dimanche 21 mai 2017

Accueilleriez-vous un Tchétchène gay ?


 Bien que « l’homosexualité n’existe pas » en Tchétchénie selon son président Ramzan Kadyrov, fidèle soutien de Poutine, il ne cache désormais plus sa volonté d’exterminer la communauté gay dans les plus brefs délais. Soutenu par l’ultra-conservatisme de la société tchétchène et la politique répressive de Poutine contre les homosexuels, le président tchétchène souhaite inaugurer le ramadan, le 26 mai prochain, dans un pays nettoyé de toute personne pratiquant des « relations sexuelles non traditionnelles », comme la loi contre la propagande homosexuelle du 11 Juin 2013 nomme les choses en Russie.

Début avril, le journal indépendant Novaya Gazeta, avait révélé que le régime se livre à des rapts et à des tortures envers les homosexuels. Pour la première fois depuis le régime nazi, un gouvernement a enfermé des personnes homosexuelles dans des camps pour les torturer et les tuer. Selon les témoignages, elles seraient déjà plusieurs centaines à avoir été torturés ou exécutées. Malheureusement, ces chiffres risquent d’empirer car la Novaya Gazeta, vient de révéler l’existence de quatre autres camps où des homosexuels sont enfermés et brutalisés.

L’implication du gouvernement tchétchène et de son président est incontestable. Face à Vladimir Poutine, Ramzan Kadyrov s’est amusé à donner l’identité d’un homosexuel tué pour son orientation sexuelle alors que seule la presse était en possession de cette information et qu’elle n’avait pas été diffusée. Les menaces qui planent sur la presse indépendante qui dénoncent cette purge à peine voilée témoignent aussi de l’urgence de la situation dans le Caucase.

Face à la barbarie homophobe extrémiste et génocidaire, notre solidarité va à tous ceux qui sont victimes de ce système qui attise la haine des personnes homosexuelles, bisexuelles, trans et intersexes. Pour mettre fin à ce massacre, une pétition en ligne a déjà recueilli plus de 150.000 signatures et plusieurs dates de mobilisation ont d’ores et déjà émergées.

Trois associations LGBT françaises, Mousse, Stop homophobie et le Comité Idaho France, ont déposé plainte pour «génocide» mardi dernier devant la Cour pénale internationale contre le président Ramzan Kadyrov pour des persécutions commises en Tchétchénie contre les homosexuels. Elles dénoncent «une volonté d’extermination des homosexuels».


L’afflux en Europe d'un grand nombre de réfugiés quittant leurs pays en proie à de violents conflits suscités par des fanatiques intolérants n'est pas sans poser de problèmes. Tout le monde n'est pas prêt à les accueillir et certains craignent qu'il ne se glisse parmi eux de dangereux terroristes. Pourtant nos amis Tchétchènes ont besoin de notre soutien. L'idéal serait qu'ils puissent vivre dans leur propre pays sans craindre pour leur vie et leur sécurité mais nous savons que ce n'est pas possible. Leur seule solution pour vivre dignement et librement leur sexualité est de s'expatrier. D'où la question que je mets sur le tapis aujourd'hui.




Trouveriez-vous normal que nos pays accueillent des réfugiés homosexuels tchétchènes et leur accordent l'asile politique ? Les accueilleriez-vous volontiers et leur apporteriez-vous votre aide si certains d'entre eux venaient s'installer à proximité ? Ou mieux encore, seriez-vous prêt à en héberger un chez vous ? ...


N'allez surtout pas imaginer que la vie des gays Tchétchènes en prison ou dans un camp de concentration puisse être aussi plaisante que ce qu'on peut voir dans les films pornos.
















Bonne semaine à tous !

13 commentaires:

  1. on sait bien que les pays orthodoxes sont fortement homophobes. En Italie aussi on sait bien que c'est en train de passer en Tchetchenie!!!! en plus il y a eu ceci, pour un nostre connational Yuri Guaiana https://twitter.com/yurigu
    http://www.francesoir.fr/actualites-societe-lifestyle/homosexuels-en-tchetchenie-5-militants-lgbt-arretes-moscou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Tchétchénie, ce sont surtout des musulmans extrémistes proches des talibans mais c'est vrai qu'ils ont le soutien du président de la Fédération de Russie qui est orthodoxe, comme le prouve l'article de France Soir que tu as mis en lien.

      Supprimer
  2. Vianney Colette22 mai 2017 à 13:47

    Intéressants et effrayants reportages.

    On est en droit de penser que ce gouvernement ne se contente pas d'effacer les homosexuels mais aussi, sous couverts d'accusations fantaisistes, tout opposant au régime de cette merde de Kadyrov. Pourquoi tant qu'on y est ne pas accuser n'importe quel opposant d'homosexualité pour s'en débarrasser. Le pire c'est qu'ils livrent les gays à leur famille pour que ce soit elles qui les éliminent.
    La légitimation du meurtre à grande échelle. Et avec l'aval de Poutine tout est possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains que tu n'aies raison Vianney. Les homos et tous ceux dont on veut se débarrasser en le justifiant comme étant tous des pervers. Et après on joue les faux culs en disant que l'homosexualité n'existe pas chez eux.

      C'est à vomir !

      Supprimer
    2. Tu as certainement raison, Vianney, quand on veut se débarrasser d'un opposant on trouve facilement une raison même si ce n'est pas vrai. Quand on veut noyer son chien on l'accuse de la rage, sauf que l'homosexualité n'a rien à voir avec la rage et n'est même pas une maladie. Je suis aussi d'accord avec toi pour dire que le pire c'est qu'on peut compter sur leur famille pour les éliminer.

      Supprimer
    3. Oui, Corentin, c'est une vrai honte tout cela, à désespérer de l'humanité.

      Supprimer
  3. Bonjour Damien , Bonjour Jean ;

    Sujet gravissime et douloureux d'autant que ces faits n’intéressent pas grand monde vu le peu de gens qui se mobilisent !

    Dommage que vous ayez traité ces actes de barbarie accompagné de photos hot !

    Enfin c'est mon ressenti ça n'engage que moi !

    Bien évidemment que j’hébergerai un garçon en détresse ,quand on aime l'être humain on ne peu pas rester indifférent !

    Personnellement je prends en charge ( en tout bien tout honneur ) des garçons maltraités , abandonnés , battus , bafoués , violés... etc

    J'ai mis ça en pratique en 1972 , j'avais 17 ans.

    Lien pour signer la pétition

    https://go.allout.org/fr/a/chechen-100/

    Bonne semaine les Garçons

    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice.
      Merci pour ta réponse. Je reconnais bien là ton humanisme et ton grand cœur. C'est vrai qu'il y a bien peu de réaction et il ne faut malheureusement pas s'attendre à ce que cela cesse rapidement. Il n'y a aucune chance pour que les Nations Unies prennent une résolution condamnant la Tchétchénie puisque la Russie y opposerait son droit de Veto. En plus, on ne doit pas compter non plus sur les Etats-Unis de l'homophobe Trump.
      Le lien pour signer la pétition est dans l'article. Il suffit de cliquer sur une pétition en ligne (en jaune dans le texte entre les deux premières photos).
      Bonne semaine,
      Bisous amicaux.

      Supprimer
    2. Je comprends le point de vue de Melvin sur les photos de cul qui accompagnent l'article.
      Cela peut paraitre maladroit sur un tel sujet mais, Melvin, on peut aussi y voir un signe de "résistance à l'ennemi" comme le pense mon Philippe.

      Supprimer
    3. @ Corentin je suis certainement vieux jeu !

      Mais devant un fait si gravissime pour moi on ne mélange la barbarie à des photos hot

      mais comme je l'ai exprimer ci-dessus ce n'est que mon point de vue !

      après libre à tout un chacun d'avoir ses propres opinions !

      Belle journée les Garçons

      Supprimer
    4. Non, tu n'es pas vieux jeux. Tu es juste et tu as des convictions que tu défends. C'est tout et c'est très bien !

      Supprimer
    5. En effet, avoir des convictions et les exprimer ce n'est pas être vieux jeu. Bien au contraire !

      Supprimer
  4. Sans commentaires ! Tout est dit !
    L'horreur absolue !

    RépondreSupprimer