vendredi 9 septembre 2016

Cinéma gay : Les lunettes d'or et Chemin de croix


 Dans les commentaires du précédent billet cinéma gay, Corentin nous a signalé qu'il existait une suite au film "Yossi et Jagger" tournée 10 ans plus tard, soit en 2012. Je n'ai malheureusement pas trouvé de version française ou version sous-titrée en steaming. Les liens que j'ai trouvé en version française renvoyaient malheureusement vers le film en version originale. Si vous avez plus de chance que moi, merci de transmettre le lien dans les commentaire de cet article.


Ce sont donc deux autres films que je vous propose aujourd'hui, des films sérieux qui, contrairement à ce que vous pourriez imaginer en voyant l'image suivante, ne sont pas destinés à vous faire bander.


Les lunettes d'or - Gli occhiali d'oro est un film que j'ai beaucoup apprécié lorsqu'il est sorti en 1987. Philippe Noiret y interprète magistralement un homme d'âge mur épris d'un jeune garçon.


Italie, 1936. Le docteur Fadigati tombe amoureux d'un boxeur. Scandale dans la bonne société de sa ville, Ferrare. David, un jeune Juif, comprend que le destin du docteur rejoint celui de sa race. Bientôt, Mussolini fera déporter les juifs et les homosexuels.

Ce film est adapté d'un roman de Giorgio Bassani, originaire de Ferrare, qui s'inspira d'un fait réel pour cette réflexion sur la solitude.


Voici la bande annonce de ce film que vous pouvez rechercher en streaming sur le Net :


Chemin de croix est un court métrage (50 minutes) de Cyril Legann sorti en 2008


Un adolescent fugueur se retrouve séquestré dans un squat par un junkie qui souhaite le garder en otage.

A 16 ans, Jonathan a du mal à cohabiter avec son père et sa belle-mère. Sur un coup de tête, il vole de l'argent dans le sac de son père et se lance dans un périple où il espère profiter de plaisirs interdits... Il passe la nuit dans un squat embué de fumée de cannabis et s'y réveille le lendemain, bâillonné et ligoté par Antoine dit "Shooter", un jeune dealer recherché par la police. Les deux garçons nouent une relation ambiguë entre violence, compassion et fascination. Victime, Jonathan finit par se prendre d'affection pour son bourreau...


Voici la vidéo du film complet :


Bon week-end à tous et à bientôt pour des vidéos un peu plus coquines !


4 commentaires:

  1. le film la croix, un peu longuet, il ne se passe rien, c'est de la philo, ça n'a rien de cinéma gay !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement donc que ce n'était qu'un court métrage de 50 minutes et non un film de deux heures.
      Si tu as l'occasion de voit "Les lunettes d'or", je crois qu'il te plaira beaucoup plus. Bien que, un homme d'âge mûr qui s'amourache du jeune gigolo, ce n'est pas très joyeux non plus.

      Supprimer