vendredi 9 décembre 2016

Amoureux de son fils, il se tourne vers l'homosexualité


 Baiser avec son père ou son fils, avec un frère, un oncle ou un neveu, voilà des fantasmes bien excitants, mais du fantasme à la réalité, il y a une marge importante sinon un fossé infranchissable. S'il y a sur ce blog quelques témoignages d'incestes qui se sont bien passés entre adultes consentants, il y en a aussi d'histoires qui ont mal tourné. Même quand il y a consentement mutuel au moment de passer à l'acte, rien ne garantit que les partenaires ne s'en sortent pas perturbé. Il y a des fantasmes qu'il vaut parfois mieux ne pas réaliser, quitte à trouver des solutions de substitution comme le témoin qui nous a raconté son histoire dans les commentaires de l'article du vendredi 20 mai.


Je suis amoureux de mon fils depuis un peu plus de 10 ans et il n'en sait toujours rien. Il a 27 ans, il n'est pas homo et je n'ai jamais pu lui dire ce que je ressens pour lui. C'est cet amour impossible qui m'a guidé vers l'homosexualité.

Je suis marié et j'ai deux autres fils plus jeunes que lui mais il n'y a que pour mon fils aîné que j'ai l'attirance sexuelle. C'est venu quand il avait au alentour de 16 ans. C'était la première fois que j'éprouvais une attirance homo. Elle est restée. Mon fils est celui à qui je pense quand je me donne un plaisir solitaire. Dans ces moments-là, j'ai une imagination débordante sur le plan sexuel. Uniquement lui et moi.

Je sais que je suis condamné à vivre tout cela seulement en imagination, alors après quelques années, je me suis laissé aller avec d'autres bonshommes. C'est pas mon fils, mais c'est déjà bien.

Les garçons que je rencontre sont souvent plus jeunes que moi d'au moins 15 ans et plus si possible parce que je préfère les moins de 35 ans.

Il m'est assez difficile de m'imaginer le faire avec mon fils quand je suis avec eux. C'est plutôt quand je me masturbe seul que j'ai ce genre d'imagination. Parfois même très salaces.

Ceci dit, je rencontre aussi des hommes plus proches de ma génération, en plus vieux ou plus jeunes que moi qui ai 56 ans.

J'aime revoir certains d'entre eux lorsque c'est possible mais je ne tiens pas à m'attacher. C'est trop compliqué pour la vie que j'ai. Comme je suis marié, je ne peux jamais recevoir chez moi.


Un grand merci à ce témoin anonyme. A défaut de pouvoir baiser avec son fils, il a finalement trouvé une solution fort semblable de celle de Damien qui fait avec moi ce qu'il ne peut pas faire avec père biologique.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog d'une aventure que vous avez ou que vous avez eue avec un autre homme de votre famille, ou avec un homme beaucoup plus jeune ou plus âgé que vous, vous pouvez envoyer un message à l'aide du formulaire de contact qui se trouve à droite. Merci de préciser que vous acceptez la publication de votre témoignage sur le blog car nous ne révélons rien de ce qui nous est confié en privé sans l'accord de la personne concernée.


Je vous attends aussi sur le blog Guy Mauve


Bon week-end à tous !


10 commentaires:

  1. Comme toujours, belles photos d'accompagnement !

    RépondreSupprimer
  2. Hello à tous,
    Touchant et troublant témoignage, plein de sincérité...
    Belles images l'illustrant.
    A tous bonne fin de semaine et bon dimanche
    Bisous depuis les bords du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Philippe. Nous espérons que tu as passé un bon weekend au bord du Léman et te souhaitons d'y passer une bonne semaine.
      Bisous du fond des bois.

      Supprimer
  3. Bonjour les Garçons

    Merci pour la réédition et le choix des photos

    Excellent weekend à vous aussi , ainsi qu'à vos lecteurs profitez en bien

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaux mecs sur les photos.

      Supprimer
    2. Merci, Patrice. Nous espérons que ton weekend a été aussi bon que le nôtre et te souhaitons une bonne semaine.
      Bisous

      Supprimer
    3. Heureux de voir que ces photos te plaisent, Jerôme.

      Supprimer