mardi 23 décembre 2014

Conte érotico-onirique des nuits de décembre


 Comme vous le savez, le solstice d'hiver est passé dans la nuit du 21 au 22 décembre. C'était très précisément le dimanche 21 décembre à 23:03:01 de l'heure universelle (UTC) ou, si vous préférez, le lundi 22 décembre à minuit 3 minutes et 1 seconde de l'heure française. A ce moment très précis, le soleil qui s'éloignait apparemment de l'équateur et se dirigeait vers le pôle sud, s'éloignant de ce fait de l'hémisphère nord, a cessé de nous fuir pour revenir vers le Nord. Cela signifie concrètement que la journée cesse d'être de plus en plus courte pour redevenir de plus en plus longue.

Ce lundi 22 décembre était aussi un jour de nouvelle lune. Complètement noire, après avoir décru pendant un peu plus de 14 jours, elle redevient croissante.

La combinaison de ces deux événements m'a inspiré ce petit conte fantasmatique un peu différent de ce que je vous propose habituellement dans cette rubrique "fantasme".  


samedi 20 décembre 2014

Mon sauvage et luxurieux fils (troisième partie)

Voici le troisième - et apparemment dernier - épisode de cette merveilleuse bande dessinée de Josman dont vous avez pu apprécier le début les vendredi 28 novembre et lundi 8 décembre


vendredi 19 décembre 2014

Mon fils a fait de moi un homo


 S'il vous arrive de parcourir les commentaires, vous aurez peut-être découvert ceux qu'Etienne et François ont fait sur l'article du lundi 20 octobre où ils nous disent que, s'ils sont devenus homos, c'est à leur fils qu'ils le doivent. Je les remercie très sincèrement pour ces témoignages très intéressants.


mercredi 10 décembre 2014

Mon cousin Germain et mon papa


 Le récit d'aujourd'hui pourrait choquer plusieurs personnes. C'est celui de mon tout premier fantasme, du moins pour ce que je peux m'en souvenir, Ne vous attendez donc pas à lire une histoire de sexe entre adultes.

Pour ceux qui voudrait y voir une apologie de relations sexuelles illicites, j'insiste sur le fait qu'il ne s'agit pas d'une histoire réelle mais du fantasme d'un garçon qui arrive à la puberté (et oui, on fantasme déjà à cet âge-là).
  

lundi 8 décembre 2014

Mon sauvage et luxurieux fils (deuxième partie)

Je remercie Jean-Louis pour la suite de la bédé de Josman publiée le vendredi 28 novembre. Si cette histoire vous plaît toujours, laissez un message à Jean Louis dans les commentaires, il nous fera parvenir la troisième partie.


dimanche 7 décembre 2014

Amoureux du père de mon ami d'enfance


J'ai déjà évoqué il y a 10 jours, en vous présentant le témoignage de Franck, la belle histoire de Corentin et Philippe que vous avez pu découvrir dans les commentaires de l'article du lundi 20 octobre.

Cette histoire d'amour intergénérationnel est très belle et très émouvante. C'est pourquoi je tiens à la reprendre ici pour que vous en profitiez tous sans devoir lire tous les commentaires du blog.


samedi 29 novembre 2014

Coupe du monde de foot


Mon père et moi ne sommes pas des acharnés de football mais il y a des évènements tellement importants qu’on ne peut pas les louper. Les coupes du monde sont du nombre, et plus particulièrement celle de 1998. J’avais 13 ans à l’époque mais je m’en souviens très bien. Nous n’aurions pas raté un match pour tout l’or du monde, au grand dam de ma mère que cela énervait au plus haut point. Aussi, ma mère était très heureuse de nous voir partir quand un ami de mon père a eu l’idée d’inviter ses potes pour suivre les matches chez lui. Il était célibataire et le boxon que nous mettions dans son salon ne dérangeait personne. C’était la grosse ambiance, mieux qui si nous avions été au stade puisque, en plus des cris que nous poussions à chaque action, il y avait les chips et la bière qui coulait à flot. Bref, nous étions tous très excités.

Je me souviens que le match de quart de finale entre la France et l’Italie était très serré. Notre hôte était particulièrement excité. Il supportait l’équipe française et, pour le faire monter encore plus, j’avais pris le parti de l’Italie. Avant les tirs au but, il était au comble de l’énervement et m’avait dit qu’il allait me déculotter et me donner la fessée devant tout le monde si la France perdait. Il n’en avait pas fallu davantage pour mettre en marche ma machine à fantasmes.

vendredi 28 novembre 2014

Mon sauvage et luxurieux fils

Je remercie Jean Louis, un papy qui m'a envoyé cette bande dessinée de Josman traduite en français par ses soins. Si l'histoire vous plaît, laissez un petit message dans les commentaires car Jean Louis a deux autres épisodes de cette série à nous proposer. 

jeudi 27 novembre 2014

Je suis tombé amoureux de mon neveu


Vous avez peut-être déjà lu le témoignage que je publie aujourd'hui puisque Frank l'a raconté dans les commentaires de l'article du lundi 20 octobre, une très belle page où vous pouvez aussi découvrir l'histoire de Corentin qui est tombé amoureux du père de son ami d'enfance.


dimanche 23 novembre 2014

Papa m'a honoré



XXa, Vicomte de l'amour, nous a tout d'abord raconté comment il aimait se masturber en sentant un slip de son papa.
Il nous a ensuite expliqué comment il était devenu l'amant de son oncle et comment il avait passé ses vacances avec lui.
Il nous dit aujourd'hui comment ses relations sexuelles avec son père ont commencé.
Je le remercie pour tous ces récits tellement excitants.

mercredi 19 novembre 2014

Viol de nuit



Désolé pour tous ceux qui préfèrent les récits d'aventures réellement vécues mais, aujourd'hui, c'est de nouveau un de mes nombreux fantasmes que vous allez découvrir...

dimanche 16 novembre 2014

Je suis devenu l’amant du cousin de mon père


Après des témoignages de relations entre père et fils, oncle et neveux et entre frères, voici celui de Paul qui est devenu l'amant du cousin de son père.



lundi 10 novembre 2014

Tonton et moi étions amants


Le 1 novembre, le Vicomte de l'Amour nous a raconté dans quelles conditions il avait été dépucelé par son oncle. Vous pouvez relire ce récit en suivant ce lien : http://zobapapa.blogspot.be/2014/11/mon-oncle-ma-depucele.html

Il nous raconte aujourd'hui comment se sont passées les trois semaines de vacances chez son oncle qui ont suivi ce dépucelage...

samedi 8 novembre 2014

Papa joue au poker avec des amis



Hormis les 10 jours dont j’ai parlé dernièrement pour aller voir ma tante à Kinshasa, maman ne délogeait jamais. Elle a toujours été présente pendant toute mon enfance et mon adolescence. Elle avait une vie très régulière, se levait le matin pour aller travailler et rentrait le soir pour s’occuper de moi et du ménage. Il y a pourtant eu une autre fois où elle s’est absentée pendant trois jours et deux nuits. C’était en 1998 pour fêter l’anniversaire de sa meilleure amie. Celle-ci avait invité quelques copines pour une escapade entre filles. J’étais donc resté seul avec mon papa et nous avons passé le weekend ensemble très calmement. Mais, comme vous pouvez vous en douter, ma machine à fantasmes s’est mise en action pour l’occasion. Voici comment j’ai imaginé les choses…

jeudi 6 novembre 2014

J’ai eu une aventure amoureuse avec mon frère


 Il y a peu, le lundi 20 octobre, Sylvian nous a confié qu'il baisait avec son jeune frangin.
J'ai reçu cette semaine un courriel d'un garçon qui souhaite rester anonyme et qui témoigne avoir une relation amoureuse avec son frère.

samedi 1 novembre 2014

Mon oncle m'a dépucelé

XX a, le Vicomte de l'Amour, nous a raconté le 22 octobre comment il se branlait en reniflant les slips de son papa. Si vous souhaitez vous rafraîchir la mémoire à propos de ce récit, vous pouvez suivre ce lien : http://zobapapa.blogspot.be/2014/10/xxa-et-le-slip-de-son-papa.html.

Aujourd'hui, il nous raconte comment il a été dépucelé par son oncle, Il m'a envoyé ce récit en utilisant l'adresse  E-mail qui se trouve sur mon profil Blogger.

VVVVVVVVVVV

jeudi 30 octobre 2014

Le prof de math est un pédé

Vous commencez certainement à vous en rendre compte. J'ai beaucoup de fantasmes dans lesquels mon père intervient toujours et, si je n'ai jamais eu de relation sexuelle avec mon papa, je suis sexuellement attiré par les hommes beaucoup plus âgés que moi, ceux qui représentent en quelque sorte l'image paternelle. Je vous ai déjà raconté 5 de mes fantasmes, en voici un sixième.

***********

mercredi 29 octobre 2014

mercredi 22 octobre 2014

XXa et le slip de son papa


 XXa (le Vicomte de l'Amour), un visiteur régulier du blog que certains commencent à connaître à travers les commentaires qu'il poste sur les articles, vient de m'envoyer un message dans lequel il nous raconte ce qu'il lui est arrivé un jour. Je vous transmets ci-dessous ce message qui cadre bien avec la thématique du blog :

samedi 18 octobre 2014

L'homme de la piscine


A une époque, j’allais tous les vendredis soirs à la piscine avec mon père. Nous y allions vers 20 heures et nous restions jusqu’à la fermeture à 22 heures. Nous aimions bien y aller à ce moment-là car il n’y avait pas beaucoup de monde et on pouvait faire des longueurs sans être dérangés par ceux qui y vont pour jouer et nager dans tous les sens.
J’aimais y aller, pas seulement pour nager, mais aussi pour mater le corps athlétique de beaux hommes, et surtout la forme de leur sexe parfaitement moulé dans les slips de bain mouillés.

jeudi 16 octobre 2014

Je fais souvent l'amour avec mon père - suite


Encouragé par les messages que nous lui avons adressés, le lecteur dont le témoignage a été publié jeudi passé a accepté de répondre à nos questions en nous disant sans quelle circonstance sa relation avec son père a commencé, la nature de cette relation et ce qu'il en est maintenant après plus de 15 ans. Je l'en remercie très sincèrement ainsi que son papa qui a accepté que ce témoignage soit fait ici.

lundi 6 octobre 2014

La partie de carte


 Au collège, j’étais très amoureux d’un garçon de ma classe qui avait deux ans de plus que moi. Il s’appelait Vincent et j’étais fasciné par son aspect viril avec un duvet de poils sur le visage, son gros sexe et son pubis couvert d’une toison touffue que je matais dans le vestiaire quand on allait à la piscine. Les autres le regardaient avec méfiance et mépris car il venait d’une autre école et avait déjà redoublé deux fois. J’étais son seul ami et nous étions inséparables tout le temps que nous passions à l’école.  Quand on devait se séparer le soir, il ne fallait pas longtemps pour qu’il me manque et je me branlais le soir en fantasmant sur lui… et sur mon papa. Voici un de ces fantasmes...

lundi 29 septembre 2014

Le contrat



Mon papa est dans tous mes fantasmes, ou presque. Je vous en ai déjà raconté deux, en voici un autre...

Un matin au petit-déjeuner, papa nous dit qu’il espère conclure un gros contrat, que la partie est loin d’être gagnée, que ça va être dur et qu’il va mettre toute la sauce pour que l’homme qu’il doit recevoir après-midi ne reparte pas sans avoir signé le contrat. Il nous demande de croiser les doigts pour que tout se passe bien en nous disant que, s’il emporte le marché, il nous fera une belle surprise.

Cet après-midi-là, j’apprends que le prof qu’on doit avoir pour les deux dernières heures est absent et qu’on peut retourner chez soi plus tôt. Je me dis que c’est un jour de chance et que ça doit être de bon augure pour le contrat de papa. Je me dépêche de rentrer pour savoir si le rendez-vous de papa s’est bien passé.

samedi 13 septembre 2014

Grasse matinée avec papa

Le matin, ma mère se lève très tôt pour aller travailler. Je l’entends souvent se lever, prendre sa douche, descendre dans la cuisine puis partir. Quand sa voiture est partie, je me lève à mon tour pour aller faire ma toilette. Quand je suis en congé, je vais faire un petit pipi puis je vais me recouche pour me lever beaucoup plus tard.

Papa a des horaires plus variables, selon les clients qu’il doit voir, s’il doit aller  à son bureau dans son entreprise ou s’il travaille à la maison,

Ce jour-là, je suis en congé et papa a prévu de rester à la maison. Quand j’entends la voiture de maman démarrer, je me lève pour aller faire mon petit pipi et, au moment où je rentre dans la salle de bain, je vois papa qui sort de sa chambre et qui vient lui aussi vers la salle de bain. Je laisse la porte ouverte, je sors ma bite du pantalon de pyjama et je commence à uriner. Papa vient se mettre à côté de moi, il sort lui aussi sa bite, la décalotte et commence à uriner de gros jets puissants d’urine bien chaude. En voyant sa grosse bite, je commence à bander. Papa me demande :

- Tu es déjà levé ? Tu n’as pas congé aujourd’hui ?

Je lui réponds :

- Si mais j’avais besoin de pisser, je vais aller me recoucher.

Il me dit :

- Moi aussi. Tu ne veux pas venir terminer la nuit avec moi dans mon lit ? Depuis qu’on s’est branlé ensemble, j’ai envie de recommencer. Je pourrais t’apprendre d’autres jeux si tu veux.