dimanche 31 juillet 2016

Il initie le fils de son compagnon à l'homosexualité


 Après le témoignage de Gilles qui s'est fait le copain de sa fille et celui de Gabriel qui a pris le mec de son fils, voici pour terminer le triptyque des témoignages du vendredi 8 janvier celui d'un anonyme qui a initié le fils de son compagnon à l'homosexualité.


J'ai initié le fils de mon compagnon à l'homosexualité.

Il avait 13 ans quand j'ai connu son père. Celui-ci avait quitté sa mère (ils étaient concubins, pas mariés) depuis quelques années. On a très vite vécu ensemble.

Le fils de mon compagnon avait 16 ans quand j'ai commencé à l'initier. Mon compagnon a eu des doutes et a fini par nous faire parler jusqu'aux aveux. Il n'a pas apprécié du tout ce que j'avais fait avec son fils. On s'est engueulé et les problèmes ont duré quelques semaines. Après c'est passé et on s'est réconcilié grâce à son fils avec qui je ne faisais plus de galipettes.

A partir de l'âge de 18 ans, son fils nous a convaincu de faire des plans à trois entre nous. Son père s'est laissé convaincre malgré l'inceste entre eux.

Cela arrive encore mais beaucoup moins souvent. Je suis toujours en couple avec mon compagnon. Son fils a aujourd'hui 27 ans et il est aussi en couple gay.


Cela s'est arrangé entre mon compagnon et moi car s'il n'a pas voulu l'avouer tout de suite, finalement cela l'excitait beaucoup de savoir que son fils avait les mêmes goûts sexuels que lui pour les hommes. Mais il aurait préféré que son fils ait ses premières fois avec quelqu'un d'autre.

Quand son fils a proposé les plans à trois j'étais bien évidemment pour. Mon compagnon a été plus long à se décider mais il aime tellement le sexe qu'il s'est laissé tenté par l'inceste avec son fils qui lui ne demandait que ça.

Si nos plans à trois se font moins souvent c'est pour des raisons géographiques. Son fils vit dans la région lilloise pour son travail et nous nous vivons à Rodez.

Nous avons fait des plans à quatre nous deux plus son fils et son ancien mec. Parfois même à cinq car son ex avait un cousin homo qui participait parfois. Mais avec son nouveau mec ce n'est pas arrivé jusqu'à présent. Je doute que cela arrive car son nouveau mec n'a pas l'air d'être branché partouze. Il ne sait pas ce qu'il rate.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog d'une aventure que vous avez ou que vous avez eue avec un autre homme de votre famille, ou avec un homme beaucoup plus jeune ou plus âgé que vous, vous pouvez envoyer un message à l'aide du formulaire de contact qui se trouve à droite.









6 commentaires:

  1. Vianney Colette4 août 2016 à 15:53

    C'est fou le nombre de témoignages de mecs qui ont des relations incestueuses. Je n'aurais jamais cru cela aussi répandu avant de venir régulièrement sur ce blog.
    Je savais que de plus en plus d'hétéros venaient à passer de l'autre côté (comme moi même si je n'ai pas encore renoncé totalement au sexe féminin) et je peux le constater assez souvent chez les mecs que je rencontre qui sont souvent des hommes mariés ou récemment divorcés.
    Mais avoir des relations sexuelles entre hommes d'une même famille, je ne me doutais pas que cela soit si répandu.
    J'ai récemment vu un article sur le net qui donnait des raisons pour laquelle les hétéros hommes essaient l'homosexualité.
    Il disait que les raisons principales étaient :
    Une banalisation grandissante et moins taboue de l'homosexualité, une occasion qui se présentait de faire une simple expérience mais qui se répète pour certains, pouvoir faire certaines pratiques que les femmes n'aiment pas ou ne veulent pas faire, avoir des pratiques inédites qu'on ne peut pas pratiquer dans l'hétérosexualité, la découverte de zones sensibles non stimulées dans l'hétérosexualité, transgresser un interdit et d'autres raisons dont je ne me rappelle pas étaient données.
    Cela me semble correct au vu de ma propre expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Vianney, il semble que l'inceste est plus répandu que ce qu'on peut imaginer. Bien sûr, comme il s'agit d'un sujet tabou, il est difficile d'avoir des statistiques fiables sur la question. Finalement, on sait bien peu ce qui se passe dans le secret des familles. Puisque le blog est gay, nous ne recevons que des témoignages d'incestes homosexuels mais je suppose que les incestes hétérosexuels sont en proportion.
      J'ai tendance à penser que les attirances sexuelles suivent une courbe de Gauss (courbe en cloche) avec aussi peu d'héros 100% que d'homos 100 % et le maximum de la courbe représentant les bisexuels 50/50. Tant que l'homosexualité était taboue, il suffisait d'être faiblement attiré par les femmes pour vivre de manière exclusivement hétérosexuelles (avec peut-être l'une ou l'autre aventure secrète). Maintenant que l'homosexualité n'est plus taboue, il une petite attirance homosexuelle peut suffire pour avoir envie de tenter l'expérience. Les raisons évoquées dans l'article que tu as lu me paraissent donc pertinentes.

      Supprimer
  2. le gamin de ces photos est Johnny Rapid

    RépondreSupprimer