samedi 3 janvier 2015

Pan pan cu-cul et batte de baseball.

Quand Steven a posé nu pour un magazine, son beau-père Franck est entré dans une colère monstre.
Cette petite bande dessinée contient des actes d'une extrême violence. Âmes sensibles s'abstenir :)






Je vous souhaite un très bon weekend !

16 commentaires:

  1. Pour violent c'est en effet violent en comparaison de tes précédents article-bande dessiné, mais ce n'est pas pour autant désagréable...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne trouve pas ça désagréable non plus. A vrai dire, je trouve ça plutôt marrant :)

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
    2. C'est vrai!
      Et c'est également agréable d'y voir un peu de fessée une thématique qui n'est pas encore très présente dans ton merveilleux et excitant blog!
      Bonne soirée cher ami!
      Bisous

      Supprimer
    3. Tu aimes la fessée ? Il faudra donc que j'en mette un peu plus. A vrai dire, moi, je suis plutôt un doux qui n'aime pas la violence :)

      Bon dimanche - Bisous.

      Supprimer
    4. Un petit peu LOL
      Mais ce n'est vraiment pas quelque chose de systématique et/ou que j'attends vraiment.
      Mais c'est parfois quelque peu excitant!

      Supprimer
    5. Bonsoir Mister Opti-mix-tic.

      Je blague en disant que je n'aime pas la violence. Enfin si, je n'aime pas la violence, mais une bonne fessée à caractère sexuel, ce n'est pas de la violence et je reconnais que c'est très excitant !

      Bonne soirée - Bisous.

      Supprimer
    6. Donc tu sais ce qu'il te reste à faire si un jour...

      LOL

      Bonne soirée!

      Bisous

      Supprimer
    7. Chers co-blogueurs, il faut différencier. Ce que le beau-père reproche surtout à ce jeune (fait-il dire cette jeune salope?), c'est d'une part d'être homo, mais cela, il l'aurait supporté s'il était discret et gardait sa vie privée pour soi, mais surtout de s'exhiber comme une pute dans une revue ouverte à tous, et donc de lui faire du tort, au regard de sa vision de la morale (et, dans la pratique, je connais peu de gens qui se vantent d'être des putes). Je crois que bien des pères hétéro donneraient des baffes à leur file hétéro qui ferait de même...

      Pour la violence dans le sexe, le sexe amène naturellement la violence, surtout aux deux extrêmes: les hyperfrustrés qui ne savent se contenir et veulent à tout prix avoir leur plaisir d'une part, les très blasés et saturés de "sexe commun " qui "glissent du côté obscur de la Force " et recherchent le plaisir dans la domination et la douleur imposée à autrui (je laisse le lecteur compléter pour les maso, je ne suis pas très porté sur le côté maso). La personne la plus violente, et qui aurait pu tuer, c'est la mère, en fait!

      La fessée est intermédiaire, et a une positon ambiguë. Elle peut être une porte d'entrée au SM et aussi utilisée et vue, psychologiquement, comme une caresse un peu tonique à visée stimulante. Moralité: un jeune qui met un tape sur les fesses, par moment, à sa lopette chérie pour s'échauffer mutuellement, c'est neutre, mais le pépé qui aime bien donner de bonnes fessées, fait voir et surveiller!

      C'était ma contribution "sodomie de diptères".

      Supprimer
    8. Si un jour tu poses nu dans un magazine porno, Mister ? MDR

      Supprimer
    9. En effet, Charles, la seule vraie violence dans cette histoire, c'est le coup de batte. A côté de cela, un coup de bite ne peut être qu'un vrai régal.

      A mon avis, ce que le beau-père reproche surtout, c'est de ne pas avoir été le premier à pouvoir profiter de ce corps sublime :)

      Bonne soirée.

      Supprimer
    10. Je ne me suis pas lancé dans cette aventure, préférant une relative discrétion (tout en ayant quelques attraits à faire valoir).
      Toutefois, dans la vie en société, il y a deux choses: ce que l'on a le droit de faire, et que l'on perçoit aussi comme un droit à faire, moralement, en se considérant comme individu, et ce qu'il est opportun (voire bienséant, pour employer un vieux mot) de faire selon les égards que l'on veut porter (ou non!) à son entourage et ne pas choquer (même si on pense qu'il a tort de se choquer, ce qui est un autre question).

      Pour prendre un exemple anodin: une de mes voisines, une mémé, a un chien stupide et lui consacre beaucoup de temps, à ce clebs connard - vu par moi-. J'aime bien la mémé, donc je ne lui dis jamais du mal de son chien ni ne jette au toutou des boulettes empoisonnées que, intrinsèquement, il mériterait.

      Ceci étant dit pour disserter, comme tu me connais, je ne vais sûrement pas me plaindre que des lopettes montrent leurs fesses sur des images ou des vidéos pour mon plaisir, et je leur laisse gérer leur environnement social, bien ou mal. Comme disait Brassens: "on ne se fait pas putain comme on se fait nonne, c'est du moins ce que l'on prêche en latin à la Sorbonne"...

      Supprimer
    11. Je ne sais pas comment on se fait nonne, mais vu qu'il y en a sûrement beaucoup moins que des putains aujourd'hui, je crois que ça doit être plus agréable de se faire putain.
      De toute façon, chacun fait ce qu'il veut de son cul tant qu'il ne fait de tort à personne (par exemple, péter c'est très gênant pour ceux qui sont trop près). De toute façon, dans notre bédé, la mère est très fière de son fils et c'est ce qui compte.

      Supprimer
  2. Je aime vraiment les bandes dessinées. J'aime ça !!! bien que je aimais mieux la série précédente!!!
    donc, si tu en trouvas, publie toujours!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La série précédente, c'était du Josman, le maître incontesté du genre pour les bédés de sexe entre pères et fils.
      Bien sûr, je n'hésiterai pas à en remettre si c'et possible.

      Supprimer
    2. mais aussi des nouvelles séries!
      merci!

      Supprimer