samedi 5 décembre 2015

Lothaire et son fils partouzent ensemble


Le témoignage que Lothaire nous a fait dans les commentaires de l'article du dimanche 19 juillet 2015 nous montre encore un bel exemple de complicité entre un père et son fils. Sans prise de tête, sans complications inutiles, c'est finalement comme faire du sport et prendre du bon temps ensemble. Je remercie Lothaire pour ce témoignage.


J'aime ce blog car il n'hésite pas à diffuser des commentaires et des articles aux sujets sulfureux.

J'ai toujours adoré le sexe depuis que j'ai commencé à me tripoter et que j'ai compris que ma bite ne me servirait pas qu'à pisser. Garçons, filles, les deux à la fois, peu m'importait pourvu que je baise.

Assez discret au départ, petit à petit j'ai commencé à me foutre que les gens puissent savoir que je baisais aussi bien avec mecs que nanas. Aujourd'hui je suis surtout branché mecs mais je baise quand même avec des gonzesses régulièrement et fait aussi des plans culs bisex.

J'ai eu trois enfants. Un fils d'une première femme, des jumeaux (garçon et fille) avec une autre. Je n'ai jamais été marié, pas assez (du tout) fidèle pour garder une femme.

Je vois peu mes jumeaux parce qu'ils vivent à l'autre bout du pays et que leur mère n'aime pas qu'ils passent du temps chez moi. Je ne les vois donc que quelques jours à Noël et en été. Ils ont 14 ans. Leur frère ainé vit dans la région et je le vois souvent. Il a 25 ans. Nous sommes très proches. A la fois père et fils et potes de baise depuis trois ans.

J'ai bien dit potes de baise. Je veux dire par là que nous baisons ensemble mais comme des potes pas comme deux mecs ayant des sentiments amoureux. Nos sentiments d'amour s'arrêtent à notre relation père fils. Pour le cul, nous sommes potes. En général, nous ne baisons que rarement seulement à deux. Cela se fait, mais nous baisons surtout lors de plans à plusieurs mecs. Théo, contrairement à moi, est uniquement gay mais tout aussi sexuel que moi.

Théo a toujours su que j'avais une sexualité débridé passant des hommes aux femmes. A 17 ans, il m'a avoué être homo mais il y avait déjà longtemps que je m'en doutais.

Il y a trois ans on s'est trouvé chez un mec qui avait invité des gars pour une partouze. C'est là que Théo et moi avons eu une première relation incestueuse. Cela s'est fait naturellement dans l'ambiance de la partouze. D'ailleurs nous n'étions pas les seuls mecs incestueux ce soir là. Le mec qui nous avait invité ayant des rapports sexuels avec son frère et un autre mec était accompagné aussi de son frangin. Au total nous étions 13 participants.

Depuis, nous avons eu l'occasion de recommencer avec d'autres ou seulement tous les deux.

Théo était déjà adulte donc quand nous avons eu ce plan incestueux et cela s'est fait sans contrainte. Peut être qu'il n'y aurait jamais eu ce genre de relation entre nous sans l'ambiance de la partouze.

Nous avons eu l'occasion après d'en parler ensemble et comme il n'y avait aucune gêne de notre part nous n'en avons pas fait une montagne de regrets. Nous avons pris cela comme un moyen comme un autre d'assouvir notre sexualité. C'est plus ludique qu'autres choses.

Nous restons discrets car on ne peut pas se permettre de le faire savoir. Pourtant ma bisexualité et son homosexualité sont connus sans que personne, à part les gars qui baisent avec nous, ne le sache.


Je n'aurais jamais pu faire cela avec mon fils quand il était mineur. Et je n'aurais pas pu non plus s'il avait été une fille.

Je pense que l'inceste homosexuel est beaucoup plus répandu que l'on puisse le penser. Mais je crois qu'il est surtout répandu entre frangins ou cousins. Beaucoup moins entre père et fils, je pense.

Je pense aussi que l'inceste homo est généralement plus ludique plutôt que dans le partage de sentiments amoureux bien que certains témoignages lus sur ce blog disent le contraire.

Quand à l'inceste hétéro, c'est certainement le plus répandu de tous les incestes mais la plupart du temps ce doit être un inceste contraint, c'est à dire un viol. Bien plus souvent que dans l'inceste homo où le viol peut exister aussi.


Si vous souhaitez aussi témoigner sur ce blog de vos relations ou de vos fantasmes avec un homme de votre famille, ou avec un homme plus âgé ou plus jeune que vous, qui pourrait être votre père ou votre fils, vous pouvez m'envoyer un message à l'aide du formulaire qui se trouve à droite ou du lien E-mail qui se trouve sur mon profil Blogger.


Bon weekend !

8 commentaires:

  1. un témoignage très intéressant!

    bonne fin de semaine à toi Damien et à tous tes lecteurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Xersex,

      Merci pour ton message. Je te souhaite aussi un bon weekend ainsi que de bonnes vacances.

      Bisous.

      Supprimer
  2. Bonsoir Mister Damien!

    Je te souhaite une bonne soirée!

    Ainsi qu'une aussi bonne semaine que possible!

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mister Opti-Mystic !

      Merci pour tes souhaits. Je te souhaite aussi une bonne soirée ainsi qu'une bonne semaine.

      Bisous.

      Supprimer
  3. Merci à Lothaire pour ce témoignage et à toi de nous le retransmettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, remercions Lothaire pour ce témoignage :)

      Supprimer
  4. C'est sympa de pouvoir relire des histoires déjà lues que l'on avait oublié.
    Potes de baise entre père et fils, je trouve çà assez cool.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est une belle complicité sans aucune prise de tête.

      Supprimer