lundi 26 septembre 2016

Ciné gay : Coming out et Jet boy


 Dans la série Cinéma gay, nous vous proposons cette fois-ci un petit reportage de l'émission "C'est ma vie" daté de 2013 ainsi qu'un film canadien de 2001 qui n'a malheureusement pas été distribué en France mais que nous pouvons vous présenter ici grâce à YouTube.


"Le Coming Out : souffrance ou délivrance ?" nous montre la vie de Quentin, un jeune gay de 18 ans. Toute sa famille est au courant sauf son père avec lequel il est en froid depuis le divorce de ses parents. Comment dire qu'il est homosexuel à ce père avec lequel il ne parle plus ? Quelles en seront les conséquences ?


Voici le reportage d'une durée de 31:13 minutes :



"Jet Boy" c'est l'histoire d'un jeune garçon qui se prostitue pour entretenir sa mère toxicomane. Après la mort de celle-ci, il se retrouve sur la route avec un homme mystérieux, à la recherche d'un père improbable...


Ce film d'un peu plus d'une heure et demie vous est présenté ici en version française :



Nous vous souhaitons bonne vision de ces deux vidéos. N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez en laissant un message dans les commentaires.


10 commentaires:

  1. Il faudra que je regarde çà avec Philippe mais pas ce soir. Là, je vais rejoindre Philippe au lit dès la fin de l'épisode des Experts Miami.

    Pour ceux que çà intéresse, j'ai vu sur mon magazine de programmes télé que mercredi sur la chaine 6ter ils passeront le téléfilm "Bobby : seul contre tous".
    C'est basé sur l'histoire vrai de la rédemption d'une mère américaine très religieuse qui se remet en question après le suicide de son fils Bobby. Bobby était gay et l'intransigeance religieuse de son entourage et surtout de sa mère qui n'acceptait pas son homosexualité à cause de sa religion l'a poussé au suicide.
    Après sa rédemption et sa remise en question la mère est devenu une militante pour le droit des gays. Il parait que la vrai mère de Bobby apparait à la fin du téléfilm d'après ce que j'ai lu sur le Net. C'est la vieille dame qui secoue un Rainbow flag lors d'une gay pride à la toute fin du téléfilm.
    A mon avis ce doit être bien. Le rôle de la mère est tenu par Sigourney Weaver que j'adore depuis "Alien". De plus, elle avait séjourné à l'hôtel où je bosse il y deux ans. Elle n'était resté que trois jours en compagnie d'une amie mais tous le monde l'avait trouvé super sympa.

    La semaine dernière, sur la chaine Numéro 23 est passé le téléfilm "Un amour à taire". L'histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale. C'est lié à la déportation des homosexuels en camp de concentration. L'histoire raconte (en gros) la dénonciation par son frère collabo et jaloux d'un gay qui a une relation amoureuse avec un résistant.
    Avec les acteurs belges Jérémie Rénier et Nicolas Gobb mais aussi Louise Monot, Bruno Todeschini, Charlotte de Turckheim et Michel Jonasz (le chanteur).
    C'était très bien et je vous le conseille vivement.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un amour a taire, oui, j'ai déja vu 2 fois ce film ! très beau, mais difficile a supporter, tellement c'est dur, et, hélas, près de la réalité de l'époque !

      Supprimer
    2. Je n'ai malheureusement pas les chaînes que tu cites, Corentin, mais ce sont encore deux excellents films que tu nous présentes ici.
      "Jet Boy" n'est pas un film spécifiquement gay mais je l'ai choisi pour les thèmes qu'il aborde : un jeune garçon qui se prostitue auprès d'hommes âgés pour subvenir aux besoins de sa mère toxicomane et qui, après la mort de sa mère, veut se trouver un père. Ce garçon n'est pas gay mais serait prêt à s'offrir à l'homme qu'il s'est choisi comme père pour rester avec lui.

      Supprimer
    3. Oui, Badinguet, les films dont Corentin parle sont loin d'être de légères comédies du style "cage aux folles" mais ils traitent de thèmes qui sont malheureusement de tristes réalités. Bobby est un film qui devraient faire réfléchir les fanatiques religieux à la sauce Boutin qui ont manifestés avec des slogans assassins contre la loi sur le mariage pour tous, et qui ne s'avouent pas encore battu maintenant que la loi est adoptée. Quant à "un amour à taire", c'est un film sur la déportation homosexuelle pendant la seconde guerre mondiale qui s'inspire de faits réels rapportés par Pierre Seel, un rescapé des camps de concentrations où ils avait été déporté en raison de son homosexualité.

      Supprimer
    4. Quelqu'un a-t-il regardé "Bobby seul contre tous" ? Je n'ai pas pu le voir en direct parce que je regardais une autre chaine et je n'arrive pas à le voir en replay. Je n'arrive pas non plus à le trouver en streaming vf.
      J'aimerais savoir si c'était bien.

      Supprimer
    5. Le film est sur YouTube. Voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=Eg4VINcShoY
      C'est un film qui vaut la peine d'être vu. Je te le recommande vivement.

      Supprimer
  2. hélas! pas du temps pour voir tout cela!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, il n'y a que 24 heures dans une journée. Quand on retire celles qu'il faut consacrer à son boulot pour gagner sa vie et celles dont on a besoin pour dormir, il n'en reste pas beaucoup pour tout le reste.

      Supprimer
    2. Philippe et moi venons de regarder "Jet boy". C'est pas vraiment une histoire gay mais c'était très bien. On ne s'attendait pas à la fin. Le dénouement est surprenant mais génial.

      Je crois que j'avais eu une bonne idée de proposer une rubrique cinéma gay. Sans vouloir me vanter.

      Supprimer
    3. En effet, Jet Boy n'est pas un film gay comme je te l'avais dit dans un commentaire précédent, c'est le thème du jeune garçon à la recherche d'un père et prêt à tout pour se l'attacher que j'ai retenu ici. C'est vrai que l'idée de la rubrique "cinéma gay" était excellente et je t'en remercie encore.

      Supprimer