante et que les images sont  par conséquent de mauvaise qualité. Dès lors, si quelqu'un a un lien nous permettant de voir ce film en streaming gratuit, il serait sympa de nous le communiquer.


Pour éviter qu'on me reproche de mélanger les genres en illustrant un sujet aussi sérieux que celui du film avec des images pornographiques, je complète ce billet avec des photos qui ne montrent que de l'amour et de la tendresse, même si je continue à penser que le sexe sous toutes ses formes, aussi crues soient-elles, est une affaire très sérieuse, indispensable à notre équilibre tant physique que psychique, et qu'il n'y a rien de tel qu'une bonne baise ou une bonne branlette en solitaire quand on ne peut pas faire autrement pour décompresser.







Bon week-end à tous !

10 commentaires:

  1. pas de temps pour le cinema, mais #5 Alex Mecum (g) et Carter Dane (d)
    évidemment j'aim e les pieds
    http://menforxersex.blogspot.it/search/label/feet%20-%20pieds%20-%20feetish
    bonne fin de semaine les amis!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ami Xersex. Bonne semaine à toi !

      Supprimer
  2. Il faudra qu'on regarde ce film dès qu'on pourra.
    L'acteur Aidan Quinn qui est le personnage principal de ce film était vraiment très beau quand il était jeune. Il joue aujourd'hui dans la série "Elementary" et je trouve qu'il a bien vieilli. Il est très séduisant à ce que je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui, Aidan Quinn a 58 ans et c'est vrai qu'il est encore un très bel homme. La maturité lui va tout aussi bien que la jeunesse car il était déjà très beau quand il a tourné "Un printemps de glace".

      Supprimer
  3. L'avant dernière photo est extraite du film anglais "Weekend" que je vous avais présenté il y a quelques mois dans la rubrique "Ciné gay".

    RépondreSupprimer
  4. J'ai déjà vu ce film. C'est d'une tristesse !!!
    Je ne le regarderai pas à nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En 1985, le sujet ne se serait pas prêté à en faire un film comique. Ceux qui ont vécu de prêt cette épidémie et qui y ont perdu plusieurs proches pourront te confirmer que la tristesse qui se dégage de ce film est incomparable à celle du drame qu'ils ont vécu. Dans ce film, on dépeint bien sûr une réalité mais en l'édulcorant beaucoup. En arrêtant le film au moment où le personnage principale va rejoindre son compagnon, on évite aux spectateurs les pires images de la réalité.

      Supprimer
  5. Film excellentissime avec le séduisant et talentueux Aidan Quinn qui avait tourné la même année aux cotés de Madonna et Rosanna Arquette dans Recherche Susan désespérément .

    J'avais enregistré en VHS le Printemps de glace qui fut diffusé à la télévision Française sur Antenne 2 en mai 1986 dans le cadre de l'émission « Les Dossiers de l'écran » qui avait pour thématique : Le Sida ou La Peste du XXe siècle.

    Un film humain où l'émotion joue un rôle important sans basculer dans le mélodrame !

    à noter la prestation exceptionnelle de Gena Rowlands , sublime et talentueuse actrice !

    A voir et à revoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci, Patrice, pour ton avis et les informations complémentaires concernant ce film.

      Supprimer