dimanche 10 avril 2016

Par vengeance contre les femmes, Mauricio voulait que son fils soit pédé


 Quand les femmes se comportent comme des garces, ça peut donner envie de devenir homo et même conduire à certaines extrémités. Voici le témoignage que Mauricio nous a fait dans les commentaires à l'article du lundi 16 novembre 2015.


L'histoire "Narcisse et son père" n'est pas choquante pour moi, c'est comme ça que j'ai élevé mes deux fils. Mon aîné d'abord puis mon cadet pour qui j'ai bénéficié de l'aide de mon aîné qui avait pris les devants de l'instruction.

Aujourd'hui encore, nous nous donnons régulièrement ces plaisirs dont nous n'avons aucunement honte. Nous les vivons tout de même en secret, évidemment. Mon aîné vit avec une fille mais pour rien au monde, il ne se passerait de nos réunions.

Vous devez tout d'abord savoir que ma mère était une salope dans tous les sens du mot. Elle n'était pas du tout maternelle avec moi ou mon frère et nous tabassait régulièrement. Elle traitait notre père comme un moins que rien et le faisait cocu sans la moindre gène et sans se cacher. Dès que mon frère a eu 18 ans, il s'est barré et on n'a plus eu de ses nouvelles pendant des années. Aujourd'hui, je sais seulement qu'il vit en Australie.

J'ai développé une grosse haine pour ma mère. Mes parents avait divorcé et ma mère est décédée quelques années après. Entre temps, j'ai aussi développé mon homosexualité.

Comme je ne voulais pas être seulement homo car je considérais que c'était à cause de ma mère, j'ai aussi eu des relations hétéros. Je me réfugiais dans l'homosexualité chaque fois que je n'avais pas le moral ou qu'une femme m'emmerdait. Je me suis quand même mis en couple avec une femme qui m'a donné deux fils à trois ans d'écarts. On ne s'est pas marié et elle s'est finalement dévoilé être du même genre que ma mère. Je l'ai quittée mais elle a continué à m'emmerder après la séparation surtout quand elle s'est aperçue que j'étais homo, vu que je ne m'en cachais plus.

Quand mon fils aîné a eu 15 ans, j'ai commencé à me branler devant lui et après cela a évolué vers plus d'intimité. J'ai fait cela par vengeance contre les femmes, je voulais que mon fils soit pédé. C'est lui qui plus tard a commencé à faire avec son frère ce qu'il faisait avec moi. Puis ils m'ont fait participer et depuis on a toujours poursuivi nos relations intimes. Mon fils cadet est comme moi complètement homo. Mon aîné vit avec une fille mais il continue à s'amuser avec nous ou avec d'autres. Il a 26 ans et mon cadet 23.

Je ne regrette rien même si cela est pervers. J'ai réussi ma vengeance.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog, vous pouvez envoyer un message à l'aide du formulaire de contact qui se trouve à droite ou du lien E-mail qui se trouve sur notre profil Blogger.














8 commentaires:

  1. le père ne pouvait pas se venger, si ses enfants ne auraient pas été homosexuels déjà naturellement! Evidemment j'aime le dernier lazo cremeux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis du même avis que toi, les fils devaient avoir l'amour de la bite dans le sang sinon ils n'auraient pas accroché.

      Supprimer
  2. A chacun son histoire , pour ma part je reste dubitatif on ne devient pas homo on l'est ;
    J'adore le photo 11 les trois sont plutôt bien gâté niveau teub

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait toujours pas avec certitude si l'homosexualité est innée, acquise dans les premières années de la vie, ou le résultat d'une conjonction de plusieurs facteurs tant innés qu'acquis. Chaque théorie a ses adhérents et ses détracteurs. Personnellement, je m'en bats la quéquette : je suis gay, c'est un fait, et je ne peux ni ne veux rien y changer.
      Je pense que Mauricio était homo dès le départ, qu'il n'a d'abord pas voulu s'y résoudre et qu'il a fini par accepter que c'était ce qui lui correspondait le mieux. Je pense aussi que pour ses fils, il y en a un qui est bi (ou essaie de l'être) et l'autre est homo.

      Supprimer
  3. Je me rappelle de ce commentaire. Il est certain que Mauricio était déjà gay avant d'être en couple avec la mère de ses fils. D'ailleurs, il le dit lui-même. Il dit aussi qu'il ne voulait pas seulement être homo parce qu'il pensait que cela venait de sa mère qu'il détestait. Et finalement, à la suite de sa vie de couple hétéro désastreuse, il est passé à l'homosexualité 100%.
    Peu importe si ses fils avaient ou non des tendances homosexuelles innées ou acquises ou un peu des deux. Ils baisent entre eux en famille et avec d'autres et cela semble complétement leur convenir.
    De plus, Mauricio a eu ce qu'il voulait : sa vengeance contre sa femme ou contre les femmes en général. Un de ses fils vit tout de même avec une femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Corentin, ce qui compte finalement c'est que cela leur convient complètement tant à Mauricio qu'à ses fils.

      Supprimer
  4. Je trouve complétement idiot de vouloir faire de ses fils des homos par vengeance contre sa femme.
    Ses fils devaient avoir des dispositions pour cela avant qu'il ne les "éduque". Mauricio n'a pas dût fournir beaucoup beaucoup d'effort pour leur éducation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est évident que Mauricio n'aurait pas pu "se venger" si ses fils n'avaient pas eu des prédispositions pour les relations homosexuelles et surtout pour les relations incestueuses. Sans ces prédispositions, son "éducation" n'aurait pu que les dégoûter et les éloigner de lui. Par chance, ses fils aimaient ça, ce qui lui a permis d'assouvir sa vengeance.

      Supprimer