lundi 24 octobre 2016

Notre libido est-elle influencée par les saisons ?


 Alors qu'au printemps la sève monte dans les branches et la nature se réveille, elle entre en léthargie dès que vient l'automne, la sève se retire et les feuilles mortes se ramassent à la pelle, tandis que certains mammifères se préparent à hiverner ou même à hiberner. Les saisons ont de toute évidence une influence sur la nature. Pensez-vous qu'elles en aient sur nous et plus particulièrement sur notre appétit sexuel ? Pensez-vous ou avez-vous constaté que votre activité sexuelle est saisonnière, plus active au printemps ou en été qu'en automne ou en hiver ?


Savez-vous que des scientifiques se sont penchés sur cette question et qu'ils arrivent presque tous à la même conclusion ? D'après leurs études, le début de l’été et les fêtes de Noël (début de l'hiver) sont les moments de l’année où l’on fait le plus l’amour. 


Les chercheurs ont abordé le sujet sous des angles divers. Certains ont observé le nombre de naissances couplé à celui des avortements : les deux courbes montrent un pic d'activité sexuelle autour de Noël et à l’entrée de l’été. D’autres ont analysé les ventes de préservatifs et leurs résultats montrent la même tendance. D’autres encore se sont penchés sur les pics de contamination des IST et aboutissent eux aussi aux mêmes résultats. Il en va de même pour les études qui concerne la perte de la virginité.


Patrick Markey, docteur en psychologie de l’université de Villanova en Pennsylvanie, a confirmé ce penchant de notre sexualité en décortiquant les résultats des recherches Google sur les variations d’indicateurs d’intérêt sexuel.  Entraient en compte dans cette études les mots et expressions en relation avec la prostitution, la pornographie ou la recherche de partenaires via des sites de rencontres. De même que pour les naissances, les préservatifs ou les IST, les deux pics apparaissent au début de l’été et en décembre. Pour le chercheur, les nombreuses données convergentes sont autant de preuves sérieuses et cohérentes de l’existence d’une espèce de période de rut chez l’homme.


D'un autre côté, des scientifiques de différents pays se sont penchés sur le taux de testostérone présent dans le corps humain en fonction des périodes l’année. Selon leurs études, c'est pendant les mois d'automne que le taux de testostérone, l'hormone du désir, est le plus élevé dans le corps humain. Ces chercheurs émettent l’hypothèse que le pic automnal correspond à une réminiscence animale, une espèce de période de rut transposée chez les humains.


Ainsi donc, d'après toutes ces études statistiques, nous aurions davantage de testostérone en nous pendant l'automne tandis que nous serions plus actifs sexuellement au début de l'été et de l'automne. Mais, ce ne sont que des statistiques basées sur la population en général et nous savons qu'il y a toujours des exceptions pour confirmer les règles. Alors, qu'en est-il pour vous ? Avez-vous constaté ou pensez-vous que votre libido varie en fonction des saisons ?







10 commentaires:

  1. Très belles photos

    On dit que lorsque le temps est mauvais que c'est un temps à rester sous la couette. Si on est deux sous la couette c'est sûr que cela excite la libido.
    Mais j'ai remarqué que le soleil me stimule aussi. Cela dépend sans doute des individus. Certains seront excités tout le temps, d'autres plus en été et d'autres à d'autres périodes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse, Corentin. Il est vrai aussi que lorsqu'il fait froid on a tendance à se serrer très fort l'un contre l'autre pour se réchauffer, et de fil en aiguille... De toute façon, une baise torride, ça réchauffe.

      Supprimer
  2. dans mon expérience, je me sens un peu plus excité de Mai à Octobre. Maintenant, il semble que la libido est en baisse un peu. Il reste toujours à des niveaux élevés, mais pas trés élevés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse, Xersex. De mai à octobre, cela correspond à la belle saison.

      Supprimer
  3. Je dois être un chanceux j'ai pour mon age pas de baisse de ma libido, toutefois il est vrai que dés qu'il fait chaud je m'échauffe encore plus que d'habitude .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse, L-J. D'après certaines études, la libido serait très élevée à l'adolescence puis elle s'estomperait à l'âge adulte avec le stress du boulot et l'éducation des enfants puis elle reprendrait de la vigueur à l'approche du troisième âge.

      Supprimer
  4. Hello Kalinours,
    Pour moi, ma libido reste en éveil en toutes saisons. J'aime le printemps pour sa redécouverte et son renouveau, l'été pour sa chaleur sur ma peau, l'automne pour ses couleurs chatoyantes qui invitent à la rêverie et au bien être, l'hiver pour ses promesse de printemps; mais quelle que soit le temps, l'envie de l'autre, de son égal, de son amour est le vecteur principal de son plaisir et de ses plaisirs partagé.
    Bonne semaine à toi et à tous tes lecteurs, ici ô bord du Léman, c'est la tristesse d'une journée ou il pleut des cordes...
    Philippe
    PS: j'ai failli oublier : les photos qui accompagnent ton msg sont sublimes et renforcent l'envie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Philippe et merci pour ta réponse. Si je comprends bien, les gros nuages qui ont empoisonné notre lundi sont descendus chez vous ce mardi. Aujourd'hui a été plus ensoleillé. Donc, avec un peu de chance, le soleil sera chez vous ce mercredi.
      En effet, chaque saison à ses charmes dans lesquels on peut puiser le désir d'épanouir sa sexualité. Pour ma part, ce qui me stimule en hiver, c'est la chaleur du feu de bois au pied duquel on peut se faire des gros câlins.

      Supprimer
  5. Bonjour Jean , Bonjour Damien

    Merci pour cet excellent post et les photos jointes c'est une pure merveille d'excitation

    Personnellement je ne vois pas de différence je suis toujours excité que ce soit le matin la journée ou le soir

    Peu importe les saisons je suis juste comme votre lecteur plus haut encore plus excité l'été quand je suis au soleil .

    Bonne fin de journée et douce nuit

    Amicales pensées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patrice et merci pour ta participation à ce débat. Il semble finalement de toutes les réponses que les saisons n'ont pas vraiment d'impact sur la libido.
      Bonne journée.

      Supprimer