lundi 27 février 2017

En voyage à Venise pour le Carnaval


 En cette période de Carnaval, je vous invite à un petit voyage à Venise où la fête bat son plein !


"Le Voyage à Venise" était selon les dires de Jean-Daniel Cadinot l’un de ses films les plus personnels et aussi l’un de ses préférés :
" La vie est une énorme comédie dramatique, et moi, qui ai du sang italien dans les veines, je ne pouvais qu’aimer la Commedia Del Arte. Et je vois que mes films sont aussi de la Commedia Del Arte. Qui est derrière le masque ? « Le Voyage à Venise » est pour moi le meilleur film. Pas celui qui a eu la meilleure audience, mais celui qui représente tellement ce que je suis.  C’est-à-dire apprenant en papillonnant et butinant d’une manière irréfléchie…  J’ai envie de voir ma libido positivement. Je n’ai pas envie de me vautrer dans ma misère. Surtout pas ! Il y en a déjà assez comme ça ! "
" Dans « Le Voyage à Venise », je mets aussi en scène une femme qui joue le rôle de ma mère. Castratrice. Chieuse… On se sent obligé de dire qu’on aime sa mère. Moi non. La mienne était monstrueuse et je ne me suis pas laissé castrer. J’ai fui ma mère. Alors qu’autour de moi je vois des gars qui pourraient être les rois des assassins et qui sont sublimés par leurs mères, ma mère m’a enfoncé toute ma vie. Donc j’ai eu à me battre contre elle. "
" La sexualité que je traite dans mes films, c’est au-delà. C’est ce trouble, c’est cette non-frontière entre l’homosexualité et l’hétérosexualité. Moi, ce que je sublime, c’est le désir. Et le désir, on peut l’avoir avec un homme, une femme, une femme-femme, un homme-homme… le désir dans tout son raffinement. Mes films ne sont pas la gloire de l’homosexualité, mais la gloire au désir. "

La Comedia del Arte est profondément ancrée dans la mentalité italienne. La farce, le quiproquo, tout participe à la confusion des sexes. Le pauvre devient riche, le vieux devient jeune. Pierrot se transforme en Colombine, Colombine en Pierrot. Tout est possible. Tout est permis.

Une famille française débarque dans cette farce. Julien, le jeune fils, échappe à l'étau maternel et se lance à l'aventure dans ce maelström multicolore. A la recherche d'un amour naissant... qui sait ? Le Carnaval imprègne les acteurs de cette fable. Don Juan vit en Romeo. Le Chat Botté, son ami Silvio, est le félon. Le Baron Mosca, oncle de Roméo, mène le bal. Apprenant les sentiments du jeune français pour son neveu qui se marie dans quelques jours, cet aristocrate décadent et pervers fera en sorte de briser cette alliance féminine qu'il exècre. Son machiavélisme verra son aboutissement au cours dune soirée orgiaque qu'il donne dans son palais somptueux.

Une histoire prenante, faite de drame et de comédie dans une ville en délire.







Bonne semaine à tous !

16 commentaires:

  1. C'est un film vraiment très beau !
    Merci .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'est avec plaisir que je l'ai partagé.

      Supprimer
  2. "Le voyage à Venise" est un classique du porno gay français. Comme la plupart des films de Cadinot. Je ne connais pas tous les films de Cadinot mais tous ceux que j'ai vu, je les ai trouvé très bien fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Cadinot reste la référence du cinéma porno gay français. C'est un tout autre style que les productions américaines ou de l'Europe de l'Est.

      Supprimer
  3. Bonjour Jean , Bonjour Damien

    Il est certain que vu sous cet angle on a envie de s'évader à Venise , je prendrais volontiers la place du passif...

    Merci pour la vidéo jointe ainsi que les photos qui mettent en " appétit "

    Ces petites douceurs exquises aident à oublier les trombes d'eaux et la grisaille qui s'installent sur Blois depuis hier !

    Pour ma part j'apprécie les œuvres de Jean-Daniel Cadinot

    Mon opus préféré reste à ce jour le film Harem de 1984

    Agréable journée à tous les Deux ainsi qu'à vos visiteurs

    Amicalement - Bisous amicaux - Patrice

    PS : Jean merci pour ton message en privé merci pour ta sympathie - Bisous amicaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir pour moi aussi de regarder un Cadinot, tout d'abord parce qu'il y a un scénario et ensuite parce que c'est plus sensuel que sexuel, même dans les scènes de viol simulé comme ici avec le garçon d'étage.
      Ici, le temps n'est pas meilleur qu'à Blois, avec de la pluie et des giboulées de neige. Je ne pense pas que les gilles de Binche auront sorti leurs célèbres coiffes à plumes d'autruche.
      Bisous amicaux.

      Supprimer
    2. Il n'y a pas que Cadinot en France qui fait des films porno gay avec scénarios. D'autres le font aussi. Par exemple le film "Incarcération". Je ne sais plus qu'elle est la maison de production et quel est le réalisateur, mais c'en est un exemple.
      Et il y a en a d'autres. Voir un film porno scénarisé change un peu des pornos de pure baise. Certains acteurs de porno gay sont d'ailleurs de bons comédiens qui ne démériteraient pas dans un film d'une production non porno.
      Malgrès tout, l'esthétisme n'est pas aussi poussé que dans les films de Cadinot.

      Il y a une maison de prod américaine qui produit des pornos gay scénarisés. C'est la société de prod "Icon Male". La plupart des films de cette prod sont écrits et réalisés par une femme qui s'appelle Nica Noëlle.
      Nica Noëlle est une ancienne actrice de porno et elle écrit et rélise aussi des films lesbien également scénarisés.
      Il me semble que je vous avais déjà parlé d'elle il y a plusieurs mois.

      Avec Philippe nous aimons bien ses films gays.

      Supprimer
    3. Merci pour ces précisions, Corentin. Heureusement qu'il n'y a pas que Cadinot sans quoi il n'y aurait plus rien maintenant.
      "Incarcération" a reçu le prix du Meilleur film aux Pink Gay Video Awards 2012. C'est un film réalisé en 2011 par Ludovic Pelletier, la maison de production est Kipoos et il est commercialisé par Menoboy : http://www.menoboy.com/fr/film-porno-gay/incarceration

      Supprimer
    4. Merci pour la précision

      Supprimer
    5. De rien, j'ai trouvé ces informations sur internet.

      Supprimer
  4. Hello les Amis,
    Merci de faire remonter des souvenirs.En 2001 , je suis allé ô carnaval de Venise avec les figurants et chanteurs du Jardin d'Orphée (env.150 pers.) de la fête des vignerons de 1999 (voir fête des vignerons 1999 sur le web)Nous avons paradé et chanté devant 10'000 pers. sur la place St-Marc. La vidéo de ce jour est belle et les scènes de celle-ci m'ont émoustillé.
    Gros bisous depuis les bords du Léman, ajh en furie
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut, Philippe !
      Tu es donc allé chanter au carnaval de Venise avec les chanteurs du Jardin d'Orphée et tu en es revenu ? Tu n'as donc pas eu la même chance que le jeune Julien du film d'y avoir une aventure amoureuse avec un jeune aristocrate vénitien ;o)
      Je suis heureux de savoir que ce film t'a émoustillé.
      Bisous des forêts ardennaises !

      Supprimer
  5. Hummm les videos Cadinot ça me rapelle ma jeunesse , c'est les 1er videos gays que j'ai vu celle avec les scoots , trop bon . Sam

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup aussi les films avec les scouts. Je pense qu'il y en a deux : Scouts et Scouts 2 - Le jeu de pistes.

      Supprimer
  6. Lionel est un fan de Cadinot. Moi aussi j'aime bien. Je ne connais d'ailleurs aucun gay qui n'aime pas Cadinot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, j'ajoute un Cadinot en cadeau à votre commande ;o)

      Supprimer