samedi 5 novembre 2016

Hétéro, il s'est fait draguer par un jeune mec et s'est dit "pourquoi pas ?"


 A 46 ans, Vianney avait une vie hétérosexuelle "classique" quand il s'est fait draguer par un jeune mec de 21 ans. Il s'est alors dit "pourquoi pas ?"

Voici le témoignage qu'il a fait il y a 8 mois dans les commentaire de l'article du jeudi 10 mars.


J'ai 46 ans, pourtant ma première fois avec un mec est récente. Elle date seulement de novembre dernier. Un mec jeune de 25 ans m'a dragué et je me suis dit pourquoi pas.

J'ai été marié, j'ai divorcé il y 9 ans. J'ai été ensuite en couple avec une autre femme sans me marier. Elle m'a quitté l'été dernier après 6 ans de vie commune. Je me suis retrouvé au chômage à la même époque mais ce n'est pas pour cette raison qu'elle m'a quitté. La raison c'est qu'on ne pouvait plus se supporter ni ses parents. Elle était divorcée elle aussi et comme moi avait des enfants de son premier mariage.

Depuis juillet que je suis au chômage, je ne me presse pas pour chercher un emploi. J'ai décidé que je devais me prendre du temps pour moi. Je peux le faire parce que j'ai touché un bon pactole de prime de mon licenciement économique vue que j'avais 20 ans d'ancienneté. De plus, mon boulot, je peux le faire à mon compte si j'ai envie. D'ailleurs, je le fais de temps en temps au noir pour l'instant. Quand je déciderais de me mettre à mon compte, je le ferais plus assidûment, mais pour le moment, j'ai droit au chômage et je compte en profiter un petit peu. Je sais qu'en disant cela, il y en a qui vont hurler et m'accuser de profiter du système. A ceux là, je leur dis qu'ils ont tout à fait raison, mais que je les emmerde. J'ai besoin de temps pour moi et c'est pour cela que j'en profite. C'était l'occasion ou jamais.

Quand le mec m'a dragué, j'ai d'abord été surpris mais j'ai laissé faire. Je me suis dit pourquoi pas et cela interfère bien avec mon envie de prendre du temps pour moi. Autant en profiter pour tenter de nouvelles choses.

Jusque là, je n'avais jamais tenté l’expérience parce que j'étais en couple hétéro et que cela me convenait bien. C'était dans l'ordre des choses. Mais l'ordre des choses ne me suffit plus, j'ai besoin de connaitre autre chose que ce que j'ai vu jusqu'à présent. Alors pourquoi pas avoir des rapports sexuels avec un mec ?

Depuis je ne pense plus qu'à çà. Le jeune mec, je l'ai rencontré trois autres fois et après je suis passé à d'autres.

Comme j'ai du temps, à part quand on me demande pour un petit boulot au black, j'occupe le reste de mes journées à me rendre dans des endroits où je peux rencontrer des hommes. Ceux que j'ai rencontrés au début m'ont rencardé sur les endroits où je pouvais faire ça, quitte à faire des kilomètres pour m'y rendre et prendre le risque de rentrer bredouille.

Quand je ne fais pas ça, je suis sur internet pour voir des pornos. J'en regarde de moins en moins des hétéros et de plus en plus des homos. C'est comme cela que j'ai trouvé ce blog. En plusieurs fois je suis revenu dessus pour lire les textes et commentaires datant de plusieurs jours ou semaines. J'adore, je ne sais pas pourquoi mais j'adore.

Je ne sais pas si je dois me compter comme un mec homosexuel ou bisexuel. Ce qui est certain, c'est que depuis ma rencontre avec le jeune mec, je n'ai pas rencontré de femmes pour coucher avec elles, seulement des hommes. L'attrait de la nouveauté peut-être.

Pour le moment, je ne crois pas avoir envie d'arrêter de coucher avec des femmes. Si l'occasion se présente, je pense que je le ferai. Mais je sais que je ne me mettrai plus en couple avec l'une d'entre elles. Je n'ai pas envie d'un couple avec un homme non plus. Peut-être un jour que oui mais là, non.

Je vais donc continuer à faire ce qui me plait pour l'instant. Venir sur ce blog en fait partie.

Je vous dis donc a bientôt.


Dans un autre commentaire, Vianney ajoutait :

En début d'après midi, j'ai discuté avec un mec sur un lieu de rencontre où je vais parfois. C'est le meilleur endroit pour rencontrer des mecs sur tous ceux que je connais. Il faut presque 55 km pour y aller mais c'est l'endroit où il y a le plus de monde. Sinon j'en ai des plus près de chez moi mais moins fréquentés. Alors je varie suivant les jours.

Avec le mec, on n'a pas baisé mais on s'est branché à discuter. Un gars de 52 ans. On s'était déjà vu d'autres fois mais sans parler ni baiser.

Je lui ai raconté ce que je vous ai dit sur mon premier post. Lui aussi est divorcé, depuis 7 ans. Il est passé à l'homosexualité lui aussi assez tard, au début de la quarantaine. Contrairement à moi il était encore en couple avec sa femme lorsqu'il l'a fait pour la première fois avec un mec. Contrairement à moi aussi, il en avait envie depuis longtemps. Alors que moi cela s'est fait sur le moment.

Il a trompé sa femme pendant plusieurs années, après quoi il a divorcé et depuis il est seulement homosexuel. Il en a assez des femmes. Je lui ai dit que je n'en étais pas encore là.

J'ai bien aimé discuter avec lui parce qu'il m'a expliqué un peu la "psychologie" si on peut dire des homos. Certaines choses, je les avais déjà remarquées, d'autres pas encore. On se reverra surement. Peut être qu'il deviendra un ami. 

J'aimerais bien commencer à me faire des potes homos. Pour l'instant, les mecs que je rencontre, généralement on traficote ou on baise, parfois on discute un peu mais je n'ai pas créé encore de réels liens amicaux. J'espère que cela va venir.

Les quelques amis que j'ai ne sont pas homos et je ne veux pas me dévoiler pour l'instant. C'est trop tôt pour moi. Et puis cela ne leur regarde pas. C'est pourquoi une amitié avec au moins un mec homo me plairait bien. Je pourrais ainsi parler avec lui de tout cela.

A plus


 Comme Vianney vient de temps en temps sur le blog, je pense qu'il nous dira prochainement où il en est maintenant, huit mois après ce premier témoignage.


Passez tous un bon week-end !











12 commentaires:

  1. Il est pas le seul à se découvrir bisexuel de 40 ans. Je suis en contact avec un sur GayRomeo, qui connaît la même situation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non bien sûr, il n'est pas le seul et nous avons aussi d'autres témoignages qui le confirme.

      Supprimer
  2. Superbe récit qui me rappelle l'histoire d'un de mes ex avec qui j'ai fait un bout de chemin.

    Celui-ci queutard avec les " bêtes à chagrin " jusqu'à l'âge de 27 ans avec en moyenne entre quatre et cinq meufs différentes qu'il baiser chaque semaine !

    un jour en 83 - accident qui l'oblige à une longue convalescence

    n'en pouvant plus d'être cloitré chez lui , il se rend avec ses béquilles dans le square le plus proche de son appartement

    il s'assied sur un banc et là un jeune mec de 15 ans lui propose de le sucer

    comme cela faisait six mois qu'il ne se passait rien sexuellement depuis son accident , se dit pourquoi pas

    il emmène le jeune chez lui et découvre l'extase il le sodomise énergiquement plusieurs fois de suite !

    Depuis ce fabuleux jour il n'a plus tringlé de gonzesses !

    il est devenu queutard avec les mecs avec en moyenne entre cinq et sept mecs différents par semaine !

    comme le précise votre lecteur ci dessus il n'y a pas d'âge pour découvrir le plaisir entre hommes , même en étant hétérosexuel !

    Bonne journée bon dimanche les Garçons

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour notre ami Vianney, nous ne savons pas s'il a définitivement renoncé à "tringler" les gonzesses car il ne le savait pas s'il s'en désintéresserait quand il a fait le témoignage. Il viendra sans doute nous dire s'il en a de nouveau rencontré durant ces 8 derniers mois.

      Supprimer
    2. Je souhaite à Vianney beaucoup de plaisir juteux avec les mecs. Et avec les gonzesses s'il en baise encore.

      D'après ce que j'ai lu, Vianney souhaitait aussi se faire (non sexuellement, j'entends) des amis gays pour avoir au moins quelqu'un avec qui parler sans encombre de sa nouvelle sexualité. J'espère qu'il y a réussi.

      Supprimer
    3. J'espère aussi pour lui qu'il s'est trouvé quelques amis avec qui discuter de sa nouvelle sexualité, et qu'il viendra bientôt nous dire où il en est maintenant.

      Supprimer
    4. J'aime bien Vianney

      Supprimer
    5. Oh la la, Philippe n'a qu'à bien se tenir !
      Je blague, j'ai bien compris le sens de ton message.

      Supprimer
  3. Salut, c'est Vianney
    C'est sympa un article consacré ! J'espère que je ne vais pas prendre la grosse tête !

    Je vais donc vous raconter où j'en suis.

    Toujours au chômage, du moins officiellement, et je ne fais pas grand chose pour que cela change. Je verrais cela en 2017.
    Mais je bosse régulièrement en faisant du black. Cela me fait du fric en plus et surtout je peux organiser mes journées comme je veux. Si je décide de ne pas être disponible pour un boulot tel ou tel jour, ou telle ou telle demi journée, je reporte à un autre jour. Comme çà je peux aller draguer ou au sauna. Je dois faire pas mal de kilomètres pour aller au sauna mais grâce à mes boulots au black, je peux me payer l'entrée et le carburant du trajet à moindre frais.

    Je suis toujours sur les mecs et je dois dire que je le suis de plus en plus.
    Il y a quelques mois je vous avais témoigné que j'avais renoué une première fois avec une femme mais que je m'étais trouvé assez peu satisfait de ma performance. J'avais mis cela sur le fait que j'avais eu cette relation après plusieurs mois de relations seulement homos. J'avais peur de ne pas être vraiment à la hauteur. Pourtant cela s'était bien passé, mais il y avait un mais.....
    Depuis, malgré que mes rencontres soient surtout masculines, j'ai recouché avec deux autres femmes dont une que j'ai vu trois fois au total. J'ai dû lui faire comprendre que je ne recherchais pas une relation sur le long terme car elle semblait vouloir s'accrocher à mes basques. Elle s'est vexé. Je l'ai croisé peu après et elle a tourné la tête en faisant mine de ne pas me voir.
    Tant mieux !

    Les relations avec ces femmes se sont bien passés. Très bien même, je dirais. Je me suis trouvé comme autrefois, lorsque j'étais seulement hétéro.
    Cependant, il y a quelques petites choses qui me gênent avec ces femmes. J'ai trouvé cela très bien donc, mais avec un sentiment d'inachevé, de manque de quelques choses, de plus aboutis.

    Ces femmes ont sût prendre des initiatives avec moi quand on a couché ensemble. Elles ne sont pas restées comme des potiches frigides ou comme des poupées gonflables. Elles ont vraiment participé.
    Mais j'ai trouvé un manque que je n'ai généralement pas avec les hommes. Généralement, parce qu'avec les mecs je peux parfois tomber aussi sur des brêles.
    Je suis devenu plus exigeant aussi. De plus, avec un homme, je peux aussi être passif alors qu'avec une femme je ne suis qu'actif. Et cela m'a peut être aussi manqué avec ces femmes.

    Je crois surtout que je suis plus tourné vers la sexualité gay. Je ne suis pas décidé à abandonner les femmes pour l'instant mais il me semble clair que pour moi les rencontres féminines se feront au compte goûte à l'avenir suivant les opportunités. Peut être avec un abandon définitif d'ici quelques années.

    Peut être que je me trompe. Je n'ai que 47 ans et on ne sait jamais vraiment à l'avance ce qu'il peut advenir. Je ferais peut être une rencontre qui changera la donne.

    Pour répondre au commentaire de Franck concernant mon souhait de me faire un ami homo.
    A force de fréquenter les lieux de drague et le sauna, je me suis fait quelques connaissances et quelques copains. Ceux là, l'amitié ne dépasse pas les lieux sur lesquels nous avons l'habitude de nous voir. Certains d'entre eux sont d'anciens partenaires de sexe qui sont passés dans la catégorie copains de lieux de drague. Et cela s'arrête là.

    Je n'ai vraiment développé de vrais amitié qu'avec trois mecs. Un, rencontré au sauna avec qui on avait baisé qu'une fois, un autre, rencontré sur un lieux de drague avec qui on a jamais baisé. Quant au troisième, c'est le deuxième qui me l'a présenté et on accroché amicalement.
    Ces trois là sont de vrais amis et nous nous côtoyons aussi en dehors des lieux de drague ou du sauna. On se téléphone, on mange ensemble, on sort parfois ensemble, etc, etc....
    Mais on baise pas ensemble.

    Voilà pour les nouvelles

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Vianney et merci pour ces nouvelles. Je suis heureux de voir que tout va bien pour toi dans une vie sans attache et sans prise de tête.
      A bientôt et bonne soirée.

      Supprimer
    2. Vianney a bien raison de ne pas se prendre la tête.

      Supprimer
    3. On n'a qu'une vie et on ne sait pas de quoi demain sera fait, alors autant en profiter au maximum tant que c'est possible

      Supprimer