lundi 6 octobre 2014

Insemination



16 commentaires:

  1. Bonheur intense d’être gavé au jus de sentir la queue du mec patauger dans son propre jus....miam miam

    Merci mon Ami pour tes sujets qui me mettent en forme...pour ce début de semaine

    Belle journée - bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureux de savoir que tout cela te plait et t'inspire, et surtout que ça te met en forme.

      Bonne journée. Bisous.

      Supprimer
  2. si seulement Damien avait un père pareil, il avalerait tout son jus aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Quel plus beau geste d'amour peut-on imaginer que de donner sa sève de vie à celui qu'on aime, surtout quand l'être aimé est issu de cette même sève de vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis impatient de faire couler la tienne, mon Kalinours.

      Supprimer
  4. J'adore ce genre de phrase sur le dessin :)

    RépondreSupprimer
  5. Moi je fais régulièrement l'amour avec mon père (depuis déjà une quinzaine d'années et j'ai 31 ans maintenant). Nous sommes tout deux actifs passifs et on ne regrette rien. Ma mère est décédée quand j'avais 11 ans, j'ai donc vécu seulement avec papa après.
    Cela s'est fait un jour sans que ce soit vraiment prémédité, mais j'avais déjà eu des relations avec des gars avant de le faire avec papa pour qui c'était la première fois avec un mec. C'est comme si j'avais dépucelé mon père homo-sexuellement parlant. Mais il avait quelques tendances refoulées. Il s'est rattrapé depuis. On est heureux ensemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le témoignage, Si tu veux m'en dire plus, tu peux m'envoyer un mail (via mon profil blogger).

      Supprimer
  6. Beau dessin qui exprime bien la puissance amoureuse du Père et le ravissement du jeune qui se fait féconde par cette puissance avec abandonnement et recherche de refuge dans les bras paternel... mais cela doit bien lui fendre les entrailles, quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dessin ne nous le montre pas, mais j'imagine que le père a bien préparé son fils avant de lui enfoncer son puissant mandrin.

      Supprimer
  7. Quel exquis bonheur que de sentir en soi toute la puissance amoureuse du nectar masculin!
    Tes articles embellissent chacune de mes visites dans ton blog majestueux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, je sens que tu es en pleine forme à ce moment de ta visite sur le blog. Ca doit chauffer dur dans le boxer et la sève n'est pas loin de monter. Miam ! :)

      Supprimer
    2. Tu as deviner juste!
      J'imagine que tu aurais être présent pour assister à ce moment...

      Supprimer
    3. En effet, j'y étais virtuellement ;)

      Supprimer