mardi 24 mai 2016

Jamais sans toi ... un amour de frères


 Le 10 mai, Corentin nous a suggéré d'ouvrir une rubrique cinéma gay sur ce blog. Il nous disait :
" Je trouve qu'il serait bien qu'il y ait une rubrique de temps en temps pour conseiller tel ou tel film gay aux visiteurs du blog. Ou alors que les visiteurs du blog viennent conseiller des films gays qu'ils ont vus et appréciés. Je ne parle pas de films porno bien sûr, seulement de films classiques sur le thème de l'homosexualité. "

Cette suggestion nous plaît. Nous avons donc décidé de relevé le défi en intégrant une suggestion long métrage gay soft dans la rubrique vidéo. Vous aurez ainsi le choix entre regarder un film "sérieux" dont nous vous donnons le lien ou visionner des vidéos pornos incrustées dans l'article. Et bien sûr, comme plus n'est jamais trop, vous pouvez tout regarder.


En nous faisant la suggestion de cette rubrique, Corentin nous disait qu'il venait de regarder avec Philippe "L'inconnu du Lac" sur Arte :
"Avec Philippe, nous venons de regarder "L'inconnu du lac" sur la chaîne Arte. Philippe voulait absolument le voir. Moi je l'avais déjà vu en streaming gratuit sur le net il y a quelques mois un après midi où je bossais pas ou que j'étais en coupure.
C'est un bon film même si la fin est triste et que çà finit mal. Je vous le conseille si vous ne l'avez jamais vu. Les acteurs sont excellents surtout quand on sait qu'ils ne sont pas gays dans la vraie vie (ils sont doublés pour la scène de sexe très explicite). Vous pouvez le trouver comme je l'ai dit sur le net en streaming gratuit.
Philippe a beaucoup aimé. Il aime bien que l'on regarde des films ou des séries qui parlent d'homosexualité. Quand je vous dit qu'il s'est complétement transformé en homo !
Voici un lien à suivre pour voir ce film en streaming : http://streamcomplet.com/linconnu-du-lac/


Pour inaugurer cette rubrique, nous vous proposons un second film : "Jamais sans toi".

Jamais sans toi (Do começo ao fim) est un film dramatique brésilien écrit et réalisé par Aluizio Abranches, sorti au Brésil le 27 novembre 2009 et en France le 12 mai 2010. Le thème s'y concentre sur l'homosexualité et l'inceste entre deux demi-frères.


Depuis tout petit, Francisco ne fait que protéger son petit demi-frère Thomás. Aux yeux de leur mère Julieta, ils sont très proches, mais peut-être trop proches.

Francisco a vingt-cinq ans et Thomás vingt ans lorsque leur mère décède, mais ces deux demi-frères deviennent vite amants et vivent une histoire d'amour…

Voici un lien à suivre pour voir ce film en streaming : http://www.film-streaming.co/streaming-jamais-sans-toi.php?affid=243


Ainsi que Corentin le propose, vous pouvez vous aussi conseiller des films gays non porno que vous avez vus et appréciés.


Dites-nous aussi ce que vous pensez de la création de cette nouvelle rubrique suggérée par notre ami Corentin.


Passons maintenant aux vidéos moins "sérieuses" mais pas moins excitante pour notre libido :





Attention ! 

Si les vidéos n'apparaissent pas sur votre écran, vérifiez l'URL dans la barre d'adresse en haut de votre navigateur et enlevez le s de https://zobapapa.blogspot.... pour avoir http://zobapaapa.blogspot.... afin que les vidéos incrustées apparaissent.


17 commentaires:

  1. Bravo !
    Très bonne idée, ces films complets !
    J'ai vraiment apprécié !
    Merci .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le mérite de cette idée revient à notre ami Corentin. Le choix du second film, "Jamais sans toi" me revient. J'ai pensé que, pour une première, le thème abordé convenait particulièrement bien à l'esprit du blog.

      Supprimer
  2. Merci Kalinours. C'est sympa de reprendre mon idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une idée que j'ai beaucoup appréciée et je t'en remercie. As-tu eu le temps de voir le film que j'ai proposé (Jamais sans toi) ?

      Supprimer
    2. Philippe et moi avons visionné le film "Jamais sans toi".
      Nous l'avons tellement aimé que nous l'avons regardé deux fois. La première fois quand il est rentré du travail (je ne travaillais pas ce soir) et une autre fois un peu plus tard dans la soirée.

      Les acteurs sont magnifiques. On ressent très bien dès le début du film, quand ils sont encore enfants, ce qu'il est en train de débuter entre eux.
      Nous avons aimé la scène où la mère, totalement consciente de ce qu'il va se passer, essaie de faire comprendre à son fils ainé qu'il pourra lui parler quand il le souhaitera, mais que lui ne comprend pas où elle veut en venir.
      Notre scène préférée est celle où Thomas et Francisco sont couchés dans leur lit et se disent qu'ils s'aiment et qu'ils énumèrent les raisons du pourquoi ils s'aiment.
      C'est magnifique. C'est une grande histoire d'amour.

      Philippe n'est pas trop un fan de ce qui est incestueux. Mais il m'a dit qu'en tant qu'homosexuel et en ayant vu ce film, il commence à voir les choses différemment. Il se sent plus tolérant. Je trouve cela assez beau de sa part de pouvoir en parler plus librement et de pouvoir remettre en question ses certitudes sur des sujets qu'il pouvait trouver malsain auparavant.
      J'en ai profité pour lui demander où il se situait maintenant par rapport à notre relation et à sa sexualité.
      Il m'a dit qu'il se sentait très bien dans cette nouvelle vie. Il n'a aucune envie de remettre en cause son homosexualité ni notre couple et qu'il est très heureux. Il ne fera jamais marche arrière.

      Il m'a dit aussi que dans le film, il y avait des moments où cela lui rappelait quand j'étais encore gamin et où j'avais parfois des comportements similaires à Francisco. Ces comportements, même s'ils étaient discrets, lui avaient permis de comprendre lorsque j'avais 13,14 ans que j'avais une attirance pour lui. Cela l'avait troublé mais n'avait rien dit. Et puis cela l'avait tellement troublé qu'il avait fini par lui aussi avoir de l'attirance pour moi mais qu'il avait attendu que j'ai 18 ans pour me le montrer.

      Nous avons vraiment adoré ce film. Nous le recommandons à tous les lecteurs du blog.

      Bisous bonne nuit

      Supprimer
    3. Corentin a eu une très bonne idée. J'ai regardé ce film brésilien cet après midi et j'ai beaucoup aimé. Je vais en parler à Lionel pour qu'il le regarde également. Cela va lui plaire.

      Supprimer
    4. Je suis heureux que vous ayez apprécié ce film tout en finesse dans l'étude des sentiments et qui aborde le sujet avec beaucoup de délicatesse et sans jamais moraliser. C'est vrai que les séquences que vous avez aimées, Corentin et Philippe, sont très fortes. La mère est disponible sans chercher à s'immiscer dans la vie de ses garçons. C'est admirable. J'ai aussi apprécié l'attitude de la fille qui, après avoir vu la photo des deux frères et l'alliance au doigt de celui qu'elle voulait draguer, s'en va sans faire de scène, alors qu'elle semblait prête à tout pour le conquérir. C'est presque trop beau pour être vrai. En plus, un film qui finit bien, on ne va pas bouder son plaisir.
      Une bonne idée, François, de le regarder avec Lionel.
      Bon week-end !

      Supprimer
    5. Vianney Colette28 mai 2016 à 17:18

      J'avais regardé "L'inconnu du lac" dont Corentin avait parlé. J'ai aussi regardé "Jamais sans toi".
      J'ai adoré les deux. Pour moi, qui a découvert l'homosexualité il y a à peine quelques mois comme j'en avais témoigné précédemment, c'est un vrai plaisir de voir raconter de belles histoires loin des clichés qui sont souvent véhiculés sur les homosexuels.
      C'est plutôt rassurant. Cela me fait sentir encore mieux dans ma peau que je ne l'étais déjà par rapport à cette nouveauté sexuelle.

      J'ai recouché récemment avec une femme, pour la première fois depuis novembre où j'ai commencé avec un mec. C'était bien ; sans plus !
      Jusque là je n'avais plus eu de relation hétérosexuelle depuis novembre. Je ne suis toujours pas décidé à abandonner le sexe avec les femmes mais je me demande quand même si en fait je n'ai pas changé plus que je ne le pensais. Pourtant cela ne fait même pas encore un an que j'ai commencé dans l'homosexualité. A moins que tout simplement, c'est ma partenaire féminine qui ne m'inspirait pas totalement.
      Si vous avez un avis sur le sujet, je suis tout ouïe.

      Je vous avez dit aussi que je souhaitais me faire rapidement un ami homo. Un ami, pas un mec pour une relation de couple. Je m'en suis fait deux. Un dont je vous avais déjà parlé une fois et un autre avec qui on passe beaucoup de temps ensemble. On a du temps, on est tous les deux au chômage. On bouge souvent sur les lieux de rencontres ensemble. On se marre bien et on a beaucoup de points communs à la différence que lui a toujours été homo.

      Pour ce qui est du travail, je n'ai toujours pas l'intention d'en chercher. Cela fera un an en juillet que je suis au chômage mais j'éprouve toujours le besoin, je vous l'avais expliqué, de prendre du temps pour moi. Alors je me presse pas, je fais juste quelques travaux au black de temps en temps.

      J'espère que vous passerez encore d'autres films de ce genre. C'est sympa.

      Supprimer
    6. Merci pour ton message, Vianney. Voilà qui confirme si c'était encore nécessaire que Corentin a vraiment bien fait de nous suggérer cette nouvelle rubrique.
      Nous sommes heureux d'apprendre que tu t'es déjà fait deux amis homosexuels pour discuter avec eux.

      Supprimer
  3. Mon idée a fait au moins trois heureux, Dezel, François et Vianney qui ont apprécié les films.
    Il y en a peut être d'autres mais qui n'ont pas mis de commentaires.
    J'espère que d'autres donneront aussi des idées de films à regarder ou leurs critiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les commentaires ne représente qu'un très faible pourcentage du nombre de visites. On peut donc raisonnablement penser que ton idée a fait beaucoup d'autres heureux. Je t'en remercie encore.

      Supprimer
    2. Ce soir avec Philippe nous sommes tombés par hasard (en zappant) sur un téléfilm homo sur la chaine 23. Il était déjà commencé depuis environ un quart d'heure quand on est tombé dessus mais on l'a regardé jusqu'au bout.

      On a aimé. Le titre est "A cause d'un garçon". Si cela vous intéresse on peut le trouver en streaming sur le net (j'ai vérifié). Il vous suffit de taper dans votre barre Google : "A cause d'un garçon " en streaming.
      Normalement vous le trouverez facilement.

      Avec Philippe on est à fond dans les films gays en ce moment.

      Supprimer
    3. Corentin a toujours de bonnes idées.

      L'inconnu du lac je l'ai déjà vu trois fois sur le net et à la télé mais Jamais sans toi, je l'ai jamais vu. Je le regarderais cet après midi quand j'aurais fini de dormir.

      Je voudrais dire à Vianney, dont j'avais lu les premiers témoignages, qu'il ne faut pas qu'il se prenne la tête avec çà. Si son expérience avec cette femme ne lui a pas donnée entière satisfaction, c'est sans doute parce que c'était la première fois qu'il baisait avec une femme depuis qu'il s'est branché avec les mecs et que intérieurement il se demandait si cela allait être comme avant. Il dit lui même qu'il n'a pas renoncé aux femmes. Cela ira mieux la prochaine fois. Les relations homo lui plaisent mais il n'est pas totalement converti pédé.
      Si un jour cela devait arriver, à condition que cela arrive, son corps ne manquerait pas de le lui faire savoir. Son zob ne voudra sans doute plus se lever pour une gonzesse. Mais tu n'en es pas encore là et tu n'arriveras pas peut être jamais là.
      Alors te prends pas la tête et éclates toi avec qui tu veux, hommes ou femmes.

      Et pour le fait que tu cherches pas de boulot pour prendre du temps pour toi, tu as bien raison si tu penses que tu en as besoin. Je ne vais personnellement pas te jeter la pierre. Cela arrive à d'autres.

      Bonne chance pour la suite

      Supprimer
    4. Merci pour cette nouvelle proposition de film, Corentin. Je l'ai effectivement trouvé en streaming mais pas encore regardé. A bientôt.

      Supprimer
    5. Tu es de très bon conseil, Jeff. Vianney n'a pas à s'en faire, nous n'avons pas vocation à faire du prosélytisme sectaire ni à transformer tous les hommes en homosexuels purs et durs. Il lui suffit donc de laisser parler son corps et de suivre ses désirs du moment. Pour ce qui concerne son boulot, je crois comprendre qu'il doit faire un genre de burn-out, ce qui arrive à beaucoup aujourd'hui. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas aller trop vite ni surtout pas se forcer pour reprendre le boulot. Une pause sabbatique ne peut qu'être bénéfique.

      Supprimer
    6. Vianney Colette1 juin 2016 à 14:49

      Salut et merci à Jeff pour son message. Je n'ai effectivement pas envie de me prendre la tête. L'avenir dira ce qu'il en est. J'aime ce que je fais avec les hommes et je ne me vois pas arrêter avec les femmes. C'est une question d'opportunité en fait. Il se trouve qu'en ce moment les opportunités se font surtout avec les hommes. Je ne me donne peut être pas assez de temps pour avoir des partenaires féminines.
      Je suis d'accord avec Jeff, mon corps saura me dire si je suis toujours en phase avec l'hétérosexualité ou pas. Et puis cela dépendra surement des partenaires. Après tout, certains partenaires masculins ne m'ont pas toujours excité au maximum non plus.
      J'en ai parlé avec Greg, le gars que je me suis fait comme ami et avec qui je traine beaucoup depuis quelques semaines. Il semble être d'accord avec Jeff.

      Kalinours, par contre, je n'ai pas fait de burn out. J'ai juste profité de mon licenciement pour décider de prendre du temps pour moi. C'était l'occasion ou jamais.
      J'en avais marre de ne penser qu'aux autres (ex femmes, enfants, etc).
      Cela n'a rien à voir non plus avec le fait d'avoir des relations gays. J'ai perdu mon boulot il y a pratiquement un an et c'est seulement depuis novembre que je me suis tourné vers une nouvelle sexualité. Par hasard au départ, j'ai dit pourquoi pas, et voilà !

      Supprimer
    7. Tant mieux si ce n'est pas un burn-out. De toute façon, si tu peux t'octroyer un peu de bon temps, tu as bien raison d'en profiter.

      Supprimer