jeudi 15 juin 2017

Problème de math pour petits pédés obsédés


 Les cours de math sont souvent rébarbatifs et beaucoup d'élèves se découragent rapidement devant des problèmes de robinets qui coulent auxquels ils ne comprennent rien. Ah, si les profs pouvaient trouver des énoncés plus motivants !


Essayons pour voir si ça pourrait marcher ...


Nous savons tous que la longueur de notre pénis augmente avec notre excitation sexuelle. En dehors de toute stimulation, quand nous ne sommes pas du tout excités, la taille de notre sexe est à son minimum, tandis qu'il atteint sa taille maximale lorsque nous sommes au sommet de l'excitation. Partant de cette constatation que nous avons tous faite, nous pouvons supposer que la taille de notre sexe varie en fonction de notre excitation. Jusque là, je pense que ce n'est pas difficile à comprendre et, ce qui est le plus important, que les petits pédés obsédés de la classe sont encore attentifs.


Là où ça se corse, c'est qu'on ne sait pas de quelle manière la taille de la verge varie en fonction de l'excitation. Pour simplifier les choses on peut imaginer que la taille augmente proportionnellement à l'excitation. On peut alors calculer l'excitation d'un mec en fonction de la longueur de sa bite à l'aide d'une simple règle de trois. Là, les petits pédés obsédés risquent vite de décrocher mais, comme il ne tiennent pas à rater une seule goutte qui s'échappe du méat, ils vont commencer à poser des questions : "ça veut dire quoi proportionnel ?", "et varier en fonction de ?", ...
Et c'est là que le prof va pouvoir commencer son cours en étant assuré d'avoir toute l'attention de ses petits pédés, et des autres aussi car les hétéros ne sont pas moins accros au sexe que les homos. S'il le faut, le prof consciencieux, s'aidera d'exemples bien concrets pour leur montrer ce que veut dire "un zob qui s'allonge en fonction de l'excitation".
 

Par la suite, le prof pourra envisager des fonctions plus compliquées, paraboliques, exponentielles, etc. Mais nous n'en sommes pas encore là. restons basiques avec une simple fonction linéaire pour le petit problème que voici.


Brandon est un garçon bien équipé, Au repos complet, sa zigounette ne mesure que 14 cm Quand il est très excité, en érection maximale, son mandrin atteint les 22 cm. Si l'allongement de sa queue est proportionnelle à son excitation, pouvez-vous déterminer à quel niveau d'excitation il se trouve quand son braquemart atteint 20 cm ?


Vous avez certainement compris que

  • lorsque la bite de Brandon mesure 14 cm, son excitation est nulle, soit de 0 %
  • lorsque la bite de Brandon mesure 22 cm, son excitation est maximale, soit de 100 %

Dès lors, si un allongement de 8 cm correspond à une excitation de 100 %, il vous reste à déterminer à quel pourcentage d'excitation correspond un allongement de 6 cm 😈😜


Maintenant, si ce problème vous semble trop compliqué, vous n'avez qu'à regarder les images de ces mecs bien équipés 😍








Bonne journée à tous !

17 commentaires:

  1. 75 % est la réponse.

    Il y a des mecs qui ont pratiquement la même longueur de bite au repos qu'en érection.
    Je me rappelle d'un mec que je m'étais fait. Sa bite pendait entre ses cuisses sur 10 cm au repos. Je m'attendais à que ce soit pas mal long en érection.
    Et bien, je me trompais car il ne devait pas faire plus de 12 ou 13 en érection.

    Même type de désillusion avec un black. Au repos, environ 18 cm. En érection, 18 cm.
    Soit la même longueur. La seule différence étant d'être pendante et molle au repos contre dressée vers le haut et dure en érection.

    Je suis sûr que vous avez déjà vu vos propre exemples.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es fort en math, toi. Tu as dû avoir des profs très motivant :o)
      C'est vrai, les bites sont très différentes les unes des autres. Certaines s'allongent beaucoup et d'autres très peu sinon pas du tout. J'en ai vu de toutes petites qui s'allongeaient tellement qu'elles s'en décalottaient toute seules et d'autres qui ne faisaient que durcir.

      Supprimer
    2. Nous sommes donc d'accord sur les queues.

      En math, je n'ai eu que des profs femmes sauf une année où la prof était enceinte et s'est arrêtée avant la fin de l'année scolaire. Son remplaçant était un mec, sympa mais d'une cinquantaine d'année et pas spécialement beau.

      Supprimer
    3. Manque de pot, Corentin, de n'avoir que des femmes comme prof. A mon époque, il y avait encore beaucoup d'écoles non mixtes et je n'ai donc eu que des profs masculins dans des classes uniquement composées de garçons.

      Supprimer
  2. ma bite en erection mesure 17 cm. Je ne sais rien plus!!!
    belles images phalliques!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que 17 cm, c'est une belle taille.

      Supprimer
    2. merci! et ainsi pensent tous qui veulent faire s'énculer à mon sex club!

      Supprimer
    3. Et ceux qui veulent te sucer doivent le penser aussi, j'en suis sûr.

      Supprimer
  3. Merci professeur Jean pour toutes ces précisions dignes d'un expert en maths

    Du coup je vais devoir investir dans une unité de mesure lol...

    Merci pour le choix de photos et là c'est du concret

    Agréable journée à tous les deux ainsi qu'à vos visiteurs

    Profitez bien de ces longues et chaudes journées

    Amicalement - Patrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, Patrice.
      Inutile d'investir dans un coûteux palmer ni même dans un pied à coulisse pour prendre les mesures, un simple mètre ruban peut suffire :o)
      Bonne fin de semaine sous la chaleur du Val de Loire.
      Bisous amicaux.

      Supprimer
  4. J'adore ce genre de maths, ce fout ce qu'un tout petit rien peut rendre les choses si simples à comprendre. Jean, à quand le prochain cours d'anatomie spéciale queue??? mdr
    Gros bisous matheux depuis les bords du Léman qui invite à la flânerie intellectuelle
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois, je pourrais peut-être faire un peu de physique avec une étude sur la dilatation des corps sous l'effet de la chaleur (ou des corps caverneux en chaleur).
      Bonne fin de semaine sur la Riviera Vaudoise.
      Bisous amicaux.

      Supprimer
  5. Vianney Colette15 juin 2017 à 15:49

    Je me réserve les numéros 4 et 5 pour goûter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vianney Colette15 juin 2017 à 15:51

      Je voulais dire pour "mon goûter".

      Supprimer
    2. Mais tu peux bien le goûter pour ton goûter, Vianney :o)

      Supprimer
    3. Du pur Vianney !

      Supprimer