dimanche 20 novembre 2016

Voilà comment les fistons viennent réveiller papa le dimanche matin


 Nous vous souhaitons à tous un bon et chaud dimanche. Que vos plaisirs soient gays juteux !!!
















18 commentaires:

  1. Comme dans les deux avants dernières photos, on fait çà aussi avec Philippe. Il en est gourmand ! Un vrai pédé !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour les Garçons , excellent programme pour un réveil en beauté

    Excellent dimanche après-midi

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait mais malheureusement ça ne peut se passer comme cela que pendant les week-ends et les vacances.

      Supprimer
  3. La famille il y a que ça de vrai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien vrai ça, même si c'est une famille recomposée comme on dit aujourd'hui.

      Supprimer
  4. J'aimerais bien que mon fiston me réveille comme cela le matin. Il a 19 ans et vit encore chez sa mère (on est divorcé). Il est du genre timide, assez réservé. Et pas bavard. Il faut lui tirer les vers du nez pour faire une conversation convenable avec lui. On est quand même proche lui et moi, on fait beaucoup de choses ensemble. Sauf le cul !

    C'est quelque chose qui ne me déplairait pas de baiser avec lui. J'en bande rien que d'y penser au moment où j'écris ces lignes.
    Je n'ose pas lui en parler, je ne voudrais pas perdre mon fils pour des conneries de pédé pervers.
    Je n'ai pas honte de le dire, je suis assez pervers sur le sexe. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait préférer le sexe avec les hommes.
    Actif, passif, branché uro, je pratique aussi le fisting. Le fisting c'est pas pour les mauviettes. Depuis que j'ai essayé, il y a dix ans, j'ai adopté. Je le fais pas tous les jours mais de une à trois fois par mois. Sinon, j'ai aussi des pratiques plus simples.

    Avec mon fils, je ne chercherais pas à l'initier à la pratique du fisting, pas au début du moins. Une relation normale entre deux gays me suffirait pour commencer.
    Ce ne serait pas un problème pour moi que se soit avec mon fils. Il y a bien longtemps que j'ai perdu la retenue et la déontologie que j'avais autrefois. C'est parti à force de mes rencontres sexuelles gays où j'ai rencontré toutes sortes de types y compris des incestueux. S'ils n'ont pas de retenue avec cela, pourquoi en aurais-je après tout ?

    C'est juste que je ne voudrais pas perdre mon fils avec qui je m'entends bien en lui proposant ma vision des choses.
    Mon fils sait que je suis homosexuel. Je ne lui raconte pas les détails de ma sexualité. Parfois je me dis que cela lui ferait du bien pour vaincre sa timidité.

    A 19 ans, mon fils est encore puceau. C'est dommage pour un beau garçon comme lui. Mais s'il préfère les filles (en fait j'en sais rien), cela sera très bien, tant qu'il est bien dans sa peau.

    Votre blog est sublime.

    Manuel, 49 ans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Manuel et merci pour ton message. Je comprends ta crainte de perdre ton fils en lui faisant des propositions trop directes. Toutefois, comme toi, je pense que cela lui ferait le plus grand bien de se déniaiser. Une trop grand timidité peut être très handicapante pour un garçon de son âge. Tu pourrais peut-être commencer par l'initier au naturisme. Quand les vêtements tombent, beaucoup de complexes tombent aussi. Et, quand les complexes s'évapore, on prend de l'assurance et la timidité disparaît. Voilà quelque chose dont tu pourrais essayer de le convaincre. S'il vient passer certaines nuits chez toi, tu peux ensuite lui proposer de commencer l'expérience de la nudité en douceur, rien qu'à vous deux. Après s'être décomplexé par rapport à son corps, il faut peut-être passer à l'étape suivante en se décomplexant par rapport à la sexualité, d'où l'utilité de regarder des films X (même hétéro si c'est ce qu'il préfère). Vous les regardez ensemble et tu lui fait comprendre qu'il ne doit pas être gêné des réaction que cela lui procure et, pour l'en persuader, tu lui montres comment ça te fait réagir : que ça te fait bander et que ça te donne envie de te masturber, ...
      Bien sûr, je te dis ça parce que ton fils est majeur. C'est de toute façon une éducation à faire à tout petits pas sans le brusquer.
      A bientôt.

      Supprimer
    2. Bonsoir

      Depuis cet après midi que j'ai écrit mon post, j'ai eu l'occasion d'y repenser. Je me suis décidé à lui en parler à tête reposée quand on sera tranquille tous les deux et que l'on aura du temps.
      Je ne vais pas lui dire que j'ai des envies sexuelles pour lui. Je pense seulement lui demander s'il a une copine ou un copain. Je vais lui dire qu'il peut se confier à moi sans problèmes sans se formaliser étant donné qu'il connait ma propre sexualité (pas tous les détails).
      Je pourrais aussi lui expliquer pourquoi je suis devenu complétement homo, en oubliant dans un premier temps les détails les plus glauques ou un peu trop sexes pour ne pas brusquer son imagination et le faire se refermer sur lui même. Cette discussion doit être constructive pas repoussante.
      Peut être qu'il faudra faire tout cela en plusieurs fois et non en une seule soirée.

      Ton idée du porno est intéressante mais seulement dans le cas où ses réactions seraient positives à notre discussion. Le faire d'entrée serait sûrement contre productif.
      Cela dit cela me donne une idée, je pourrais laisser mon écran d'ordi allumé sur une image de film porno, gay ou hétéro peu importe (quoique hétéro je n'en regarde jamais cela pourrait paraitre suspect) à sa prochaine visite. Je pourrais faire en sorte de faire semblant d'être en conversation téléphonique et que j'ai fait un arrêt sur image pour répondre à cette communication. Il faudrait que cela se passe au moment où il arrive chez moi (il a sa clé). Il faudrait juste que je surveille le moment de son arrivée pour que cela se combine parfaitement.
      Quand il verrait l'image, cela pourrait être la bonne occasion de lancer la conversation. Je vais voir cela.

      Le naturisme, il en a l'habitude. Quand nous allons à la plage ensemble (pas souvent) je suis toujours à poil. Lui il garde le maillot. Il n'accepte de l'enlever que quand il n'y pas personne autour de nous sinon il le remet. Je lui ai déjà dit que je trouvais cela ridicule.
      Il m'a aussi déjà vu sortir de ma salle de bain à poil.

      Manuel

      Supprimer
    3. Bonsoir Manuel,

      C'est bien tout cela. L'idée de laisser l'ordinateur allumé quand il arrive me semble intéressante, sur un film homo bien sûr puisqu'il sait que c'est ton orientation. Un film hétéro pourrait lui paraître suspect.
      A vrai dire, ton fils a déjà pas mal d'élément en main pour se dégourdir s'il le voulait puisqu'il t'a déjà vu à poils, que tu fais du naturisme avec lui et qu'il enlève même le maillot quand vous êtes seuls sur la plage. Il ne lui reste plus qu'à le laisser enlevé quand d'autres personnes sont dans les environs. Au fait, t'a-t-il déjà vu bander ? Si oui, est-ce que cela le fait réagir ? Je te pose cette question car si te voir bander ne lui fait aucun effet, je pense que c'est peine perdue pour aller plus loin avec lui. Il ne reste alors qu'à fantasmer et en tirer le plaisir maximum.

      Supprimer
    4. Salut Kalinours

      Non, mon fils ne m'a jamais vu bander. Pas à ma connaissance du moins. Si c'était le cas se serait indépendamment de ma volonté et que je ne m'en serais pas aperçu. Mais je ne crois pas non qu'il m'ait déjà vu dans cet état.

      C'est une bonne idée à retenir. Mais je ne vois pas encore comment mettre cela en place. C'est plus vraiment la saison de la plage. Il faut que j'y réfléchisse pour trouver le moyen.
      A moins que je lie cela avec l'histoire du porno bloqué en arrêt sur image.
      Mouais, peut être !!! Tant que ce n'est pas trop frontal pour ne pas lui faire peur.

      Manuel

      Supprimer
    5. Si tu fais du naturisme sur les plages en été, tu pourrais aussi en faire chez toi. Mais, si ce n'est pas dans les habitudes, ce n'est peut-être pas le moment de commencer surtout si tu pars sur l'idée du film porno en arrêt sur image quand il arrive, ça pourrait faire trop.
      Tiens nous au courant de la suite des événements.
      Bon week-end.

      Supprimer
    6. Je ne fais pas de naturisme à la maison à part quand je sors de la douche ou quand je baise.
      Me balader à poil toute la journée à la maison ne serait pas naturel aux yeux de mon fils puisque ce n'est pas une de mes habitudes.
      Je reste sur l'idée du porno mais je réfléchis à d'autres possibilités.

      Manuel

      Supprimer
    7. Non, tu as raison, il ne faut pas trop changer les habitudes et rester sur l'idée du porno.
      Bon week-end.

      Supprimer
  5. Il y avait longtemps qu'un mec ne vous avais pas raconté ses relations incestueuses ou dans le cas de Manuel son envie d'inceste avec son fils. Il y en avais plus souvent avant.

    Merci Manuel pour ton témoignage. J'espère que tu concrétiseras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ce que tu dis et c'est heureux qu'il y ait de temps en temps un nouveau qui vienne faire son témoignage. Ce n'est pas toujours facile de faire le pas de raconter son histoire sur un blog, même de manière anonyme. Il y en a parfois qui nous écrivent en privé et nous demandent de ne pas publier sur le blog, ce que nous respectons mais toujours à regret.

      Supprimer