jeudi 18 mai 2017

Mon père est bi


 Quand on est un homme marié et père de famille, on a intérêt à rester sur ses gardes si on ne veut pas être surpris en pleine action avec un autre homme...


Voici un récit que j'ai retrouvé dans mes archives et qui m'avait été envoyé il y a plusieurs années.


Vingt ans, je suis encore étudiant, et je rentre chez mes parents pour les vacances.
Comme je fais mes études loin je ne rentre pas à chaque fois, je fais mes études à Lille, et mes parents habitent un petit pavillon en Bretagne.
Je débarque donc chez mes parents et je vois la voiture de mon père, je suis assez surpris car il devrait travailler, je sais que ma mère elle est en voyage d'affaire et ne rentre que dans deux jours.
J'entends du bruit dans le jardin et je décide donc de passer par derrière, pensant que mon père y était. Et oui il y était, mais pas seul.
Heureusement que je n'ai pas débarqué immédiatement, le jardin n'as pas de vis-à-vis mais en plus il y a une bordée d'arbre qui fait que nous sommes des habitués du naturisme... mais là, mon père, s’il était nu... il n'était surtout pas seul.
Cela fait un moment que je le soupçonne d'avoir des aventures, il est très demandeur et ma mère est souvent absente. Sauf que mon père, là il était à 4 pattes en train de bouffer une rondelle bien velue !
Je ne vois pas bien le mec à 4 pattes, il a un beau cul rebondi et poilu, mon père est derrière lui et il lui écarte les fesses, j'entends le bruit de sa langue que j'imagine râpeuse et épaisse ainsi que les gémissements du mec qui se fait bouffer le cul.
Je ne suis pas vraiment prude, je n'ai encore jamais eu de relation homo, mais j'ai la bite qui s'échauffe dans le slip.
Je continue à regarder.
Mon père se redresse je le vois qu'il prend quelque chose, un préservatif, et il se le met sur le sexe. J'hallucine en voyant le sexe de mon père, épais, très épais, pas très long, mais tellement épais, il a une grosse veine.
Il pose son sexe à l'entrée du cul du mec et il pousse. Le mec, toujours à 4 pattes, pousse un cri, puis cela devient des gémissements.
Les mouvements d'abord lents s'accélèrent, les gémissements se font feulement, puis râles, mon père baise ce cul comme j'ai baisé la chatte de ma copine hier soir. J'ai la bite qui mouille et le slip est trempé.
Un puissant coup de rein, mon père crie. Il reste planté dans le gars. Ils sont tous deux secoués de spasmes.
Mon père se retire du cul, j'imagine le trou bien ouvert.
Il retire sa capote, se relève et aide l'autre homme à se relever. Je peux enfin le reconnaître, c'est un ami de la famille.
Ils se roulent une pelle, j'ai juté dans mon slip.
Les deux hommes rentrent dans la maison, je repars un peu plus loin, je n'en reviens pas de ce que j'ai vu, je savais mon père cochon, mais là...
Je vais prendre un café, aux toilettes je nettoie grossièrement le sperme dans mon slip.
Je décide maintenant de rentrer à la maison en faisant du bruit... On ne sait jamais...


Si vous n'aimez pas lire les récits, il vous suffit de regarder les images pour voir comment notre conteur a surpris son papa en pleine action avec un ami de la famille...



 ... et l'état de son slip après avoir vu ce spectacle.


Bonne fin de semaine à tous !

10 commentaires:

  1. Les mecs sont superbes comme toujours. J'aime les photos avec Damien Crosse. J'adore les photos de l'autre couple dont le mec tatoué que j'ai déjà vu dans des pornos.
    J'adore la dernière photo. Elle me rappelle Philippe quand je le fais jouir dans son slip ou son boxer.

    Mais les photos du premier mec sont carrément superbes. Philippe les aime aussi. J'aimerais bien faire comme Vianney. Les copier pour en faire des posters à mettre en cadre pour la salle de bain. C'est beau et ce n'est pas vulgaire.
    Ou alors, nous devrions faire des photos de même type de Philippe et moi pour les encadrer. Cela vaut le coup d'y réfléchir.
    Je ne sais pas par contre où trouver un mur de lierre. Et je ne nous voient pas aller demander à des gens dont la maison est recouverte de lierre de nous laisser prendre des photos de nous nus. Sauf si on trouve une baraque abandonnée où on pourrait prendre de telles photos en toute discrétion.
    Je pense que cela devrait rendre bien.

    L'histoire est sympa à lire. Est-ce une histoire vrai ou inventée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire est dans la rubrique "fiction" mais il est vrai que ça aurait très bien pu se passer.
      Les deux premières photos sont en effet très belles et pourraient trouver leur place chez vous sans que ce ne soit provocant pour personne. Elles peuvent être enregistrées par simple clip droit. Je sais aussi où vous pouvez trouver un mur couvert de lierre mais c'est un peu loin de la Gironde.
      Bon week-end à vous deux.

      Supprimer
    2. Je crois que pour le moment, on va se contenter de copier les deux photos.
      Je suppose que c'est du mur de ta maison qui est couvert de lierre ?
      Effectivement, çà fait loin.

      Supprimer
    3. Non, chez moi c'est de la vigne vierge et je ne vous la proposerai pas car elle est côté rue et à la belle saison il y a beaucoup de jeunes promeneurs (scouts, ...).

      Supprimer
    4. Vianney Colette22 mai 2017 à 14:23

      Je suis d'accord Corentin. Cela ferait très bien en poster, ces deux photos sont magnifiques.

      Celle que j'ai pris sur un autre article (les trois culs en boxers rose, bleu et vert), je l'ai mis en cadre dans ma salle de bain. Je craignais la réaction de mes enfants quand il la verrait. C'était pour rien. Ma fille et mon jeune fils ont trouvé cette photo géniale. L'ainé n'a rien dit mais il n'a pas paru perturbé. Pas pour ça du moins.
      J'ai un fils ainé qui me pose problèmes. Il a besoin d'énormément d'attention en ce moment. Ces notes ont baissé et c'est pas génial à l'approche du bac pour un gamin (grand gamin) qui est généralement bon élève.
      Mais on arrive pas à lui faire dire ce qu'il a. Je devrais le prendre un peu plus souvent avec moi.

      Supprimer
    5. Je savais que cette photo ne poserait pas de problème. J'espère que pour ton fils aîné les problèmes ne sont pas trop importants et qu'il finira par en parler.

      Supprimer
  2. Bonjour Damien , Bonjour Jean ,

    Superbe récit bien " ficelé " pour terminer la semaine en beauté

    Excellent choix de photos qui agrémentent à merveille ce texte érotique

    Belle fin de semaine et bon weekend ainsi qu'à vos lecteurs

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice. Avec ce récit et ces photos, on a voulu mettre un peu de soleil et de chaleur à cette fin de semaine bien arrosée.
      Bon week-end et bisous amicaux !

      Supprimer
  3. Beau feu d'artifice pour cette fin de semaine.
    Comme Corentin, j'aime les 2 1ères photos dans le lierre, lierre qui symbolise: l'amitié, l'attachement,la fidélité,la poésie. Y glisser un homme c'est juste magnifique et tellement...
    Beau récit qui inaugure bien d'un w-e très sexy.
    Bisous depuis les bords du Léman gris sombre ajh, à l'image du temps maussade et pluvieux de ce jour
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Philippe.
      Ce qui est bien quand le temps est à la pluie - il paraît qu'on en a grand besoin car il fait trop sec -, c'est qu'il ne peut que s'améliorer.
      Passe un agréable week-end au bord du Léman et bisous amicaux des Wallons.

      Supprimer