dimanche 23 avril 2017

Billet spécial Érections françaises


 Ce dimanche 23 avril s'est déroulée une dure journée d'érections - ou une journée de dures érections - pour nos amis Français. D'après les informations que j'ai reçues de sources sûres, un bon nombre d'entre-eux se tâtaient encore à l'entrée de l'urinoir ne sachant vers où diriger leur jet.


Il faut savoir que toute une journée d'érection, cela s’apparente à du priapisme, une situation pénible et dangereuse dans laquelle le pénis ne retrouve pas sa flaccidité normale au bout de quatre heures, même en l'absence de toute stimulation physique ou psychologique. Les complications qui en résultent peuvent être dramatiques : ischémie, thrombose du pénis, diminution de la fonction érectile voire impuissance définitive, gangrène avec, dans le pire des cas, l'obligation de procéder à une pénectomie (ablation du pénis). Quoi qu'il en soit, il est clair que la plupart des 11 candidats à ces érections auront du mal à s'en remettre.
 











A l'issue de cette première journée d'érection, il n'en reste que deux qui vont être tendus et s'affronter en duel pendant les 15 prochains jours.


Un second tour d'érections sera donc organisé dans 15 jours pour décider lequel de ces deux candidats pourra baiser tous les Français pendant les 5 années à venir.


Et, si vous pensez qu'une candidate est moins dangereuse parce qu'elle n'a pas de pénis pour vous baiser, détrompez-vous, elle le porte dans son nom 😕

Bonne semaine à tous !

41 commentaires:

  1. En tout cas pour une fois je suis bien heureux de ne pas me la prendre dans le fillon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est lui qui se l'est prise dans fion bien profond :o)

      Supprimer
    2. Marine Le Pen et Nathalie Arthaud n'ont rien à craindre d'une pénectomie.

      J'adore le jeu de mot de l'anonyme et je suis bien content que ce voleur ne soit pas au second tour. J'attends maintenant qu'il aille en taule même si ce ne sera sans doute pas le cas comme toujours avec les politiques qui sont poursuivis en justice. Ils s'en sortent toujours.

      Je ne suis pas ravis de voir Le Pen au second tour mais je reste persuadé qu'elle ne sera pas élue. En tout cas, moi je n'en veux pas même si elle est entourée d'une clique de pédés. Mais des pédés racistes et nauséabonds.

      Philippe et moi avons voté Hamon même si nous nous doutions qu'il ne passerait pas le premier tour. En fait nous avions prévu un duo Macron/Le Pen et c'est exactement ce qui est arrivé.
      Philippe a voté ce matin, moi pendant ma coupure cet après midi.

      Excellentes photos.
      J'adore l'acteur porno irlandais dont j'ai oublié le nom qui est sur deux des photos (avec le chapeau et avec le T-shirt). Il parait qu'il n'est pas gay mais seulement hétéro. Il serait un "gay for pay". On a du mal à le croire quand on le voit se faire mettre ou sucer des bites dans ses films.

      Supprimer
    3. Autre chose

      J'ai appris aujourd'hui que le policier qui est mort dans le dernier attentat et qui était bien beau, était aussi homosexuel et était pacsé avec son mec.
      Il était aussi membre du Flag, l'association des policiers et gendarmes gays et lesbiennes.

      C'est bien dommage tout çà.

      Supprimer
    4. Ah, je vous aime bien vous deux ! J'aurais voté comme vous si j'avais été français. Le pauvre Hamon a payé le prix fort de la déroute du PS orchestrée par Hollande et son complice Macron qui aura à présent les mains libres pour continuer la même politique.
      L'acteur porno irlandais est Paddy O'Brian.
      Bonne semaine à vous deux !

      Supprimer
    5. En effet, Corentin. J'ai aussi appris cela par Patrice qui l'avait mis sur son blog.

      Supprimer
    6. Paddy O'Brian, c'est le nom que je cherchais. Merci

      Supprimer
  2. j'aime le dernier fouteur: Jimmy Durano!
    https://twitter.com/JimmyDurano

    bonne semaine nouvelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est à moitié Italien :o)

      Supprimer
    2. L'autre moitié est portugaise et il est né au Brésil, c'est donc un vrai latino !

      Supprimer
  3. Si toutes les élections étaient aussi bien montées que les photos qui me mettent l'eau à...
    La France irait mieux, ce n'est queue mon avis de ti Suisse, si de temps en temps une belle queue pouvait mener le monde...on peut rêver non (lol)
    D'ici la fin du mois c'est à notre tour en pays vaudois d'élire nos édiles, alors, espérons queue...
    Gros bisous bien coquins depuis les bords du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe,
      Ah, si les candidats passaient plus de temps à nous montrer leur queue qu'ils n'en passent à nous faire voir leur tronche qui débite des fausses promesses !
      Ainsi donc vous allez aussi avoir vos érections ce dimanche et vous aurez comme en France droit à un second tour en mai. Rien de semblable chez nous avant l'automne 2018 (élections locales) puis le printemps 2019 (régionales, fédérales et européennes) et, comme tout se fait à la proportionnelle, on se contente d'un seul tour. Donc, on ne doit se déplacer que deux fois en 5 ans.
      Bonne fin de semaine au bord du Léman que j'espère bien ensoleillé.
      Bisous des forêts ardennaises.

      Supprimer
  4. Bonjour Damien , Bonjour Jean

    J'espère que votre weekend fut agréable et ensoleillé

    Merci pour cet excellent sujet en ce début de semaine

    Pas envie d'épiloguer sur les résultats que l'on connaissait déjà !!!

    Ce sera une semaine remplie d'amertume !

    d'une manière ou d'une autre nous l'aurons dans le cul et bien profond !

    Belle journée et agréable semaine à vous et à vos visiteurs

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patrice.
      Le week-end a été agréable contrairement au reste de la semaine qui a été chahuté (rien à voir avec les érections en France).
      Eh oui, vous allez l'avoir dans le cul et bien plus profond qu'on ne peut l'imaginer, je le crains bien. Il va y avoir des pleurs et des grincements de dents quand la France ne sera plus que l'ombre d'elle-même avec ses petits francs et ses petites frontières. Et, l'Inter-LGBT pourra se mordre la queue d'avoir suggéré à ses adhérents qu'ils pouvaient voter de la même manière que les partisans de la Boutin et des manifs pour tous.
      Que cela ne t'empêche pas de passer une bonne fin de semaine.
      Amicalement.

      Supprimer
    2. Bonjour Jean

      Meilleure santé préserve Toi

      Concernant les présidentielles Françaises , hélas nous allons devoir choisir entre la peste et le choléra !

      Un ancien banquier qui adule les gens aisés , les patrons , les rupins etc...

      Surtout qui n'en a rien à foutre des " petites gens "

      De plus cette enflure a eu des propos polémiques sur le mariage !

      il s'est même fait remettre à sa place par les socialos !

      L'autre candidate une femme raciste et homophobe !

      Nous sommes mal barrés !!!

      Pour en revenir au jeune policier abattu par un terroriste islamiste ,

      Celui-ci été originaire de ma région - je me suis rendu à Romorantin pour lui rendre un dernier hommage

      Les obsèques à Romorantin furent émouvants tout comme à Paris . au moins 400 personnes étaient présentes.

      Xavier était une " belle " personne , humaine et proche des gens.

      Pensées chaleureuses à son ami ainsi qu'au bout de choux qu'ils avaient adopté

      Condoléances à la famille et à ses collègues policiers !

      Agréable weekend à tous les Deux ainsi qu'à vos visiteurs

      Amicales pensées

      Supprimer
    3. Bonjour, Patrice.
      Comme je te le disais la semaine dernière, je suis heureux de ne pas être Français pour n'avoir pas à choisir entre la peste et le choléra. Pourtant, je pense quand même que les deux candidat(e) ne se valent pas. Vous avez en fait à choisir entre le statut quo et le chaos qui vous laissera une France repliée sur elle-même mais complètement exsangue.
      Hormis quelques excités homophobe sans éducation et sans humanité, tout le monde a bien conscience que ce policier était un mec, tout comme l'est son compagnon, et qu'il méritait le respect de tous. Toutes mes pensées vont à son ami et à sa famille.
      Passe un agréable week-end !
      Bisous amicaux.

      Supprimer
  5. Vianney Colette24 avril 2017 à 16:25

    Comme je te comprends Patrice.

    C'est sûr qu'il vaut mieux se prendre une bite dans le cul que de se faire mettre par des politiques. Le plaisir n'est pas le même.

    C'est fou ce que l'on peut voir sur les lieux de drague gay.
    Vendredi après midi, je suis allé sur mon lieu de drague favori. J'étais là depuis environ 20 minutes à arpenter les petits chemins sans trouver mon bonheur lorsque je suis tombé nez à nez avec un élégant beau mec barbu, début de quarantaine bien foutu.
    Il m'a dit bonjour. Mais j'ai continué mon chemin et lui le sien dans l'autre sens.
    Il faut dire que j'ai été surpris de le voir. Il était en effet for bien vêtu d'un costume gris souris, chemise blanche et cravate mauve avec souliers vernis.
    Pas vraiment ce qu'on voit habituellement sur un lieu de drague, ça m'a un peu désarçonné et j'ai dans un premier temps continué mon chemin.
    Mais je me suis bien vite ravisé et je suis donc retourné en arrière pour essayer de le rattraper et voir si celui-ci était là pour chercher un mec. Trop tard !

    Il s'approchait d'un jeune beau mec, adossé contre un arbre et qui se caresser l'entre jambe par dessus son pantalon.
    Toujours est-il que le costume semblait très intéressé par lui. C'était étonnant, vu la différence de look.
    Le jeune portait un sweat et un pantalon tellement taché qu'on pouvait deviner qu'il était peintre en bâtiment.
    Les deux se sont chacun empoignés la bite et se sont collés fougueusement par la bouche pour s'embrasser.
    J'ai voulu m'avancer plus près dans l'espoir d'une invitation mais un type m'avait devancé.
    Le plus jeune a fait signe à l'autre que non. Ils ne souhaitaient pas être dérangés. J'ai approché un peu plus mais cette fois c'est le barbu en costume qui m'a fait signe que non. J'ai donc reculé de quelques pas et suis resté à une trentaine de mètres.
    Le barbu s'est mis à genoux et à pomper longuement le jeune qui a ensuite sucé à son tour le gars en costume. A ce que j'ai pu voir, ils étaient tout deux bien montés.
    Les deux ont alternés les fellations réciproques entrecoupées de séries de bonnes gamelles avec la langue jusqu'à que le barbu se retourne et se fasse bouffer le cul par le jeune. Le rimming a duré cinq bonnes minutes avant qu'ils ne reprennent à alterner fellations et embrassades torrides.
    Et tout cela à grands coups de gémissements qui ont ameuté la gay populace, comme moi, à venir se masser à distance pour les observer.
    C'était vraiment trop beau de les voir. On aurait dit de vieux briscard qui avaient l'habitude de baiser ensemble et pourtant je restais persuadé qu'ils ne se connaissaient pas avant de passer à l'acte.
    Le barbu s'est retourné une nouvelle fois et le jeune l'a enculé. L'enculage a bien duré un quart d'heure sous les encouragements du barbu qui semblait de n'en avoir jamais assez pour le bonheur du jeune.
    Tout d'un coup le jeune a sorti sa bite du cul du barbu et le barbu s'est mis à côté de lui. Ils ont éjaculé ensemble de sacrés jets dans un cri de jouissance commun très sonore. Après quoi, ils se sont réciproquement sucés la queue une dernière fois pour la nettoyer et se sont embrassés.
    Ensuite, ils ont remontés leur frocs et se sont mis à marcher vers l'endroit où on gare les voitures tout en discutant joyeusement. Je les ai suivis de loin.
    Arrivés aux bagnoles, ils se sont chacun allumés une cigarette et ont discuté pendant environ cinq minutes.
    La cigarette terminée, j'ai vu le barbu sortir de sa poche ce qui semblait être une carte de visite et l'a donnée au jeune. Sans doute, lui a-t-il donné ses coordonnées.
    Un dernier petit bisou sur la bouche et le barbu est remonté dans sa grosse cylindrée allemnde et le jeune dans son Kangoo.
    Ils sont partis.
    Et moi, j'ai pas fait un mec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vianney. C'est en effet inhabituel de voir des mecs en costard sur les lieux de drague. Je suppose que celui-ci était en tenue de travail et que, contrairement à son partenaire, ce n'était pas un ouvrier. Comme quoi les plaisirs du sexe entre mecs se moquent bien des classes sociales.
      Merci pour ce récit.

      Supprimer
  6. Vianney Colette24 avril 2017 à 16:36

    Je suis allé ensuite chercher mes enfants qui ont passés le weekend chez moi jusqu'à dimanche en fin d'après midi où je les ai ramenés chez leur maman.
    Dimanche soir, j'étais invité à manger chez la gonzesse rencontrée par l'intermédiaire d'un ami. Je pensais que nous serions seul mais mon ami et sa femme étaient aussi invités. J'en ai été un peu contrarié, je pensais pouvoir me la faire cette fois.
    Alors ver 23h, j'ai prétexté que je bossais ce matin pour m'éclipser. En fait, je suis allé sur un lieu de drague jusqu'à 1h du mat.
    Je me suis fait un mec, très con d'ailleurs, mais il avait un bon cul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, Vianney, si tu n'as pas eu la patience d'attendre que tes amis soient partis pour "prendre un dernier verre" avec la dame, c'est peut-être parce que tu avais finalement encore plus envie de te faire un bon cul de mec. De toute façon, pour un simple plan baise sans lendemain, on ne demande pas au mec d'avoir une tête bien faite, pourvu qu'il ait le cul bien chaud et accueillant :o)

      Supprimer
  7. Vous n'en avez pas marre de racontez vos vies ? Certain ne fond que ça sur ce blog.

    Les commentaires s'est fait pour pour commenter les sujets des articles pas vos vies de merde dont tout le monde s'en tappe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme

      Trop facile de se cacher derrière une identité masquée qui reflète certainement votre refoulement !

      Il serait de bon ton d'être courtois et respectueux envers les membres de notre Communauté !

      Si les commentaires ne vous conviennent pas , rien ne vous oblige à rester !

      Quant à nos vies , celle-ci ne sont pas plus merdiques que la vôtre !

      Nous existons et survivons Tous !

      Supprimer
    2. Ça ne fond que dans la bouche pas dans la main, Anonyme ! Cela dit, il faut avoir un ego surdimensionné pour confondre son avis personnel avec celui de tout le monde. Le monde ne se limite pas au nombril d'un petit individu qui ferait bien d'apprendre à respecter les autres et, accessoirement, les règles fondamentales de la grammaire.

      Supprimer
    3. Merci, Patrice. Ici, chacun est bienvenu et peut s'exprimer librement pour autant que, ainsi que le le soulignes, les propos restent courtois et respectueux des autres.

      Supprimer
  8. Si les commentaires de certains, dont je dois faire parti, ne te plaisent pas, tu n'as qu'à pas les lire.
    Et je te ferai remarquer que ton commentaire ne commente pas l'article non plus.

    RépondreSupprimer
  9. Vianney Colette25 avril 2017 à 15:09

    Bien répondu Corentin !
    Nous, au moins on ne met pas que des messages insipides comme beaucoup.

    Et avant de critiquer, Anonyme, apprends déjà à écrire correctement.
    Ce n'est pas nous qui avons des vies de merde. Moi, je suis très épanoui. C'est toi qui doit trainer ta pauvre pathétique vie derrière toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, cet anonyme doit être bien mal dans sa peau !

      Supprimer
  10. Vianney Colette26 avril 2017 à 15:36

    Je constate que cet Anonyme n'a plus rien à dire. Il est retourné à sa propre vie pathétique.
    Tant mieux ! Qu'il fasse pas chier le monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela t'étonne ?

      Ce genre de mec balance sa merde et après y a plus personne.

      Supprimer
    2. En réalité, il n'a jamais rien eu à dire et se taire était le mieux qu'il avait à faire. Tant mieux s'il l'a compris.

      Supprimer
  11. Rien à voir avec les propos de l'anonyme.

    J'ai vu à la télé un extrait de de la cérémonie d’hommage au policier tué dans l'attentat.
    Ce policier était donc gay, comme je l'ai déjà dit, et il était bien mignon.
    Lors de la cérémonie son compagnon a parlé. Et bien son compagnon, qui a l'air très sympa, est aussi très beau.
    Je ne les connaissais pas bien sûr mais je trouve qu'ils devaient former un très beau couple d'hommes.
    Je suis bien triste pour eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Corentin ce devait être un beau couple. Le discours très digne du compagnon du policier m'a beaucoup ému. Je suis heureux qu'on lui ait laissé la parole plutôt que de gâcher la cérémonie avec des discours d'hommes politiques qui n'auraient certainement pas parlé aussi bien que lui.

      Supprimer
    2. C'était la moindre des chose de lui laisser la parole, c'est lui qui vivait avec le policier.
      J'ai appris aujourd'hui que le compagnon a un enfant et que le policier était par conséquent un beau père.
      Je suppose que le compagnon est un ex hétéro.

      Par contre, j'espère que la personne qui a osé lancer sur Internet des insultes homophobes contre le policier après sa mort sera retrouvé et lourdement condamné. Le ministre de l'Intérieur a déposé une plainte contre l'auteur de cette infamie.

      C'est vraiment ignoble, ce genre de choses mais je dois dire que je n'en suis pas étonné. Je l'avais dit à Philippe que j'étais persuadé que des insultes fuseraient sur les réseaux sociaux. Je ne m'étais pas trompé.
      Philippe disait même que lors de la cérémonie, il y avait surement dans l'assistance présente quelques policiers homophobes que leur hiérarchie avait obligé à y assister et qui aurait préférer se passer d'assister aux obsèques d'un collègue homo.
      Il y a, c'est bien connu, beaucoup d'homophobes dans les rang de la police.

      Cela dit, d'après ce que j'ai vu, ce policier était très apprécié par ses collègues et plusieurs qui ont témoigné, ont eu un mot gentil pour son compagnon.

      C'est donc un signe que même dans la police, l'homophobie recule. Ouf !

      Demain tu ne me verra pas commenter. Nous sortons au Traxx, comme prévu.

      Bisous

      Supprimer
    3. S'agit-il d'un enfant que le compagnon du policier avait d'une relation hétérosexuelle précédente ou d'un d'un enfant qu'ils ont adopté ?
      Je ne suis pas au courant des insultes homophobes qui ont été lancées sur Internet mais cela ne m'étonne pas du tout. Il y a des homophobes partout et c'est heureux que le ministre de l'Intérieur ait déposé une plainte contre l'auteur de cette infamie. J'espère qu'il sera lourdement condamné ainsi que tous ceux qui ont relayé ces injures sur leur mur.
      Bonne soirée au Traxx !

      Supprimer
    4. D'après ce que j'ai lu, l'enfant est seulement le fils de son compagnon.
      Je pense que celui-ci a eu un enfant d'une relation hétéro avec d'être en couple avec le policier.

      Supprimer
    5. Ou alors le compagnon l'a fait de la même manière que Lionel.

      Supprimer
    6. Oui, c'est vrai.
      Je n'y avais pas pensé.

      Supprimer
    7. De toute façon, peu importe. Quelle que soit la façon dont cet enfant a été conçu, le drame du décès de ce policier reste le même pour ses proches.

      Supprimer