lundi 6 mars 2017

L'homosexualité, une chance pour l'avenir de l'humanité ?


 Loin d'être "contre nature" comme le prétendent les excités des manifs pour tous et autres fous de Dieu, l'homosexualité apparaît aujourd'hui comme un moyen que la Nature entretient pour réguler le volume de population qu'elle est capable de supporter...


Vous n'ignorez pas qu'avec près de 7,5 milliards d'habitants notre planète bleue est surpeuplée. Cela signifie concrètement que la biocapacité de la Terre n'est désormais plus suffisante pour satisfaire à long terme aux besoins de sa population. Il faut en effet plus d'un an et demi pour régénérer les ressources naturelles consommées et absorber le CO² produit en un an. Ainsi notre Terre s'épuise ; elle est comme une pomme progressivement rongée par les vers. Et l'avenir n'est pas rose puisque  la population mondiale augmente chaque année de plus de 80 millions d'humains, soit plus d'un milliard tous les 12 ans.


Cependant, la Nature a ses moyens de défense, des mécanismes qu'elle met en place pour faire face à la situation et tenter de redresser la barre en réduisant le volume de la population. Ainsi, dans un contexte de surpopulation, une augmentation du nombre d'homosexuels dans la société est un phénomène tout à fait naturel, tout comme peut l'être l'augmentation de la stérilité que de nombreuses études semblent à présent confirmer. Ce sont là des moyens naturels de régulation que, malheureusement, la stupidité humaine tente de contrecarrer par des PMA et GPA.


La nature est tenace et, si la méthode douce ne suffit pas, elle a des moyens plus radicaux de réguler la population, des virus dévastateurs, comme la peste ou le choléra autrefois, le sida et ébola aujourd'hui. Mais là aussi, le génie humain tente de contrarier les plans de mère nature par d'efficaces recherches médicales.


Qu'à cela ne tienne, la nature de manque pas de ressources et il lui reste un atout majeur contre lequel l'homme ne peut rien sinon collaborer : la nature humaine. C'est en effet dans la nature humaine de se défendre quand il se sent menacé. Pour autant que son intégrité physique, sa culture ou ses biens soient en danger, l'homme peut devenir agressif et le plus pacifique peut devenir belliqueux. Après tout, qu'y a-t-il de mieux pour réduire la population mondiale qu'une "bonne" guerre ?


Il y a à peine 5 ans, le pape Benoît XVI prétendait que "le mariage des personnes de même sexe est une menace pour l'avenir de l'humanité". Ce slogan a ensuite été repris par les participants aux manifs pour tous. En ce qu'elle constitue une des plus douces méthodes de régulation de la population mondiale, j'aurais plutôt envie de dire que l'homosexualité est une chance pour l'avenir de l'humanité.


Qu'en pensez-vous ?


Merci pour votre participation à ce débat.





Bonne journée !

26 commentaires:

  1. On peut le voir comme cela.
    A vrai dire, je suis un peu d'accord avec toi. Quoique ton article laisse supposer que nous ne devrions pas chercher à faire des recherches pour trouver des remèdes à certaines maladies et laisser faire la nature pour réguler la population. Et là, je ne suis bien évidemment pas d'accord.
    Je ne suis pas d'accord non plus pour dire que la PMA est une stupidité humaine. Je suis par contre plus partagé par la GPA (interdite en France). Mais si PMA et GPA peuvent être des solutions pour les couples hétéro en mal d'enfants, pourquoi pas. Et que dire pour les couples homo qui veulent des enfants. C'est vrai qu'il y a aussi l'adoption mais trop compliqué et plus aléatoire pour certains, surtout pour les LGBT.

    Je n'aime pas ta phrase sur la guerre non plus bien qu'elle soit vrai.

    Quant aux papes, quels qu'ils soient, ils sont censés ne pas avoir de vie sexuelles. Qu'ils ne s'occupent donc pas de celles des autres.

    La deuxième photo est géniale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, Corentin, il est évident que la surpopulation devient insoutenable et que la nature met tout en oeuvre pour la réguler que ce soit de manière douce ou de manière plus dures. Dès lors, si on veut éviter les régulations les plus dures, on doit se résoudre à accepter les plus douces, soit une augmentation de l'homosexualité et de la stérilité des couples. Tout ce qu'on peut entreprendre pour contrer cette régulation douce ne peut qu'accentuer des régulations plus dures que je considère comme inacceptables. Donc, tout aussi respectable que soit le désir d'enfants des homos ou des couples stériles, je ne pense pas que les PMA et GPA sont souhaitables dans le contexte actuel. Je sais que ces pratiques médicales sont en tête des revendications LGBTI de nos pays mais je ne les partage pas et c'est la raison pour laquelle je ne milite plus au sein de ces associations. Comme d'autres l'ont dit, il y a l'adoption pour satisfaire le désir d'enfants. Je sais que c'est le parcours du combattant et qu'il n'y a aucune certitude d'aboutir à une fin heureuse quand on commence les démarches. Mais, plutôt que se battre pour obtenir le droit à la PMA et à la GPA, on devrait beaucoup plus investir dans la simplification des procédures d'adoption car ce ne sont pas les enfants baladés d'institutions en familles d'accueil qui manquent.
      Il est évident que je ne suis pas opposé à la recherche médicale. J'ai été confronté de trop près à la maladie et à la mort d'amis victime du sida pour penser qu'on ne devrait rien faire pour contrer de telles épidémies. Cela n'empêche pas d'être lucide et de penser que la nature sera capable de mettre en oeuvre d'autres virus pour réduire la population si on s'obstine à ne rien faire de manière douce.
      Je n'aime pas plus que toi l'idée de voir le problème se résoudre par des guerres mais il ne faut pas se voiler la face. C'est avec horreur que je vois se profiler à l'horizon le pire des conflits et c'est la raison pour laquelle je m'acharne à défendre les méthodes douces, soit ne rien faire contre la stérilité (donc pas de PMA), investir dans les programmes d'information sur la contraception et le planning familial (donc le contraire de ce que fait Trump et que fera Fillon porté à bout de bras par les adeptes de la manif pour tous), ...
      En réalité, je me fous de ce que disent les papes et autres religieux. Malheureusement, ils inspirent de puissants lobbys qui sont prêts à nous conduire droit à la catastrophe.
      Bisous à vous deux.

      Supprimer
  2. Il peut être vraiment aussi! C'est bien plus qu'une hypothèse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour vous
      http://www.thehomoculture.com/2017/01/11/understanding-incest/

      Supprimer
    2. Merci pour ce lien vers cet article sur l'inceste vraiment très intéressant.

      Supprimer
  3. Je ne partage pas tout à fait cette opinion , pour moi l'homosexualité n'est ni une chance ni une tare, c'est juste une forme de sexualité qui existe depuis la nuit des temps, dire que la nature à le moyen de réguler la population par des maladies ou des épidémies pourquoi pas, mais par contre ne rien faire reviendrais à subir et là je ne peux pas être d'accord, ensuite pour ce qui est des PMA GPA je dis non car là ce sont des manipulations qui n'ont pas lieux d'être ( je vais pas me faire des amis je sais ) pour moi il faut être réaliste quand ont est gay ou lesbienne c'est d'avance savoir qu'on aura pas de descendance et il faut l'accepter , les enfants sont le résultats d'un homme et d'une femme, pas le résultat d'une éprouvette .Pour ce qui est du Pape je m'en fous totalement étant de confession Juive .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, L-J, l'homosexualité a toujours exister tout comme la stérilité, les virus et les épidémies mortelles. Cela fait en quelque sorte partie du "patrimoine génétique" de la nature. Cela n'empêche pas que la nature peut s'en servir comme moyen de régulation en augmentant sensiblement le nombre de personnes homosexuelles ou stériles.
      Je me fous aussi de ce que peuvent dire le pape et n'importe quel autre responsable religieux. Il n'empêche que leurs propos sont relayés par des lobbys extrêmement puissants qui font beaucoup de dégâts.

      Supprimer
  4. Houla , mon Cher Jean

    Pour un blog qui est gay là tu vises très haut

    Superbe sujet bien traité et excellent exposé digne des grands conférenciers

    Même si je ne suis pas d'accord avec tout tes énoncés concernant réguler la surpopulation en injectant virus et maladies diverses ! un peu extrême non ?

    Pour ce qui concerne l'église et ses ouailles qu'ils s'occupent de leur derche au lieu de s'occuper du nôtre !

    Pour l'adoption je suis tout à fait d'accord pour que les couples gays et lesbiennes puissent adopter ,

    il y a des millions d'enfants dans les orphelinats qui auraient besoin de parents qui leur apporteraient bien-être et confort , la stabilité d'un foyer , de la tendresse - l'amour - et l'éducation .

    Ton post ne laissera pas indifférent...

    Bonne semaine à tous les deux ainsi qu'à vos lecteurs

    Amicalement - Patrice



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Patrice. Je n'invite évidemment pas dans cet article à injecter volontairement des virus mortels concoctés diaboliquement dans des laboratoires. ce que je dis, c'est que la nature à la possibilité de générer de tels virus afin de réguler la population. Ce n'est pas moi qui ai inventé la peste, le choléra, le sida ou ébola mais force est de constater que ces maladies existent et qu'elles ont fait des ravages dans les populations en les réduisant fortement.
      Pour l'adoption, je suis totalement d'accord avec toi. Il est grand temps de revoir les conditions et procédures pour que ce soit plus facile et plus rapide d'adopter.

      Supprimer
  5. Hello Jean,
    Il set vrai que tu enfonces le bâton dans la fourmilière avec le débat de ce jour.
    Je ne vais pas réécrire les avis de L-J et Patrice, mais je partage leur point de vue qui se rapprochent l'un de l'autre et sont complémentaires. Tu me diras que je ne me mouille pas, je suis économe. Par contre pour ce qui est de l'illustration, elle est comme à son accoutumée superbe avec un coup de coeur pour la photo 3.
    Bonne suite de semaine et gros bisous depuis les bords du Léman, il neige ici jusqu'en plaine
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, eh bien ! Quel sujet !

      Je crois que c'est le sujet le plus ardu que nous aies proposé en débat. Ouah !!

      Au vu des réactions, il me tarde de voir la suite des commentaires à venir.

      Je ne ferai pas mon prof aujourd'hui car je suis du même avis que Corentin, L-J et Melvin.
      Pour les PMA ET GPA, je serais plutôt de l'avis de Corentin, c'est à dire pour la PMA et avec un avis moins tolérant avec la GPA. Et je suis totalement pour l'adoption y compris par les gays et lesbiennes.

      Je rejoins l'avis de Corentin et de Melvin qui s'accordent à dire que les chefs de l’Église doivent s'occuper de leurs culs et pas de ceux des autres.
      Mais je voudrais rappeler à L-J que bien qu'il se foute de l'avis du pape, ce qui est normal étant de confession juive, que dans la religion israélite, les rabbins ont la même opinion sur l'homosexualité à moins d'être gays eux mêmes. Ce qui peut arriver, tout comme il y a des prêtres gays chez les catholiques.

      Quant aux maladies, c'est de la merde, on doit les soigner et on ne doit pas s'en servir comme moyen de régulation de population. Mais je ne doute pas que certains gouvernement de tarés de par le monde ont déjà pensé à cette solution.

      Très belles photos comme d'habitude.

      Supprimer
    2. Bonjour, Philippe. Je partage ton coup de cœur pour la photo 3, la 4 et la 2 complétant mon tiercé.
      Bisous depuis les forêts ardennaises sans neige et où le soleil a même montré le bout de son nez.

      Supprimer
    3. Bonjour, François !
      Ce n'est pas que je suis fondamentalement opposé à la PMA mais je ne pense pas qu'elle soit opportune actuellement, et cela pour les raisons que je pense avoir expliquées dans ma réponse à Corentin.
      Je suis d'accord avec toi sur le fait que les chefs religieux, quelle que soit leur obédience, n'ont pas à s'occuper de nos culs. Malheureusement, ils le font et sont suivis par de puissants lobbys dont un bien connu en France qui essaie actuellement de peser de tout son poids pour imposer son candidat Félon à la présidence.
      Bien sûr, les maladies doivent être soignées. J'ai aussi répondu sur ce point dans les messages précédents.
      Bisous à toute la famille !

      Supprimer
  6. Je crois qu'aucune religion ne prône ni n'accepte l'homsexualité c'est clair ? Il n'empêche que les rabbins pouvant sa marier et avoir des enfants , on entends rarement des histoires de pedophilie , ce qui me semble t il n'est pas le cas avec la religion catholique .Pour exemple voir le comportement de Monseigneur Barbarin à Lyon .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé de te contredire mon cher L-G

      mais il y a aussi parmi les rabbins des pédophiles comme en autres l'affaire de l'école primaire pour garçons Beth Hanna, dans le XXe arrondissement de Paris ,

      Il y a même eu un journaliste qui a dévoilé des décennies d'agressions sexuelles d'enfants aux mains d'éminents rabbins etc etc ...

      Le documentaire de ce journaliste a été récompensé au festival Sundance

      Idem pour L'imam de la mosquée algérienne de Mulhouse

      Que ce soient les uns ou les autres ce sont tous des pourritures qui détruisent la vie des enfants !

      Supprimer
    2. Je ne vais pas m'immiscer dans ce débat sauf pour dire que la majorité des cas de pédophilie sont de nature hétérosexuelle et se produisent au sein de la cellule familiale. Mais bien sûr, c'est moins sensationnel pour la presse que les histoires qui mouillent des religieux de n'importe quel bord. Nous n'allons donc pas lancer une nouvelle guerre de religion ici :o)

      Supprimer
  7. L'affaire dont tu parles qui remonte so la mémoire est bonne à 2013 est justement la preuve de la différence de traitement, les familles ont portés plaintes et le surveillant a été d'abord suspendu puis licencié , en règle générale l'église catholique dissuade les parents et déplace le prêtre responsable . Après malheureusement il y a des salauds de toutes confessions et je rassure Kalinours j'ai pas l'intention de déclencher une guerre de religion il y a trop longtemps que je me bats pour l'acceptation de toute les différences sexuelles et autres d'ailleurs . ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, l'Eglise catholique est une institution humaine comme les autres où règne l'esprit de corps plus que l'esprit saint. Donc, comme dans les autres institutions comme l'armée ou les partis politiques pour ne citer que celles-là, on se sert les coudes tant qu'on peut et on cache la vérité aussi longtemps que possible, on la nie si nécessaire, et ce n'est que quand le scandale éclate qu'on promet de faire toute la lumière. Bien sûr, plus l'institution est puissante, avec des ramification partout, plus elle a la possibilité de cacher la vérité et d'empêcher que toute la lumière soit faite.

      Supprimer
    2. Il y a des pédophiles dans toutes les religions et aussi chez les athées L-J.
      C'est juste plus médiatisé chez les prêtres catholiques du fait qu'ils soient sensés s'abstenir de rapports sexuels.

      Supprimer
    3. et que c'est tellement bon de les prendre en défaut.

      Supprimer
  8. benet 16 disait que le mariage est homos est une menace pour l'humanité! il conseillait de cacher ses prètres pédophiles, ils ne sont pas un danger pour les jeunes ! l'avis de religieux qui se prétendent puceaux (pas de baise hors mariage, et pas de mariage pour eux)ils ne connaissent donc rien à la sexualité !dans cette religion, on se marie seulement pour faire des enfants, on ne dois baiser que pour cela, pas pour le plaisir,donc les homos ne doivent pas se marier,vu qu'ils ne peuvent faire des enfants ! beaucoup de pays qui combattent l'homosexualité feraient mieux de la recommander pour éviter une sur-population !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que je pense et tu arrives à la même conclusion que moi, Badinguet : ceux qui combattent l'homosexualité feraient mieux de la "recommander" (de la soutenir) pour éviter la sur-population et tous les désastres auxquels elle peut conduire.

      Supprimer
    2. La plupart des religions professent l'idée de n'avoir des rapports sexuels que pour se reproduire. Mais la reproduction ne fonctionne pas à chaque rapport. Il faut donc plusieurs essaies.
      Quant aux gays, ils peuvent aussi essayer de se reproduire entre eux, on ne sait jamais, cela pourrait marcher. Il faut juste beaucoup s'entrainer.
      C'est exactement ce que je vais faire tout de suite avec Philippe.

      Bonne nuit

      Supprimer
    3. Et en réalité, cela se comprend du fait que ces religions remontent à une époque où la terre n'était pas suffisamment peuplée, avec une mortalité infantile importante et une espérance de vie nettement moins élevée qu'aujourd'hui. Il fallait faire un maximum d'enfants pour s'assurer d'en garder au moins un ou deux pour veiller aux vieux jours de leurs parents. En plus, il n'y avait pas toutes les technologies actuelles et il fallait beaucoup de main d'oeuvre. Le problème des religions est de ne pas être capables de s'adapter aux changements de la société ou de le faire avec des siècles de retard.
      Quant à la reproduction des gays entre eux, on peut toujours rêver, Corentin, et puis l'espoir fait vivre :o)

      Supprimer
    4. Oui, c'est vrai, j'ai du mal à tomber enceinte. Pourtant Philippe fait tout ce qu'il faut.

      Supprimer
    5. Quand je dis qu'il y a de plus en plus d'hommes stériles ! Heureusement, on pourra bientôt se reproduire par clonage.

      Supprimer