mardi 6 juin 2017

Strapped


 Dans la rubrique cinéma gay, je vous propose cette fois-ci Strapped, un film américain sorti à New York en septembre 2010 et vendu en DVD en France depuis novembre 2011.


Un jeune homme très séduisant suit un ancien soldat russe dans son appartement de San Francisco. Ce dernier est mal à l'aise, maladroit. Des indices laissent à penser qu'il est ou a été marié et a eu un enfant. Le jeune homme est prostitué, il essaie de le détendre en lui proposant une danse. Emu, l'ex soldat se confesse, raconte ses premiers émois gays alors qu'il n'était qu'un ado. Suit une étreinte chaude, l'homme va prendre son pied. Le gigolo s'en va. Il se retrouve dans les couloirs de l'immeuble, aux airs de labyrinthe. Toute la nuit, il va passer d'un appartement à l'autre , croisant différents hommes, tous gays...


Grand, solide et bien bâti, ce jeune prostitué assure un service de qualité grâce à son charisme et à ses prouesses sexuelles. Pourtant, ce garçon froidement efficace commence à réfléchir au sens de son existence lorsqu’il se retrouve coincé dans cet immeuble labyrinthique. Il fait alors une série de rencontres perturbantes et parfois débridées qui lui feront baisser sa garde et pour la première fois se rapprocher d’un autre, de façon authentique.




Si vous avez le temps de regarder ce film, n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez en laissant un message dans les commentaires en bas de page.


Bonne journée à tous !

10 commentaires:

  1. le film doit être certainement très intéressant. Malheuresement que je n'ai pas le temps de le voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que tu ne puisses pas le voir. C'est un film que nous avons beaucoup aimé. Il est en anglais sous titré en français.

      Supprimer
  2. Nous on le regardera, dès que possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut avoir un peu de temps libre pour le regarder à son aise puisqu'il a une durée d'environ 1h30.

      Supprimer
  3. Bonjour Damien , Bonjour Jean

    Excellent choix que cet excellent film que j’avais apprécié à sa sortie.

    Joseph Graham le réalisateur , à travers cette œuvre fait un petit clin d’œil à des " pointures " comme Stanley Kubrick , Jean Genet et Michel Foucault.

    Le film est emmené " tambour battant " par la fraicheur du talentueux Nick Frangione qui excelle aussi désormais comme producteur et réalisateur.

    Un film à posséder dans sa vidéothèque .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice.
      Merci pour ton avis sur ce film qui mérite vraiment d'être vu.
      Bonne fin de semaine.
      Bisous amicaux.

      Supprimer
  4. Hello les Amis,
    Le peu que j'ai vu de ce film me fait le mettre ô chô pour une vision ô calme. J'ai hâte de le découvrir. Merci pour cette proposition.
    Bonne semaine à venir et gros bisous depuis les bords du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, Philippe.
      Tu as raison, c'est un film qu'il faut pouvoir regarder à son aise quand on a une heure et demie de libre sans être dérangé, et pas en journée non plus pour pouvoir profiter du beau temps qu'il fait dehors.
      Bonne semaine au bord de ton magnifique lac.
      Bisous ardennais.

      Supprimer
    2. j'ai vu le film, il est remarquable, j'a bien aimé la fin... eh oui je suis un "vieux" romantique, on ne se refait pas.
      Belle suite de semaine dans vos Ardennes chéries
      Philippe ô bord de l'eau vaudoise

      Supprimer
    3. Tu n'es pas le seul vieux romantique, Philippe. Pendant qu'il descendait les escaliers à la fin puis en le voyant ouvrir la porte pour sortir, j'étais dans l'expectative en me disant "le con, il ne va quand même pas s'en aller comme ça !"
      Je te souhaite une très agréable et chaude journée sur la superbe Riviera vaudoise
      Bisous forestiers.

      Supprimer