lundi 28 novembre 2016

Une campagne de prévention qui fait du bruit


 A l'approche de la journée mondiale de lutte contre le sida, les campagnes de prévention refont surface un peu partout. Les agences de publicité ne ménagent pas leurs efforts pour trouver les images et les slogans "choc" sensés convaincre le public de la nécessité de se protéger, de se faire dépister ou encore de ne pas discriminer les personnes séropositives. Cela ne vous a certainement pas échappé, cette campagne de prévention fait l'objet d'une violente polémique en France. Il est difficile de ne pas y voir la volonté des mouvements homophobes de peser de tout leur poids sur la campagne pour les élections présidentielles.



A vrai dire, je ne vois rien qui puisse choquer de jeunes enfants dans les affiches qui font l'objet de cette polémique :


Si les affiches du ministère de la santé publique doivent être censurées pour protéger les mineurs, que penser de celles que l'association AIDES vient de présenter ?


Elles sont peut-être moins dangereuses vu qu'elles ne s'adressent pas uniquement aux homosexuels mais qu'elles visent aussi les hétérosexuels.


La campagne menée par AIDES pour l'Euro 2016 n'avait suscité aucune polémique. Pourtant, on y voyait aussi de très jolies paires de fesses et, sur celle-ci, les taches vertes montrent bien que le Belge va se faire baiser par l'Islandais !


Il n'y a pas de doute, ces affiches sont magnifiques. Reste la question de savoir si elles atteignent leur objectif, à savoir convaincre ceux qui les regardent qu'il est nécessaire de se protéger. Un message plus percutant ne serait-il pas plus performant ?




Hormis la polémique française qui vue de l'étranger paraît surréaliste, que pensez-vous des campagnes de prévention ? Pensez-vous que les messages sont clairs, qu'ils sont efficaces ? Ces campagnes vous incitent-elles à vous protéger ou au contraire vous lassent-elles ? ...








21 commentaires:

  1. Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans les premières affiches. Certains se choquent pour pas grand chose.
    Les affiches de AIDES sont déjà beaucoup plus suggestives mais très belles. Je ne les avais jamais vu auparavant.
    A mon avis, les affiches n'en sont pas pour autant efficaces. Tout comme pour les paquets de cigarettes équipés de photos et messages sensés être dissuasifs mais qui n'empêchent pas les gens de fumer, ce genre d'affiches de prévention contre le sida ne dissuade que peut de monde à baiser sans préservatif.
    On avait déjà eu sur le blog ce genre de dossier de discussion.

    Philippe et moi ne mettons jamais de préservatifs mais nous sommes un couple qui ne va pas voir ailleurs. Lors de nos trois fois pour des plans à trois nous en avons utiliser. Mais j'avoue que je ne suis pas fan des préservatifs. Être en couple avec Philippe a du bon puisqu'on comme cela on peut s'en passer. Et puis quand je vois comment mon chéri est devenu un fan de sperme ce serait dommage d'en mettre entre nous. (Philippe rit que je l'appelle fan de sperme et dit que j'aime autant le sien, ce qui est vrai)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les nouvelles affiches de AIDES viennent seulement de sortir, ce n'est donc pas étonnant que tu n'as pas encore vu les deux premières, Corentin. La troisième a été réalisée pour l'Euro 2016, donc tu aurais pu la voir mais je ne sais pas où ces affiches sont diffusées, sans doute dans des lieux très spécifiques et non pas en rue. Personnellement, je les trouve aussi très artistiques.
      Je doute moi aussi de l'efficacité de ces campagnes et, pour tout dire, quand je vois à la télé une pub destinée à me faire arrêter de fumer, j'allume une cigarette, c'est dire que ces campagnes peuvent même être contre-productives.
      Oui, le débat sur le sexe sans risque ou pas a déjà eu lieu sur ce blog. Nous avons fait le tour du sujet et je pense qu'on en est arrivé à la conclusion que chacun était libre de ses propres choix faits en toute connaissance de cause. Ce n'est donc pas la question ici. Il s'agit plutôt, comme tu l'as bien compris, de donner son avis sur la pertinence de ces campagnes, sur leur efficacité.
      Pour ma part, je pense que toutes les campagnes ne se valent pas. Par exemple, celles de la Santé Publique (les premières) ne parviennent pas à me convaincre ; j'aime beaucoup celles d'AIDES pour leur esthétique ; celles du Sidaction me parlent mais c'est peut-être parce que ce sont les arguments auxquels je suis sensible.
      Philippe serait-il un écureuil spermophile ou un astrild spermophage ?

      Supprimer
    2. C'est quoi cette bête là un astrild ? Si tu parles en belge je ne peux pas comprendre.

      Philippe aime recevoir mon sperme sur le corps, dans la bouche et dans l'anus. Tout comme moi le sien. Au début, cela ne le dérangeait pas sur le corps mais il ne voulait absolument pas dans la bouche et pas trop dans le cul.
      Finalement il a très vite adopter de le prendre dans le cul mais cela a été plus difficile pour lui de le prendre en bouche. Un jour il l'a fait et depuis cela fait totalement partie de sa sexualité. Je t'ai dit : il est devenu un vrai gay.
      Mais par amour ou quand on s'accepte vraiment en tant qu'homo, on finit par accepter ce qui va avec. Non ?

      Supprimer
    3. Non je ne parles pas en belge. Un astrild est un oiseau qui mange des graines et qui est donné comme exemple dans la définition de "spermophage" sur wiktionnaire ;o)
      Tout le monde n'aime pas le goût du sperme, déjà que tous les spermes n'ont pas le même goût. En ce qui me concerne, il n'est pas question que je goûte à celui d'un inconnu.

      Supprimer
  2. @ corentin:
    fan de sperme? je suis heureux (mais pas étonné) de ne pas être le seul. L'un des avantages de la monogamie est qu'on peut aimer directement "à peau", sans les limitations de capote!

    mon dernier post:
    http://menforxersex.blogspot.it/2016/11/breakfast-dejeuner.html

    bonne journé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, Xersex, tu n'es pas le seul spermophage ici ! Il y en a beaucoup d'autre. Moi, je ne suis qu'un spermophile.

      Supprimer
    2. Xersex, mon Philippe n'est fan que de mon sperme. Il n'en a jamais goûté d'autres. Et il ne le fera pas.

      Supprimer
    3. Philippe est certainement un homme prudent qui sait qu'on n'a qu'une vie et qu'il vaut mieux ne pas la mettre en danger en n'avalant n'importe quoi ;o)

      Supprimer
  3. C'est grand n'importe quoi c'est faire une insulte à l'intelligence des enfants de croire qu'ils puissent être choqué par de telle affiches, d'abord ils ne sexualisent pas tout autant que les maires qui visiblement s'excitent pour pas grand chose, nous sommes dans un retour d'une morale d'un autre âge , et avec le curé que la droite s'est choisis c'est pas finis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jeunes enfants en voient bien d'autres aujourd'hui, que ce soit dans les rues ou à la télé, sans que cela ne soulève un tollé général. Ne parlons pas seulement de personnes dévêtues mais aussi de la violence à tous les niveaux à laquelle on les habitue sans que les parents puritains s'émeuvent, ... Les enfants ont bon dos quand il s'agit de justifier l'intolérance des parents.
      Ce retour de la morale d'un autre âge est très inquiétant. Aux Etats-Unis, on fait des lois pour autoriser les commerçants et autres prestataires de services d'invoquer des objections de conscience pour refuser de servir des homosexuels, et ces lois risquent de se généraliser avec Trump. Dans la Russie de Poutine, des lois interdisent de "faire la promotion" de l'homosexualité. La polémique à propos de ces affiches n'est qu'un avant goût de ce que pourrait être la France de Fillon avec tous ces excités du bénitier : comme en Russie, le simple fait d'évoquer l'homosexualité pourrait devenir un délit.

      Supprimer
    2. totalement d'accord avec votre analyse

      Supprimer
  4. Pour ma part je ne trouve pas ces affiches choquantes celles-ci ont bien leur place pour faire de la prévention

    C'est encore une bande d'abrutis avec un QI d'huitres ( toujours les mêmes )qui jouent aux
    effarouchés.

    Ceux-ci feraient mieux de s’occuper de leur fion au lieu de vouloir gérer le nôtre !

    Pour ma part aucune capote car je suis allergique au latex et ses dérivés avec l’allergie la plus grave de type 1 qui est mortelle !

    La première fois que j'ai enfilé une capote à 13 ans je me suis retrouvé aux urgences dans le coma!

    Heureusement pour moi j'ai échappé à toutes les saloperies , je fais des contrôles régulièrement ayant travaillé en milieu hospitalier c'est beaucoup plus facile !

    Les Garçons je vous souhaite ainsi qu'à vos lecteurs une agréable semaine

    Amicales pensées - Patrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une allergie au latex, ça doit être très handicapant, surtout en milieu hospitalier quand il faut utiliser des gants. N'y a-t-il pas des capotes bio ? Je ne sais pas, par exemple en feuille de maïs ;o)
      Bonne journée à toi et bisous.

      Supprimer
  5. ces 4 affiches n'ont rien de choquant, juste l'occasion que saisissent les homophobes pour faire parler d'eux ! il est vrai que certaines personnes ne supportent pas de voir 2 garçons s'embrasser. et pourquoi ces 4 affiches sont toutes de couples masculin homos ? le sida touche aussi les hétéros !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le sida touche aussi les hétéros mais le Service de Santé Publique de France a choisi de cibler les homos cette année car c'est la seule catégorie de la population dans laquelle la contamination est en progression alors qu'elle est en régression dans toutes les autres catégories.

      Supprimer
  6. Hello vous tous,
    Bravo pour tous vos commentaires, j'y adhère. Il n'y a rien de choquant dans ces 4 affiches. J'ai beaucoup aimé les affiche d'AIDES, elles sont magnifiques. Bonne suite de semaine et cordiaux messages depuis les bords du Léman
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe,
      Les affiches d'AIDES sont aussi celles que je préfère, elles sont explicites sans être pornographiques, esthétiques et sans aucune vulgarité. Chapeau au concepteurs ! Par contre, je me demande si elles sont efficaces.
      Bonne journée sur les bords du Léman.

      Supprimer
  7. Il n'y a pas à fouetter un chat mais les cons homophobes resteront toujours des cons homophobes. Ces affiches n'ont absolument rien de subversives.

    J'aime bien la comparaison de Corentin avec les paquets de cigarettes. Je suis fumeur et malgré les photos dégueulasses qu'il nous mettent sur les paquets je ne compte pas arrêter. D'ailleurs, leurs photos de merde je ne les regarde jamais.
    Je viens juste de m'apercevoir, parce qu'on en parle, que sur le paquet de clope que j'ai en cours, il y a une photo d'une bouche avec des gencives et des dents dégueulasses. Pourtant je viens juste de m'allumer une clope que je compte fumer jusqu'au bout.
    Si je n'arrête pas de fumer avec çà, c'est pareil avec les affiches de prévention contre le sida.
    Généralement, j'utilise des capotes. Mais comme la plupart des mecs, il m'arrive de ne pas en utiliser. Sauf que moi, je ne fais pas semblant d'être le mec parfait qui utilise toujours les capotes. Je le dis, je n'en utilise pas toujours.
    D'ailleurs, nous en avions déjà parlé sur le blog lors d'un précédent débat si je me souviens bien. Et plusieurs d'entre nous avaient avoué ne pas en utiliser tout le temps.

    Tout cela pour dire que je ne pense pas que ces affiches soient très efficaces. Mais je pense quand même qu'elles peuvent inciter une petite minorité à se protéger. Une petite minorité, c'est déjà bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes donc du même avis, Jeff. Quand une pub passe à la télé pour me dire d'arrêter, je sors une cigarette du paquet et je l'allume. Ce n'est pas de la rébellion mais la pub me donne envie de fumer. C'est dire qu'elle est mal faite. Comme j'achète mes cigarettes au Luxembourg, il n'y a pas de photo dégueulasse sur le paquet, mais les messages écrits en gras sur le paquet ne me touchent pas. C'est inutile de me dire que le tabac tue, qu'il diminue l'afflux sanguin et provoque l'impuissance. Je le sais très bien et je n'en fume pas moins. C'est la même chose pour l'alcool. Il n'est pas nécessaire d'être alcoolique pour boire un petit verre de temps en temps, et peut-être un peu plus pendant les fêtes. Il y a des grandes campagnes pour nous dire d'être sobre. Ça n'empêchera pas d'avoir des gens pompette sur les routes à Noël et au nouvel an. Donc, tout comme toi, je doute de l'efficacité de ces campagnes de prévention contre le Sida et les MST, surtout auprès de ceux qui en ont raz-le-bol qu'on leur rabat toujours le même message. Mais, tu as raison, si ça en touche déjà quelques uns, c'est toujours ça de gagné.

      Supprimer
  8. Rien à rajouter, vous avez tous tout dit.

    RépondreSupprimer